Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou   Jeu 20 Déc - 15:36

Coucou ! Voici une nouvelle aventure de votre maître de guilde préféré !

(d'après une histoire VRAIE)

Ahem... c'est parti ! bonne lecture !! (la suite arrive hihihi)


« Et voilà pour vous, l’as du ciel » fit la voix bourrue et sans enthousiasme du nain, en jetant négligemment une bourse contenant quelques pièces d’or devant lui. Un gnome la rattrapa et en vérifia le contenu en comptant scrupuleusement. Le nain, vexé qu’on remette en cause son honnêteté de chef d’escadre de la Garde Ciel considéra le petit être nerveux qui comptait et recomptait son or, en le regardant par-dessus ses lunettes de vol, ce qui le faisait loucher. Ajoutant à cela son fort accent qui trahissait son origine du Loch Modan, le gnome soupira, consterné de devoir travailler avec des personnes indignes de son rang.
« Y’a-t-il un problème, pilote Radichou ? »
« Non, non, le compte y est… Mais, juste, juste. J’ai encore à faire aujourd’hui, je dois rallier notre base à Skettis. »
« Portez-vous bien, gnome. »
Radichou acquiesça et rangea les pièces d’or dans sa bourse, qui enflait de jour en jour. Il fronça les sourcils en repensant à son dernier entretien avec cette entêtée de naine, à Ombrelune. Par tous les diableffrois de Xoroth, pourquoi est-ce qu’il fallait que la seule personne de toute l’Outreterre apte à délivrer des licences de vol rapide fût une NAINE ? Et du clan des Marteaux Hardis qui plus est, les plus opiniâtres d’entre tous ! Radichou trottait de son petit pas nerveux vers la piste d’envol. On finissait de seller une raie pour lui, elle lui permettrait de rallier l’autre base de la Garde Ciel Shatari en un rien de temps, plus rapidement qu’avec son vieux coucou brinquebalant, en tout cas.
« Bast ! Il ne me manque que peu de choses, pour améliorer légèrement la vitesse de cet appareil volant » réfléchit-il à voix haute, en se frottant la moustache.
Il fit un signe amical de la main à la gnomette chargée de récupérer les specimens sauvages de raies des Tranchantes, qu’il capturait, avec d’autres aventuriers, à l’aide d’un lasso, après les avoir proprement matées. Celle-ci lui fit un sourire aguicheur, et minauda un doux « à bientôt ! ». Radichou sourit, et pensa à sa douce Rockfairy, qui, depuis quelques temps, s’aventurait parmi les grands de ce monde, aux dernières nouvelles, elle était sur la piste de ce farceur de Prince Kael Thas… Ou plutôt roi Kael Thas, aujourd’hui, se corrigea-t-il. Le monde change si vite…
Voyons voir… Blouson fermé, ok. Echarpe au cou pour pas prendre froid à haute altitude, ok. Corde pour pas glisser de la raie en vol, ok. Lunettes d’ingénierie calées sur le bout du nez, parfait. Gnomaroïd porte-bonheur de Rock et moi à Azshara, dans la poche !

Radichou grimpa en soufflant sur le petit escabeau de service et agrippa la selle de la raie dressée pour rallier l’autre base. L’animal majestueux attendaient docilement, sa longue queue grâcile flottant au gré des vents d’Outreterre. Radichou se hissa à bord, et s'installa du mieux que possible sur la selle. Il fit un signe de tête à l’assistant de vol qui dégageait l’escabeau au sol, plissa les yeux et pointa son pouce en l’air en souriant pour se donner un air décontracté. L’assistant libéra la raie en défaisant la corde qui la retenait, et Radichou partit dans un grand « Yahouuu » vers les cieux des Tranchantes, en direction de Skettis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou   Jeu 20 Déc - 16:01

Le fameux truc visqueux !
la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou   Jeu 20 Déc - 16:30

De retour à Shattrath, capitale d’Outreterre, Radichou déploya une fois encore sa machine volante après s’être isolé sur une terrasse. L’appareil sortit d’une petite boîte dans un grand bruit de vérins à vapeur et de ressorts détendus, de grincement, et de fumée. Les barres de métal télescopiques grandissaient, les tissus se déployaient, les cylindres se montaient tout seuls grâce à la pression contenue à l’intérieur de la petite boîte métallique. Un siège en cuir se déplia, des panneaux de verre se posèrent à l’avant, un manche à balai grandit dans le cockpit, deux gros réacteurs chuintants se déroulèrent en corolle, et une immense hélice poussa au sommet de l’improbable tas de boulons et de tôle. Ce vieux coucou lui servait de moyen de transport personnel depuis quelques mois, et le moteur commençait à montrer des signes de fatigue. En bon ingénieur gnome, il s’était promis de se donner les moyens pour améliorer cette fabuleuse machine. Après avoir discuté avec des collègues, il avait mis la main sur les plans nécessaires pour augmenter la poussée des réacteurs, et la résistance de la machine à grande vitesse, tout en augmentant le seuil d’acceptabilité des pertes de matériel et d’huile de moteur en vol.
Il croisa les bras et toisa la machine volante. Il ne lui manquait que peu de choses ! Les stabilisateurs en gangracier étaient déjà prêts à être montés à l’atelier d’assemblage, et il ne lui manquait que quelques batteries en khorium, nécessaires pour donner un peu plus de tonus à l’engin. Il vérifia à nouveau le contenu de sa poche intérieure, et, rassuré, tapota la petite poupée dansante gnome qu’il s’était promis d’installer derrière son pare-brise.
Comment les Poètes l’avaient-il appelé, lui, le vieux savant fou qui sillonait les cieux d’Outreterre de sa longue et étirée fumée huileuse, à bord de son coucou à ressort, crachotant et effrayant la faune sauvage ? Ah oui, « papy boeingnome ». Il sourit intérieurement. Et s’il était temps de passer à la vitesse supérieure ? Pourquoi pas aujourd’hui ? Radichou sentait que c’était une journée pas comme les autres, aussi, décida-t-il d’accélérer un peu les choses, et prit la direction des grands portails arcaniques pour se rendre en Azeroth…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou   Jeu 20 Déc - 16:34

La place du marché de Forgefer n’avait toujours pas changé.
La roche et le métal surplombaient la foule amassée qui courait dans tous les sens. Radichou sourit, en repensant au temps où c’était lui qui faisait le boniment pour mettre en valeur la couture Radichou’s, ou simplement pour faire entendre la grande cause gnome au peuple de l’Alliance. Il découvrait, amusé, un défilé de bonshommes de neige, qui dansaient et faisaient tourner leurs chapeaux noirs avec les branches qui leur servaient de bras. La vieille Mira proposait à qui voulait les tâter de belles miches appétissantes avec des clins d’œil sous-entendus,« Les naines, pensa Radichou, c’est la subtilité d’un Ogre Berserk et le charme d’une succube ! »
Il se dirigea vers le marché, où la plupart des transactions de l’Alliance avaient lieu. Il fut accosté par une jeune naine vêtue de court. Il grinça des dents, comme s’il avait du temps à perdre avec ces aguicheuses ! La naine le tira par le bras :
« Aïe ! Où hante somme chip gaulde ? go tou dabbeliou dabbeliou… » Mais n’eut pas le temps de finir sa phrase, le gnome préférant l’ignorer. Il trouva un marchand de barres de khorium et retira, à regrets, une cinquantaine de pièces d’or de sa bourse. Il économisait pour se payer les cours de vol rapide, mais une fois son appareil terminé, il le mettrait au garage, le temps de finir les missions aériennes qu’on lui confiait, et qui lui permettaient d’accumuler un joli petit pécule. Ensuite, il s'achèterait l'horriblement cher permis de vol à cinq mille pièces d'or, et alors à lui les joies de la vitesse, et des moucherons gangrenés collés sur les dents !

Radichou partit pour la Grande Forge, où il assembla précautionneusement les dernières batteries à ajouter aux réacteurs de sa machine. Il déploya son appareil, posa le matériel additionnel à côté, « surtout la poupée dansante qui dodeline de la tête, la plus importante » et constata que tous les éléments étaient en place pour la construction de sa machine volante rapide.
Alors, noyé par les plans, les bidules, les pièces de métal, les noyaux à fusion des réacteurs, dans l'activité bourdonnante et écrasante de la Grande Forge aux éclaboussures de magma en fusion, il activa sa clé à molette fétiche, et bricola toute la matinée les ajustements sur sa machine volante. Il constata de plus qu’il venait d’arriver à la toute dernière page de son manuel d’ingénierie gnome, celui que n’ont pas les autres races, et compta très exactement qu’il était parvenu au terme de la trois-cent quatre-vingt-dixième page. Quel symbole fallait-il y voir ? Il couronnait sa carrière d’ingénieur gnome en construisant son appareil volant que d’aucuns qualifieraient déjà d’épique !
En sueur, les lunettes sur le front, la chemise ouverte sur son torse maigrelet parsemé de poils blancs, il posa les poings sur ses hanches, outils en mains, et contempla son ouvrage, fort satisfait, comme à l’accoutumée, de lui-même. Il avait poussé le vice jusqu’à mettre une touche de peinture sur le nez de l’appareil, dessinant un visage grimaçant, « pour effrayer ces abrutis de kaliris géants qui s’amusent à venir se prendre dans les réacteurs ! Après ça les bouche et je me crashe ! ». Radichou n’avait qu’une hâte, voir si ses modifications allaient fonctionner ! Il appuya sur un petit pressoir dissimulé dans la cabine, et l’appareil se replia sur lui-même, jusqu’à tenir tout confiné à l’intérieur du petit cube de métal qui ne le quittait jamais. Puis, tout sourire, il décida alors de se remettre en route pour l’Outreterre, où il aurait toute l’immensité du vide pour tester sa nouvelle création… A condition de ne pas sombrer dans le Néant Distordu, un accident était si vite arrivé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou   Jeu 20 Déc - 16:42

Les gobelins s’agitaient autour de la grande fusée pointée vers les cieux mauves et zébrés d’éclairs d’énergie pure. Les arrogants Clairvoyants et les culs-bénis de l’Aldor se disputaient encore la couverture du peu de gloriole qu’ils pourraient tirer en prenant d’assaut les constructions du roi Kael Thas disséminées à travers cette région déchirée qu’on appelait à juste titre « Raz de Néant ». Située au bord du Vide, la Zone 52, ville pionnière tenue par un cartel de gobelins, était propice à toutes sortes d’expériences, et Radichou était laissé tranquille ; au moins ici, personne ne venait le déranger pour des broutilles comme des explosions de laboratoire, des infernaux qui s’échappent, ou des fuites radioactives. Les gobelins, toujours affairés à préparer leur grande fusée, qui était régulièrement démolie par une sorte de démon mécanique, et encore et toujours reconstruite par les petites peaux-vertes opiniâtres, ne remarquaient guère le gnome en robe de démoniste, affichant fièrement son tabard vert orné d’un cœur d’or, et se cherchant une place libre pour y déposer un petit cube métallique.
Cependant, Radichou n’avait pas remarqué qu’une silhouette trappue l’épiait depuis quelques instants. Celle-ci se tenait à l’abri des regards, derrière un pan de mur à moitié démoli, non loin de la grande banque de la Zone 52.
Tout en fredonnant, Radichou déclencha le déploiement de son appareil, et celui-ci s’installa en poussant à vue d’œil, tandis que Radichou faisait des encoches sur une liste « patins, ok ! Pare-brise, ok ! Pales, ok… » L’appareil était là, enfin, après des mois d’attente, il allait pouvoir, comme nombre de ses amis, collègues, relations, fendre les cieux à toute vitesse, et pouvoir se passer de l’horripilante compagnie des voyages des Griffons de l’Alliance, qui détenait le monopole des déplacements aériens y compris en Outreterre. La machine trônait fièrement, toutes ailes et hélices déployées, sur le sol meurtri et mauve de la zone dévastée par les tempêtes magiques. Radichou savoura ce moment de gloire, rien n’allait pouvoir l’arrêter à présent ! Il agrippa le rebord de son poste de pilotage, prit appui sur le marchepied et se hissa en gémissant à bout de bras en haut de l’appareil. Il allait enjamber le rebord pour poser ses petites fesses sur son siège de velours rouge lorsque de solides mains l’agrippèrent soudain et le firent choir à terre.
« A moi ! on m’agresse ! » couina le vieux gnome, relevé, mais maintenu fermement par deux solides nains qu’il commençait à percevoir. Il plissa les yeux et put reconnaître les agents de sécurité de la compagnie aérienne des Griffons de l’Alliance, qui lui faisaient plus penser à des gorilles d’Un’Goro qu’à de paisibles fumeurs de pipe. Une naine peu vêtue lui redressa le visage en le tenant sans ménagement par la barbichette. Radichou reconnut alors la brigade des commissaires Marteaux-Hardis, qui veillaient jalousement sur leur monopole de délivrance des permis de vol. La naine fixa l’appareil avant de tourner ses yeux perçants sur Radichou. Ce dernier remarqua son tatouage tribal, tipique du clan de Kudran Marteau-Hardi, et vit qu’une veine palpitait dangereusement sur son cou. La naine devait bouillonner intérieurement, mieux vallait ne pas trop l’énerver encore plus, se dit Radichou, seul le Grand Bricoleur savait de quoi un de ces tarés lanceurs de marteaux et dédaignant les armures étaient capables ! La naine se racla la gorge, et les deux nains maintinrent leur étreinte :
« Alors, pour sûr, faites-y moi donc vouèr’ vot’permis d’vol ? »
Radichou ne comprenait pas trop. Il sortit sa carte d’expert pilote de sa robe, sous l’œil vigilant d’un gorille qui avait relâché un bras du gnome. La naine lui arracha sa carte des mains, et cracha par terre.
« Ah ! Pouah ! Vous aut’ démonomistes vous vous croyez plus malins qu’nous aut’, hein ? Ecoute mon tout beau, ici, c’est not’domaine, alors s’tu veux profiter du ciel avec c’t’appareil à peine conforme, te faut l’bon permis. »
« Mais, je… » Bredouilla Radichou.
« Tatata, c’est pas parce que z’avez pas eu à vous affranchir du permis terrestre avec vot’histoire d’monture invoquée du fin fond des enfers de j’sais pas quoi là – ‘core un prétexte pour pas payer d’belles montures, tiens – et c’est pas parce que v’z’êtes un geigneur qu’vous devez vous croire tout permis ! » Elle gifla le pauvre démoniste, hébété, avec son permis froissé. « J’étions désolée, mon joli cœur, mais z’ici, pour pouvoir voler à bord de c’t’engin bizarre, là, qu’est même pas ‘mologué, j’étions sûre, vous faut l’permis d’artisan pilote, mon coco. Et c’est cinq mille ».
« Mais, mais, je sais bien, s’excusa le gnome, piteux, je voulais justement me servir de mon appareil pour venir vous apporter mes belles piécettes dans votre forteresse de la vallée d’Ombrelune »
« C’est ça, et mon pied au cul ? Ah ! Encore un qui voulait voler sans permis ! »
Un des deux nains, dont les épais sourcils cachaient le regard, ajouta d’une voix rocailleuse : « alors on l’embarque ? »
Radichou haletait, paniqué. Les geôles des Nains Marteaux-Hardis étaient craintes dans toute l’Alliance, et on se devait d’y passer un séjour avant de payer une amende. Leurs histoires de gnomes lâchés nus dans la vallée d'Ombrelune, poursuivis par les chevaucheurs de griffon ricanants et fin saouls, étaient craintes dans tout Brikabrok !
Et s’il usait de sa magie noire pour se libérer ?
Il commença à psalmodier une incantation ténébreuse, mais avant même que son plus élémentaire hurlement terrifiant n’eut effet, un garde lui cogna le crâne, faisant tomber ses lunettes au sol. « Essaie pas tes sorts de malin sur nous, mage, on a l’habitude des rigolos dans ton genre »
Radichou fronça les sourcils et répliqua, les dents serrées : « Je ne suis pas un mage ! Je ne fais ni portail, ni eau, et je suis quand même utile en groupe ! » Il pensa à invoquer un démon, mais connaissant sa clique de serviteurs des enfers, il se dit qu’ils ne feraient qu’empirer la situation, surtout Karnip, le plus teigneux des diablotins.
La naine siffla, et des griffons descendirent du ciel, se posant dans un impressionnant rugissement.
Ils allaient l’emmener ! Radichou, apeuré, regarda autour de lui la foule qui s’était amassée pour profiter du spectacle, cherchant désespérément un soutien, mais la solide poigne des gardes qui le traînaient sur leurs montures volantes finit de consumer son dernier espoir de s’en sortir. Sa machine serait saisie, et il passerait quelques jours en prison. Sa guilde tomberait dans l’opprobre et l’oubli, il ne verrait plus le riant visage de sa chère Rockfairy. Pendant qu’on le ligotait, il croisa les yeux de sa poupée dansante, qui hochait doucement sa tête ballotée par les vents éthérés, son regard moqueur s’adressant à lui d’un air de défi avec un sourire sadique…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou   Jeu 20 Déc - 17:22

J'adore !




ps: C'est drole, je suis entrain d'ecrire l'avanture de Prowler et de son drake ^^
Revenir en haut Aller en bas
glorfi / Sedna
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 673
Où c'que j'suis : Bordeaux
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou   Jeu 20 Déc - 19:30

J'adore aussi

Quelles aventures épiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radichou
Grand Bricoleur
avatar

Nombre de messages : 4635
Age : 36
Où c'que j'suis : Au bureau de la loose
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou   Jeu 20 Déc - 23:56

Merci merci ! suite à une judicieuse (pour une fois) remarque de Prowler, j'ai remplacé mon arthas par... Kael Thas bien sûr ! Ceux qui suivaient auront rectifié d'eux-mêmes !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariale
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 704
Où c'que j'suis : Sur mon Drake du néant, ou mon mecanotrotteur ...enfin toujours en vadrouille ^^
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou   Ven 21 Déc - 0:13

aucune culture ces nains ..;confondre un mage et un démoniste ...je vosu jure ...si il t'embêtent trop je dis à Zoya (mon Drake) de les croquer Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobeldopple
Poête/sse du Printemps
Poête/sse du Printemps
avatar

Nombre de messages : 950
Age : 33
Où c'que j'suis : Dans la guilde d'à côté
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou   Dim 23 Déc - 17:30

non : s'ils le cherchent trop, tu les transformes en sheep. Un MOUTOOOOOON.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystigrie
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 619
Age : 31
Où c'que j'suis : De toute façon vous me verrez pas :p
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou   Lun 24 Déc - 13:49

Ce que j'adore dans les récits comme ça, c'est qu'on peut écrire mal si un personnage parle mal geek
Chouette histoire chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwï
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 32
Où c'que j'suis : Sous mes couettes
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou   Lun 21 Jan - 18:46

Et la suite alors ? Allez, allez on s'y met !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melrichou
Troubadour
avatar

Nombre de messages : 448
Age : 108
Où c'que j'suis : Royaume de l'est ... ou de l'ouest
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou   Lun 21 Jan - 19:54

Bravo chef ! très interessant tout ça ! J'adore I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou   Mer 14 Mai - 17:55

Je voudrais pas faire mon chiant, mais j'aimerais bien connaitre la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aventures outreterriennes et célestes de Radichou
» LES AVENTURES DE JACK BURTON...(N2TOYS) 2002
» [BD] Les aventures palpitantes de Skalf le Gnoblar (blabla)
» La finale du Radichou Quiz ! (on lit avant de voter)
» Radichou, grand Schtroumpf !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh :: Poésies-
Sauter vers: