Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
garrion
Geek


Nombre de messages : 51
Age : 29
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Ven 20 Juin - 16:17

alors la chapeau l'artiste!!!c'est trés prenant^^
j'aime beaucoup j'adore continu t'est presque au niveau de tolkien ( heu peu etre pas quand meme lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Ven 20 Juin - 16:40

Ouais trop bien ! Continue STP, et pis ONT VEUT VIDIN ! mdr, aller bonne chance Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Elfrage
Noob


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Ven 20 Juin - 17:49

Normalement je ne fais pas de comentaire sur le forum (mais oui je le regarde quelque fois par jour :p ), mais là vraiment super Very Happy

J'ai bien accroché !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwï
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 32
Où c'que j'suis : Sous mes couettes
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Ven 20 Juin - 19:31

Je te felicite vraiment Vidin ! Il faut continuer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vidin
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 769
Où c'que j'suis : Lyon, sinon un peu partout
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Mar 15 Juil - 10:14

Acte V

Le "rideau" s'ouvre sur une petite pièce très moderne. Au milieu, il y a une table et une foule d'une quinzaine de personne ont une discussion agité. Légèrement en retrait, Elaira écoute la discussion.

Scène 1 :

Un humain : Je résume donc, la gouvernence de Gnomeregan par les poètes a été oficialisé ce matin. Elle survient en contrepartie de, je cite, "leur sacrifice et leur effort de guerre"
les poètes apllaudissent la nouvelles et lançent quelques "hourras"
le même humain :Actuellement, nous sommes les seules locataires de la ville, les gnomes qui se serait fait plaisir de s'installer, j'en suis sur, participent a l'effort de guerre.
Et je ne vois pas pourquoi on ne participerait pas avec eux ! SI vous êtes d'accord, j'aimerai mettre en plaçe un plan d'évacuation. Gnomeregan deviendrait un lieu de refuge en cas d'attaque de Forgefer !
Beaucoup de poètes applaudissent certains ne semblent pas convaincus
Un gnome : Il faut étudier la question, pas question de détruire cette cité flambant neuve, allons dans la grande salle ce sera plus simple
tous sortent sauf Elaira
Elaira : Tourmaline attend !
Tourmaline rerentre dans la salle

Scène 2 :

Tourmaline : Qu'y a-t-il Elaira ?
Elaira : J'ai ... J'ai besoin de parler ...
Tourmaline s'assoit sur la table, de profil au spectateur, Elaira lui fait face de l'autre coté de la table
Tourmaline : Je t'écoute !
Elaira : Comment peux tu ... Comment pouvez vous être aussi calme, avec autant d'energie ? Vous avez perdu des amis vous aussi ... mais vous allez de l'avant comme s'il ne s'était rien passé !
Tourmaline : C'est un masque ... On souffre autant que toi je pense mais on a appris qu'il y a des moments, la guerre par exemple, où il faut faire abstraction ... Et puis, nous avons tous choisi notre vie d'aventurier, nous connaission les risques ... ils savaient tous que cette diversion était risqué ... Si ca peut te rassurer, je pleure régulièrement leur mort.
silence
Tourmaline : Quel étrange guerre, rien que sa raison est discuttable. Vidin aurait tué Varimathras, ca m'étonnerait
une humaine rentre

Scène 3 :

Tourmaline : Ah ! Chenoeh, viens t'assoir
Elaira : Je crois qu'il l'a fait !
Tourmaline : Pardon ?
Chenoeh : De quoi parlez vous ?
Chenoeh s'assoit et après un court silence
Elaira : Je crois que Vidin a volontairement tué Varimathras
Chenoeh : Comment peut tu dire ça ?
Elaira : Il avait changé, beaucoupé changé, son ambition ... sa mentalité ... sa personnalité ... sa célébrité l'a corrompue ! Il voulait être le personnage le plus prestigieux d'Azeroth ...
Chenoeh : J'avoue ne pas l'avoir vue avant sa mort ...
Tourmaline : Moi je ne crois pas qu'il est changé tant que ça
Elaira : Il y a une phrase ... je n'y avais pas preté attention quand je l'ai entendu ... "Après ça, il n'y aura plus rien ..." en parlant de la guerre !
Tourmaline: Tu es sûr qu'il parlait de la guerre ?
Elaira : Oui ... le Vidin que tu connais aurait-il prisspontanément les renes du pouvoir ? Aurait-il insisté pour participer a la bataille contre Aïda plutot que de prendre part a la diversion ? Aurait-il répondu aux provocations d'Aïda ? très bas ... aurait-il préféré la gloire à ses amis ?
silence
Elaira : Cette guerre ... c'est de sa faute ! amer J'ai aimé un pourri ...
Chenoeh : N'allons pas jusque la Elaira, regarde, la cité gnome est flambant neuve et c'est graçe a lui
Tourmaline : Et les morts-vivants n'aurait pas du réagir si violemment, Vidin a tué Varimathras, les morts-vivants ont tué Vidin, il y avait une certaine justice la dedans mais non ... il a fallu qu'ils déclarent la guerre !
Chenoeh : Heuresement que les nains et les gnomes nous aident.
silence
Elaira : Merci de vos paroles censé ... je continuerai a pleurer mais je vais aider. J'ai la vie pour réfléchir je me triturai l'esprit une autre fois ! Gnomeregan doit devenir une arche, l'arche d'Azeroth !

...

Voila c'est fini, la prochaine étape sera certainement de modifier légerement les noms et la poster sur le forum de Wow. J'espère que vous avez aimé moi j'ai pris beaucoup de plaisir a écrire cette histoire Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radichou
Grand Bricoleur
avatar

Nombre de messages : 4635
Age : 35
Où c'que j'suis : Au bureau de la loose
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Mar 15 Juil - 10:46

Mmmh c'est pas mal, mais ça se finit un peu en "eau de boudin" non ?
Je trouve personnellement que faire intervenir un personnage qui va tuer tout seul une des figures emblématiques d'un univers un peu hautain (nonobstant sa mort en contrepartie) ! Mais après tout pourquoi pas, puis ton format de récit a le mérite d'être original et bien aéré, donc agréable à lire.
Encore une petite relecture et tu pourras le poster sur les forums Wink
(Tu ne vas pas faire intervenir nos personnages avec un texte où traînent des fautes tout de même !)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vidin
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 769
Où c'que j'suis : Lyon, sinon un peu partout
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Mar 15 Juil - 10:49

Citation :
Mmmh c'est pas mal, mais ça se finit un peu en "eau de boudin" non ?
Je trouve personnellement que faire intervenir un personnage qui va tuer tout seul une des figures emblématiques d'un univers un peu hautain (nonobstant sa mort en contrepartie) !

J'avoue ne pas comprendre Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariale
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 704
Où c'que j'suis : Sur mon Drake du néant, ou mon mecanotrotteur ...enfin toujours en vadrouille ^^
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Mar 15 Juil - 11:45

ça finit comme ça? Vidin est devenu mauvais? iL a tué Varimathras? Il a voulu être un Arthas 2 (le retour du fils de la vengeance de la momie?)?
Il a "chopé le melon"?
Non non non...ça ne me va pas du tout ....pourquoi il aurait fait ça? La motivation de Vidin donnée par Elaira ne me va pas du tout!
Que Vidin soit devenu mauvais passe encore mais pour ça ...pour la gloire? je ne peux le croire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radichou
Grand Bricoleur
avatar

Nombre de messages : 4635
Age : 35
Où c'que j'suis : Au bureau de la loose
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Mar 15 Juil - 11:48

Ariale résume ma pensée en fait : tu soulèves un peu trop d'interrogations lorsqu'arrive le mot fin ! A moins que tu n'aies déjà l'idée d'une suite pour "creuser" un peu plus la psychologie de ton personnage, j'ai personnellement du mal à comprendre pourquoi Vidin a agi ainsi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madoushi
Troubadour
avatar

Nombre de messages : 448
Age : 31
Où c'que j'suis : Dans mon musée empli de mes collections...Oui j'ai la Collectionite Aigue et j'assume !!
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Mar 15 Juil - 20:39

marrant j'avait un peu peur de lire la suite du texte de vidin suite à vos commentaire et je me rend compte que j'avait raison....Mon dieu c'est quoi cette fin en carton papier machine ? Voyons Vidin tu nous avait habitué a mieu avec les parties précédentemais la..la...j'ai qu'une chose à dire Tu nous fait une suite et une valable ou je vais me pendre NA ^^.

Ceci dit le chef à raison il y a un trop plein de question la dedant et cette histoire de guerre c'est quoi aussi ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morberius.skyblog.com
Vidin
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 769
Où c'que j'suis : Lyon, sinon un peu partout
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Mer 16 Juil - 8:22

Citation :
Encore une petite relecture et tu pourras le poster sur les forums
(Tu ne vas pas faire intervenir nos personnages avec un texte où traînent des fautes tout de même !)
Non j'enleverai les fautes bien sur Razz

Citation :
ça finit comme ça? Vidin est devenu mauvais? il a tué Varimathras?
Qui sait ce qu'il a vraiment fait. Mais en soit le fait de devenir mauvais est très relatif

Citation :
Il a "chopé le melon"?
TIens je connaissait pas ça Razz

Citation :
Que Vidin soit devenu mauvais passe encore mais pour ça ...pour la gloire? je ne peux le croire!
Et s'il ne s'était pas appelé Vidin ce personnage ... est ce que ca aurait été aussi génant ? Enfin il y a d'autre problème je pense !

Citation :
tu soulèves un peu trop d'interrogations lorsqu'arrive le mot fin !
Je pense qu'au fil de mon récit, je n'ai pas été assez précis sur certaines si bien que, a tout les coups, j'ai les réponses à vos interrogations et elles sont certainement dans le texte mais en trop petit et mis au milieu de plein d'autre chose !

Citation :
A moins que tu n'aies déjà l'idée d'une suite pour "creuser" un peu plus la psychologie de ton personnage,
Une suite ? Non je ne pense pas et encore moins pour que ca soit un pretexte pour approfondir la psychologie (Oui je sais je peut faire une suite sans appuyer que sur ca mais je me connais je ferai une pseudo-suite)

Citation :
marrant j'avait un peu peur de lire la suite du texte de vidin
Ca c'est un compliment pour moi Madoushi enfin ... ca dépend ... si tu avais peur que je me plante c'est plus un compliment

Au vu de vos questions et de vos interogations je ne changerai pas mon Vidin ambitieux a en mourir mais j'envisage sérieusement de réecrire TOUTE la pièce, en essayant d'être plus précis et si l'un d'entre vous pouvait me faire un inventaire des questions sans réponses a la fin de la pièce ce serait gentil !

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariale
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 704
Où c'que j'suis : Sur mon Drake du néant, ou mon mecanotrotteur ...enfin toujours en vadrouille ^^
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Mer 16 Juil - 13:13

Dans toutes le spièces de théâtre (et parfois dans certains livres ) l'auteur présente les différents protagonistes qui vont intervenir dans le récit
exemple ici le Cid :

Rodrigue (surnommé le Cid) : fils de Don Diègue et amant de Chimène.

Chimène : fille du comte de Gormas et est amoureuse de Rodrigue qu'elle rêve d'épouser.
Le Comte de Gormas : le père de Chimène chef des armées et rival de Don Diègue.
Don Diègue : père de Rodrigue. Vieillissant, il est un des grands personnages de Castille.
L'Infante : La fille du roi Don Fernand, elle est amoureuse de Rodrigue.
Don Fernand :Roi de Castille.
Don Sanche : Gentilhomme, il est amoureux de Chimène.
Elvire : gouvernante de Chimène.
Léonor :gouvernante de l'infante.


Voilà...une petite explication pour chacun et on sait qui est qui!

Acte I Scène 1 : pourquoi est-ce un EDS qui vient délivrer Thrall en compagnie de Vidin?
Citation :
Je suis un pion, un pion qui sait se battre, un pion qui sait qu'il est un pion mais un pion malgré tout. Un jour ... un jour, c'est moi qui déplacera les pions. Je vais devenir le roi et suivre ton exemple Thrall
haha..y aurait-il là un indice sur les rêves de gloire de notre ami Vidin?
Un pion certes mais qui tire les ficelles?

Acte II Scène 2

Citation :
Je sais que la mort de Kael'Thas suffira a tout les draenei

pourquoi? Les EDs ne sont leurs ennemis que depuis l'arrivée de Kael en Outreterre...les Orcs sous l'influence de Mannoroth méritent plus ce titre que Kael!

Acte II scène 4

Citation :
J'ai raté ce combat épique ... tant pis pour moi
Il est super zen le p'tit père là ...et je doute qu'il soit venus sans une garde


Acte III scène 1

Citation :
Le "rideau" s'ouvre sur une église qu'on devine être celle d'Hurlevent. Vidin est a gauche dans la cathédrale tandis qu'un pretre apparait a gauche et monte les marches pour aller voir Vidin.

Vidin : Je ne comprend pas pourquoi je n'ai pas été convié ... on ne m'a même pas demander le moindre avis sur ce qui va être débattu. Après j'y suis pour quelque chose dans cette réunion.
le pretre qui n'a entendu que la fin du discours : Certes mais vous n'ete que chef des paladins
Vidin signe rageusement un document devant lui.
le pretre : Donc, comme prévu, tout les chefs de la coalition étaient présent pour cette réunion : Thrall, Aduin Wrynn, Magni Bronzebeard, Tyrande, Valen, Vol'jin, Cairne Bloodholf, Sylvanas Windrunner et ...
Au fur et a mesure que les noms sont évoqués, Vidin se crispe de plus en plus.
Vidin l'interrompant : Passe a l'essentiel
le pretre après un silence : L'intrusion des elfes de sang en territoires morts-vivants a été confirmé. C'est une très grande armée mais surtout composé de simples elfes de sang effrayés par le nouveau tyran. Sur ceci a été conclu 2 choses :
la coalition va envoyer leur force pour arreter la progression des elfes de sang et, deuxième chose, qu'une éxpédition composé ds meilleurs combattants sera envoyés pour abbatre Aïda Bloodheart, le nouveau tyran.
Vidin : Et moi dans tout ca ?
Le pretre : Et bien Varimathras t'a critiqué de, je cite,"fou ne réfléchissant pas aux conséquence de ces actes" mais ca n'a eu aucun effet car tout le mohnde préfère une guerre face aux elfes de sang plutot qu'une guerre ouverte !
Vidin : Rien d'autre ?
le pretre : des accords commerciaux qui ne vous intéresse pas.
Vidin : Dans ce cas, tu peux disposer.
le pretre s'en va

Une des scènes les plus intéresantes ...où l'on voit que els politiques dépossédent les combattants de la victoire...Introduction du personnage d'Aïda (sonnez trompettes ....désolée je ne me fait pass au prénom)Boodheart...et ce n'est qu'en lisant très attentivement que l'on comprend qu'elle est devenue le chef des EDS....
Que les EDS déclarent la guerre aux Réprouvés je peux comprendre ...après tout ils ont 3 en intelligence et pour eux ils ne font pas la différence entre les armées du roi-Liche (le terrible Arthas) et les sujets de Dame Sylvanas...et c'est là que ça me gène ..Dame SYlvanas (même si son look d'elfe de la nuit dans le jeu entretien la confusion) est une ancienne Haute-elfe (pas EDS ...les Hauts-Elfes ne deviendront EDS qu'après la destruction du puit du soleil par Arthas) chef des forestiers de Lune d'Argent...et l'attaquer elle (enfin sa faction) ne me semble pas logique.
Intervention intéressante de Varimathras...mais que te reproche-t-il au juste ...à développer

Acte III scène 3

Pourquoi ne se confie-t-il pas à Elaira? Elle est son amour.
Où a-t-il peur qu'elle ne refrenne ses ambitions?

Acte III scène 5

Joli discours et belle harangue ...et le coup d'état est mené en douceur ...a la relecture on se demande ¨les EDS ne sont pas manipulés par Vidin

Acte IV scène 1

Il éloigne Elaira...mettrait-il en doute ses capacités de combattante?

Acte IV scène 2

mais quelle diversion?

ActeIV scènes 3 et 4

Une fois encore Thrall est là les bras balants...il est où le grand chef de guerre? C'est qui ce type qui fous rien? Tu va me le mettre au boulot et vite ^^

Acte IV scène V

Faut préciser que le réprouvé qui accuse Vidin est en temps normal enquêteur à Undercity ...il fait partie d'une équipe qui s'appelle les Experts et qui résolvent les crimes à l'aide de preuves scientifiques ...oui bon là je m'égare j'avoue...
Mais il ya quelque chose qui cloche...pourquoi si Vidin a tué Varimathras d'un seul coup (faut le faire hein quand même? C'ets pas nawak le père Varimathras ..c'est un seigneur de l'effroi ..un gars qui quand il te demande l'heure tu lui files la montre..bref le mec que tu va pas aller chatouiller) il s elaisse submerger par les Réprouvés ...quand on tue un seigneur de l'effroi d'un seul coup on se dit que c'est pas logique

Acte V scène 1

Il veint faire quoi l'humain? Il redonne Gnomereggan aux gnomes pour participation à l'effort de guerre ...mais c'est n'importe quoi ! Gnomereggan est aux Gnomes ...on a pas à leur redonner...ils sont reconquis leur cité bien-aimée et peuvent enfin rentrer chez eux ...de quoi se mélent les humains...Un lieu d erefuge en cas d'attaque de Forgefer? mais c'est aux nains et aux gnomes de voir ça entre eux ...encore une fois de quoi se mélent les humains!

Acte V scène 2

je vois mal Elaira tenir ce genre de discours à ses amis ...elle sait qu'ils souffrent autant qu'elle...et venir leur faire des reproches ne me semble pas approprié et logique ....

Acte V scène 3

Tu mets des paroles terrible dans la bouche d'Elaira amis tu luio place aussi des interrogations justifiées... Elaira sent que son Vidin -celui qu'elle connaissait- a été manipulé.
Mais pourquoi les Réprouves auraient-ils déclarés la guerre aux humains...La mort de Varimathras etait vengée donc...


Je me permet un petit épilogue:

Le vent balaie le paysage désolé soulevant la neige, rabottant les congère créant ainsi un labyrinthe au formes changeantes.
Dans la forteresse plantée sur son éperon rocheux une lumière brille.
Un homme regarde satisfait la boule de cristal posée devant lui ...il entend la conversation d'Elaira et ses doutes .
Satisfait il se retourne vers l'ombre restée en retrait
"Hum ...intelligente la gnomette ...enfin comme tous ceux de sa race!..jolie aussi...très jolie" un sourire vient éclairer le visage pâle de celui qui parle ...Il déplace sa haute et imposante silhouette vers l'ombre
"Elle ferait une très jolie reine noire...avec elle à mes côté je conquerrais Azeroth et bien au-delà!!"dit-il avec une sourire carnassier.
"Si vous la touchez...je jure que ..."
"Que quoi ?pitoyable pantin! Que tu vas me tuer!...Ne te leurre pas c'est moi et moi seul qui ait tué Varimathras...pathétique et suffisant paladin ...je t'ai manipulé aussi aisément qu'une marionnette...Ta soif de pouvoir et de vengeance ont été ta perte...ton amour pour ta gnome aurait pu te sauver mais tu a choisi un autre chemin.
Ta punition est à la hauteur de ta faute. Mais vois le bon côté des choses tu es le premier de mes chevaliers de la mort, le commandant de toutes mes armées...Je t'ai laissé ta conscience pour que tu mesures ta déchéance et enlevé ta volonté pour que tu ne puisses te rebeller... Tu auras la gloire Vidin ...mais pas celle à laquelle tu aspirais"
L'homme éclata de rire...laissant Vidin glisser dans les abîmes de la douleur.
La forteresse retentit longtemps du rire malsain de celui qui les avait tous manipulés.
Arthas s'assit sur son trône ...son heure approchait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vidin
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 769
Où c'que j'suis : Lyon, sinon un peu partout
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Mer 16 Juil - 15:03

Eh bien je suis content de voir que ca t'a travailler Ariale !

Citation :
Acte I Scène 1 : pourquoi est-ce un EDS qui vient délivrer Thrall en compagnie de Vidin?

Je ne vois pas le problème a moins que ce soit un incident diplomatique de faire délivrer Thrall par un elfe de sang ?

Citation :
Citation:
Je suis un pion, un pion qui sait se battre, un pion qui sait qu'il est un pion mais un pion malgré tout. Un jour ... un jour, c'est moi qui déplacera les pions. Je vais devenir le roi et suivre ton exemple Thrall

haha..y aurait-il là un indice sur les rêves de gloire de notre ami Vidin?

Exactement, dans toute les tragédies il y a des signes avant coureur du dénoument !

Citation :
Un pion certes mais qui tire les ficelles?

Humm ... pas au début tout du moins !

Citation :
Je sais que la mort de Kael'Thas suffira a tout les draenei


pourquoi? Les EDs ne sont leurs ennemis que depuis l'arrivée de Kael en Outreterre...les Orcs sous l'influence de Mannoroth méritent plus ce titre que Kael!

La c'est pas ma faute je ne savais pas ça faut engueuler ma source Razz

Citation :
J'ai raté ce combat épique ... tant pis pour moi

Il est super zen le p'tit père là ...et je doute qu'il soit venus sans un garde

Difficile a mettre sur le papier les gardes, on peut supposer qu'ils attendent dehors

Citation :
Une des scènes les plus intéresantes ...où l'on voit que les politiques dépossédent les combattants de la victoire...Introduction du personnage d'Aïda (sonnez trompettes ....désolée je ne me fait pass au prénom)Boodheart...et ce n'est qu'en lisant très attentivement que l'on comprend qu'elle est devenue le chef des EDS....

Justement j'ai soulevé ce problème la, il y a toute les informations dans mon récit je pense mais elles sont trop petites, elles ne sautent pas assez aux yeux !

Citation :
Que les EDS déclarent la guerre aux Réprouvés je peux comprendre ...après tout ils ont 3 en intelligence et pour eux ils ne font pas la différence entre les armées du roi-Liche (le terrible Arthas) et les sujets de Dame Sylvanas...et c'est là que ça me gène ..Dame SYlvanas (même si son look d'elfe de la nuit dans le jeu entretien la confusion) est une ancienne Haute-elfe (pas EDS ...les Hauts-Elfes ne deviendront EDS qu'après la destruction du puit du soleil par Arthas) chef des forestiers de Lune d'Argent...et l'attaquer elle (enfin sa faction) ne me semble pas logique.

La encore ma connaissance de l'histoire de Wow montre ses limites ! Merci de ces précisions !

Citation :
Intervention intéressante de Varimathras...mais que te reproche-t-il au juste ...à développer

Eh bien je dévellope, il reproche a Vidin d'avoir tué Kael'Thas. Pour faire simple voici ce qui s'est passé durant l'entracte entre l'acte II et III. Il faut tout d'abord connaitre le régime politique des elfes de sang un peu complexe. Historiquement, Kael'Thas est le chef des elfes de sang est Kael'Thas mais depuis son alliance a Illidan (arretez moi si je me trompe) il a été rejeté et les elfes de sang ont eu un nouveau chef. Il y a un groupe assez actif de fanatistes qui réclament le retour de Kael'thas au pouvoir ! Lors de sa mort, ces fanatistes, dont fait parti Aïda, font un coup d'état et mette Aïda au pouvoir qui lui va déclencher une guerre contre les morts vivants !

Quoi vous n'avez même pas envisagé ca ? Rassurez vous c'est de ma faute !

Citation :
Pourquoi ne se confie-t-il pas à Elaira? Elle est son amour.
Où a-t-il peur qu'elle ne refrenne ses ambitions?

Toutafé !

Citation :
Joli discours et belle harangue ...et le coup d'état est mené en douceur ...a la relecture on se demande ¨les EDS ne sont pas manipulés par Vidin


Eh pourquoi pas après tout il est le responsable de la mort de la mort de Kael'Thas et il n'a même pas été attaqué ! Je n'ai pas de réponse claire comme pour la mort de Varimathrasj'ai mon opinion mais le cerveau du lecteur doit bosser un peu !

Citation :
Il éloigne Elaira...mettrait-il en doute ses capacités de combattante?

Pour moi il l'aime tout simplement

Citation :
mais quelle diversion?

Annoncez a l'Acte II scène 1 normalement, a vérifier !

Citation :
Une fois encore Thrall est là les bras balants...il est où le grand chef de guerre? C'est qui ce type qui fous rien? Tu va me le mettre au boulot et vite ^^

Il a bossé hein ! Il allait pas défoncer la porte lui seul !

Citation :
Faut préciser que le réprouvé qui accuse Vidin est en temps normal enquêteur à Undercity ...il fait partie d'une équipe qui s'appelle les Experts et qui résolvent les crimes à l'aide de preuves scientifiques ...oui bon là je m'égare j'avoue...
Mais il ya quelque chose qui cloche...pourquoi si Vidin a tué Varimathras d'un seul coup (faut le faire hein quand même? C'ets pas nawak le père Varimathras ..c'est un seigneur de l'effroi ..un gars qui quand il te demande l'heure tu lui files la montre..bref le mec que tu va pas aller chatouiller) il s elaisse submerger par les Réprouvés ...quand on tue un seigneur de l'effroi d'un seul coup on se dit que c'est pas logique

Encore une fois je n'ai pas d'explication claire et précise de ce qui s'est passé dans la salle entre les 3 protagoniste mais un coup de masse dans la nuque ca tue ! Seigneur de l'effroi ou pas (sortez du truc il faut 10 minutes a 25 pour tuer Illidan un bon coup par surprise bien placé suffit ) ... Ceci dit tu as toute seule trouvé une excellent explication dans ton épilogue !

Citation :
Il vient faire quoi l'humain? Il redonne Gnomeregan aux gnomes pour participation à l'effort de guerre ...mais c'est n'importe quoi ! Gnomereggan est aux Gnomes ...on a pas à leur redonner...ils sont reconquis leur cité bien-aimée et peuvent enfin rentrer chez eux ...de quoi se mélent les humains...Un lieu de refuge en cas d'attaque de Forgefer? mais c'est aux nains et aux gnomes de voir ça entre eux ...encore une fois de quoi se mélent les humains!

Tout d'abord l'humain c'est un poète, c'est pas le premier qui se pointe, ensuite le gnome a quand même mis des conditions (la vache c'est patriotique les gnome Very Happy )

Citation :
je vois mal Elaira tenir ce genre de discours à ses amis ...elle sait qu'ils souffrent autant qu'elle...et venir leur faire des reproches ne me semble pas approprié et logique ....

Si je ne montre pas que je souffre ... est ce que je souffre ? Non Elaira voulait savoir ! Ensuite je n'appelerait pas des reproches ce qu'elle a déclaré ... elle leur reproche quoi ? De n'avoir pas vu le changement de Vidin, elle ne l'a pas plus vu. Elle ne fait que donner son avis !

Citation :
Tu mets des paroles terrible dans la bouche d'Elaira amis tu lui place aussi des interrogations justifiées... Elaira sent que son Vidin -celui qu'elle connaissait- a été manipulé.
Mais pourquoi les Réprouves auraient-ils déclarés la guerre aux humains...La mort de Varimathras etait vengée donc...

Interprétation intéressante, je n'y ai pas pensé ! Pour la guerre, peut-être que la mort de Vidin ne valait pas la mort de Varimathras pour la plupart des morts vivants !

Sinon c'est un très bon épilogue qui me fait très plaisir car cela prouve que tu as beaucoup réfléchi sur mon texte ! Finalement peut-être que ce qui vous genent sur la fin c'est de ne pas comprendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vidin
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 769
Où c'que j'suis : Lyon, sinon un peu partout
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Lun 31 Mai - 17:47

Citation :
j'envisage sérieusement de réécrire TOUTE la pièce


Voilà, c'est fait, avec finalement beaucoup de retard par rapport à ce que je pensais mais c'est là. Pour ceux qui n'avait pas lu l'original (et je pense qu'ils seront nombreux), lire l'original peut être intéressant mais je pense qu'il faudrait le faire après avoir lu cette version qui, à mes yeux, est mieux écrite, mieux construite. Après, si vous aimez comparer, voir l'évolution, rien ne vous en empêche. Sachez tout de même qu'elle s'est complètement détacher de l'univers de Warcraft mais qu'elle reste un hommage aux loosers. Ne vous y trompez pas, les combattants verts et or, ce sont vous. Son nom a changé aussi, elle est passé de "l'arche d'Azeroth" à un plus simple "Orsloë".

Bonne lecture !

ORSLOË

Personnages (dans l'ordre d'apparition sauf figurants) :
-Orsloë
-Liesl, ami d'Orsloë
-Ramkin, seigneur
-Shriya, empereur
-Aïa
-Alise, dame d'Orsloë
-figurants

Acte I

*Deux hommes avec une armure verte et or patientent assis sur la droite de la scène tandis qu'une cage est sur la gauche, gardée par deux gardes. Le jeu s'ouvre alors que l'homme blond semble très concentré et cherche quelque chose, l'autre joue négligemment avec un poignard.*
 
Scène 1 :
 
Orsloë : Eurêka, j'ai trouvé !
Liesl : pas trop tôt, alors je t'écoute, quel est donc ce fruit que tu vas offrir à celle qui occupe chacune de tes pensées ?
Orsloë : Un kumquat !
Liesl : Un kumquat ?
Orsloë : Oui, un kumquat à l'écorce orange profonde et au goût prononcé. Je la verrai frissonner à ce plaisir et alors je la prendrai dans mes bras, je l'embrasserai, je la caresserai et advienne que pourra ! *Orsloë sourit*
Liesl : Monsieur le Romantique est comblé à ce que je vois, on peut s'occuper de ce qui nous intéresse ?
Orsloë : Allons-y ... alors, qui va faire gambader les gardes ?
Liesl : *sort une pièce* Elle ! Ou plutôt qui elle choisira.
Orsloë : *avec un sourire* Toujours ton sérieux légendaire, l'ami.
Liesl : Toujours ! Je prends face.
Orsloë : Je prends donc l'arrière de la face, pile, la face cachée, l'ombre.
Liesl : *lance la pièce* C'est moi qui vais m'amuser.
*Liesl se lève et vient au centre de la pièce. Les gardes d'abord étonnés se mettent alors à sa poursuite. Liesl court et sort dans un grand rire communicatif. Orsloë, lui, s'avance lentement vers la cage comme s'il se forçait.*
 
Scène 2 :
 
Orsloë : Qu'est ce que je fais ici ? Je n'en ai rien à faire de ce Ramkin... *silence* De toute façon, à part quelques compagnons d'armes et Alise, mon amour, mon soleil, ma splendide muse, tout m'indiffère *Orsloë donne un coup d'épée contre la serrure de la cage puis a un rire amer* Ils sont bien loin mes rêves de gloire où je me voyais changer la face du monde … et c'est certainement mieux ainsi … *Orsloë redonne un grand coup d'épée* Finalement la vie de soldat a du bon ... *Orsloë éclate de rire soudainement et donne un coup d'épée puissant* C'est vrai que j'adore obéir sans réfléchir, m'asservir devant un autre homme. Je prends un plaisir incroyable à ne pas m'embêter de considération moral, tue, tue, tue. J'adore aussi ces rencontres d'assoiffés de sang comme ce Beth. Non, je ne le supporte plus mais par dessus tout, Alise me manque … *Orsloë donne un coup d'épée violent qui fait sauter la serrure*
 
Scène 3 :
 
Ramkin : *de l'intérieur de la cage* En voilà des façons peu conventionnels d'ouvrir une cage, soldat. Ou bien, on cherche à m'impressionner pour mon exécution ? Cela fait combien de temps que ca vous démange de me couper la nuque, soldat ? Et je suis sûr que vous espérez voir la haine dans mes yeux, il n'y en aura pas. Vous espérez sentir la peur en moi, vous ne la sentirez pas. Ma voix ne tremblera, mes jambes ne flancheront pas. Je resterai fier et droit, je mourrai le sourire aux lèvres. Car j'ai confiance en l'avenir, soldat. Je suis tout sauf indispensable à mon peuple. Celui ci, avec courage et détermination se relèvera contrairement au tien.
*silence*
Orsloë : Je ne suis pas … soldat. Enfin, si mais pas comme vous l'entendez … Vous êtes libre Ramkin, votre peuple n'aura pas besoin de se relever.
*la porte s'ouvre*
Ramkin : Ces couleurs vertes et or … je les connais. C'est donc vrai, je vais … revoir ma femme, mes enfants, les vertes plaines de mon pays et les cours d'eau calmes et paisibles, la pauvreté des richesses mais la beauté des paysages de mon royaume … Je *Il étouffe un sanglot*
 
Scène 4 :
 
*Ramkin sort de la cage et tombe à terre*
Ramkin : J'étais tellement sûr de finir ici. Je m'étais préparé à cette fin, à ne rien leur donner. J'ai tout oublié pour ne pas me faire mal. Je … pardon …
Orsloë : *aide Ramkin à se relever* Je comprends, ce n'est pas grave, venez
*Ramkin est devenu soudainement sérieux et fixe étrangement Orsloë*
Ramkin : Comment vous appelez-vous ? Quel est votre nom ?
Orsloë : Je … Orsloë, je m'appelle Orsloë.
Ramkin : Il y a quelque chose en vous Orsloë, je n'arrive pas à savoir quoi. Une bénédiction ou une malédiction, je ne sais pas mais quelque chose de mystique qui vous amènera au-delà de tous vos espoirs, rêves et ambitions. C'est extraordinaire cette aura qui émane de vous, je sais reconnaître les battants, vous en êtes un, Orsloë, vous êtes un meneur !
Orsloë : Au-dessus de … mes rêves ?
Ramkin : Oui ! Je ne vous crois pas mauvais et vous avez des rêves comme tout homme, accomplissez-les et allez plus loin encore. Vous … vous pouvez, vous devez transformer ce monde. A jamais.

*Liesl entre par la gauche et sourit, Ramkin lui emboîte le pas et ils sortent par la droite. Orsloë reste seul un moment, regardant le public, son regard est à la fois pensif et combatif. Il sort ensuite de la scène d'un pas déterminé.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vidin
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 769
Où c'que j'suis : Lyon, sinon un peu partout
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Lun 31 Mai - 18:29

Acte II
 
Scène 1 :

*Orsloë et Liesl sont de nouveau en armure vert et or, au centre de la pièce, ils semblent en pleine discussion. Un autre groupe de soldat en vert et or se reposent à droite*
 
Liesl : J'ai toujours ce doute en moi, Orsloë.
Orsloë : Je te rappelle encore une fois ce qu'a fait ce monstre !
Liesl : *avec un soupir* Je doute fort que cela suffise.
Orsloë : Enfin, Liesl ! Cet homme là a pris le pouvoir par la force ! Il tyrannise son peuple, il l'a réduit en esclavage. Son armée qu'il envoie à tout les points cardinaux est la plus barbare que la terre est connue. Pas une femme ni même un enfant n'ont survécus à une de leurs attaques et …
Liesl : Pourquoi fais-tu tout ça ?
Orsloë : Pardon ?
Liesl :Pourquoi fais-tu cela ? Que souhaites-tu ?
Orsloë : Je ... veux le bien d'un peuple, des peuples
Liesl : Ça ne te ressemble pas mon ami ...
Orsloë :Et pourquoi ça ne me ressemblerait pas ?
Liesl : Depuis quand t'intéresses-tu au destin du monde ? Je me répète : Que souhaites-tu, Orsloë ?
 
Scène 2 :
 
*Un grand homme brun charismatique entre en scène*
 
Shriya : *avec une voix forte* Il veut ma mort ! … parait-il …
*Orsloë et Liesl se retournent*
Orsloë : Absolument !
Shriya : Que de présomptions, je n'ai même pas l'honneur de vous connaître.
Orsloë : Je...
Shriya : *fait un signe autoritaire de la main pour avoir le silence, il l'obtint pendant quelques secondes* Des chevaliers vert et or … Je connais votre misérable petit pays, votre impertinence sera punie, j'avance mon expédition. Je vais prendre votre contrée et la réduire en cendres.
Orsloë : *dans un élan de colère* Tais-toi, tyran. Il n'y aura pas d'expédition car tout s'arrête ici, simplement parce que j'en ai décidé ainsi !
Liesl : Orsloë, tu …
Orsloë : *l'interrompant sèchement* Tais-toi !
*Un silence s'installe puis Shirya est soudain pris d'un grand rire*
Shirya : Je me demande qui est vraiment le tyran, ici !
*Orsloë dégaine alors son épée et avance*
Orsloë : Je ne te permets pas !
Shriya : *avec un sourire* Tu crois vraiment que cela changera quoi que ce soit ? Que tu atteindras la gloire que tu veux par ma mort ? Ma mort n'aura aucune incidence, aucune ! Et sais-tu pourquoi ? Parce que le seul tyran dans cette pièce, c'est toi.
*Orsloë bouillonne et commence à courir à travers la pièce pour asséner un coup d'épée à Shriya qui esquive tout en continuant de parler*
Shriya : Tu aimes tuer, hein ? Tue, tue, tue, tue tes amis, tue tes compagnons, tue ta dame mais avant tout … tue-moi !
*Shriya disparaît de la scène, Orsloë le suit. Les rires de Shriya résonnent puis ils hoquètent, un long râle de douleur s'entend. La main de Shriya apparaît et Orsloë ressort, la tunique ensanglantée.*
 
Scène 3
 
*Orsloë retourne vers Liesl, tremblant. Pendant ce temps, une foule surgit de la droite de la scène, dépassant le groupe et vient s'agenouiller autour du corps sans vie de Shriya*
 
Liesl : *d'un ton inquiet* Orsloë, mon ami, ça va ?
Orsloë :*qui semble déboussolé* Je ne sais pas … C'est une sensation étrange que de donner la mort à quelqu'un qui la souhaitait …
Liesl : Il l'a voulu ?
Orsloë : Oui … Une fois disparu dans l'autre pièce, il a ouvert grand les bras, lever la tête et a ri … a ri … comme un demeuré de tyran fou qu'il est !
Liesl : *après un silence* Rentrons Orsloë, tu es fatigué et tes nerfs vont lâcher définitivement si tu ne vois pas Alise dans l'heure.
*Liesl esquisse un sourire*
Orsloë : Tu as raison, je … ça doit être ça.
Liesl : Allez, viens
*Des pleurs du côté de Shriya se font entendre*
Orsloë : *qui avait commencé à partir* Ils pleurent sa mort … pourquoi ? Pourquoi ? *Ils se retournent* Pourquoi ?
Liesl : Laisse et vient ! Laisse-les à leur deuil, à leur souffrance.
Orsloë : Non, ils ne devraient pas souffrir ! Pourquoi pleurer sur la mort d'un homme qui vous soumet ? Les pleurs ne sont pas pour les destructeurs, les pilleurs, les dictateurs. Shriya est mort, vous pouvez … vous pouvez recommencer. Vous … vous devez vous forger un avenir meilleur ! J'ai fait ça pour vous !
 
Scène 4 :

*Un long silence s'installe, un homme endeuillé sort du rond et s'avance vers Liesl et Orsloë*
 
Aïa : Pour nous ? Pour NOUS ? Qu'est-ce que tu sais de nous, héros de pacotille ? Que sais-tu de nous avant Shriya ? Prépare tes oreilles parce que ton rêve utopique va s'effondrer. Nous étions esclaves, un pays d'esclave, à votre solde. Vous avez volé nos richesses, nos femmes, nos jeunesses. Nous n'avions aucune importance, nous étions des moins que rien. Et puis … Shriya s'est levé tel Spartacus. Nous avons arraché notre indépendance au prix du sang et des larmes. Nous pourrions remplir un océan rose et salé avec tout ce qui a coulé du corps de mon peuple... Et puis, nous avons été diabolisés. Des débiles, nous sommes passés aux génies du mal. Parce que nous sommes indépendants et riches. Nous sommes devenus l'ennemi. Vous nous avez attaqués et de nouveau, nous avons prouvé le statut que vous nous donnez. Les rapports de force se sont inversés et notre vie s'est améliorée … Je vous jure que l'on vous fera payé ça. Vous avez assassinez un héros, tyran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vidin
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 769
Où c'que j'suis : Lyon, sinon un peu partout
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Lun 31 Mai - 18:48

Acte III
 
Scène 1 :
 
*Liesl est en tenue simple, dans une salle de maison modeste, il est attablé à une table et écrit. Au bout de quelques secondes, Orsloë entre par le côté gauche*
 
Liesl : *avec un sourire*Oh, l'amoureux transi est de retour avec son cadeau !
Orsloë : *d'un ton réjoui* Oui, ce kumquat m'a l'air parfait !
Liesl : Viens t'assoir ! *Orsloë s'avance et s'assoit à côté de Liesl*Comment vas-tu ?
Orsloë :
*grimaçant* Bizarrement.
Liesl : *en souriant* Ce n'est pas une réponse, ça … Sois heureux, tu es un héros ici !
Orsloë : *amer* Oui, le tueur de tyran, n'est-ce pas ironique ?
*Un silence gêné s'installe*
Liesl : Oublions tout ça, tu veux ? Nous sommes rentrés entiers et nos amis sont là. Commençons une autre vie, plus pacifique ? N'est-ce pas ce que tu veux avec Alise ? La combler de joie, d'amour, de petites attentions, ce kumquat en est la meilleure preuve.
Orsloë : Bien sûr mais c'est aussi de mon devoir de réparer mes erreurs.
 
Scène 2 :
 
*Alise entre alors que Liesl s'apprêtait à parler. Elle apparaît dans une élégante robe blanche*
Orsloë : Ma belle …
*Orsloë se lève tandis qu'Alise se précipite dans les bras de celui-ci*
Alise : Je suis si heureuse de te revoir … tant de mois à prendre peur, tant d'attente entre tes lettres, de solitude dans les attentes, de mélancolie dans la solitude, de destruction dans la mélancolie … Il faut que nous vivions Orsloë, chaque jour, chaque nuit. Je ne veux plus voir cette épée sortir de son fourreau, je veux ton amour, ta tendresse. Je veux tes bras, je veux que ta force me protège. Ton rire me manque … Ce beau rire communicatif et cristallin qui faisait fondre toutes les dames qui l'entendait.
Orsloë : Mon amour, j'aimerais beaucoup mais je … j'ai une dernière bataille à laquelle il faut que je participe.
Liesl : Non, tu n'as plus rien à faire, tu en as déjà beaucoup trop fait !
Alise : Je suis d'accord ! Il y a toujours quelque chose quelque chose qui te tracasse, quelque chose que tu veux changer pour quelqu'un. Vis pour toi et pas à travers les autres ou bien vis à travers moi. Oui … à travers moi … *Elle sourit et étreint un peu plus Orsloë*
 
Scène 3 :
 
*Ramkin entre d'un pas décidé*
Ramkin : Nous n'en avons pas encore assez fait, Orsloë. Comme vous savez, la guerre éclate, un héros de votre trempe se doit d'être du combat pour haranguer les combattants, leur donner l'exemple et les mener à la victoire !
Liesl : *Il laisse exploser sa colère* Maudites soit vos paroles ! Malédiction sur votre bouche qui tue plus surement qu'une volée de flèches ! A vous suivre, il ne récoltera que la mort et il veut, il doit vivre.
*Après un silence tendu*
Ramkin : Liesl, reprenez-vous, si vous n'avez pas le courage de défendre votre patrie, c'est votre choix mais Orsloë doit venir, il y est destiné.
Alise : *Elle s'écarte d'Orsloë pour se tourner vers Ramkin* : Il n'est destiné à rien du tout, « il n'y a de destin que celui qu'on se choisit ». Voilà ce qu'il dit lui-même. *Alise prend la main d'Orsloë*
Ramkin : *avec un sourire* Peut-être que c'est ce destin qu'il a choisi …
*Ramkin laisse un instant s'écouler puis reprend*[i]
Ramkin : Vous ne me croyez pas ? Ce bel homme est fait pour se battre, pour défendre. Il sera bien plus utile que dans vos bras, damoiselle.

[i]*Alise est soudainement prise d'un accès de violence et s'avance vers Ramkin avant que Liesl l'immobilise*

Alise : De quel droit dites-vous cela ? Sous-Seigneur de va-nu-pieds ! Vous n'avez aucun droit sur Orsloë, aucun, vous m'entendez ! Aucun *Elle se met à pleurer* Il ... ne vous appartient pas, il m'appartient à moi … et à moi seule … *Elle pleure, Liesl la lâche et elle tombe à genoux, ses pleurs résonnent*
Orsloë : *avec calme mais fermeté* Je n'appartiens à personne … Sortez.
*Ramkin et Liesl s'exécutent. Ramkin a l'air soucieux tandis que Liesl a la tête baissée, peiné. Alise se relève et avance vers Orsloë, celui-ci tend un bras dans sa direction, lui demandant de ne pas avancer plus*
Orsloë : S'il te plait Alise … j'ai besoin de réfléchir …
*Alise est figée un moment avant de se retourner. Elle pleure et gémit mais sort la tête haute, le silence s'installe tandis qu'Orsloë se rassie sur une chaise*
 
Scène 4 :
 
Orsloë : Personne ne décidera pour moi car je vais le faire maintenant ! … C'est déjà suffisamment dur, pourquoi ceux qu'on aime viennent-ils toujours ajouter leur voix à la notre ?… *Un silence suit cette déclaration* Alise ... ma belle en larmes, je suis désolé … je ne voulais pas que nos retrouvailles se passent ainsi. Je t'aime sincèrement mais j'ai fait des choses … des grandes choses que je dois assumer. Des responsabilités, oui, des responsabilités … *Un nouveau silence se fait* Les images de ces pleurants me hantent ... je ne peux pas accepter ce qui s'est passé, j'entends encore cet homme m'agresser, derrière leurs pleurs, leurs râles de rage. Je sens le sel de leurs larmes, le goût du doute qui m'envahit la bouche. Non ! Je ne suis pas un tueur de héros, je suis un tueur de tyran et j'en tuerai d'autres encore s'il le faut. *Il semble entrer en transe* Oui … Je me vengerai de ces yeux vindicatifs *apostrophant le public* De tout ces yeux vindicatifs qui me regardent comme si j'étais dans le faux, comme si j'étais trompé par mes sentiments ! C'est faux ! Faux, faux, faux ! Je ne douterai plus, je laisserai mon nom dans l'Histoire. A jamais. Envers et contre tous ! Ce soir, je mentirai à tous … pour entrer dans la légende !

(Suite et fin plus tard ou demain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radichou
Grand Bricoleur
avatar

Nombre de messages : 4635
Age : 35
Où c'que j'suis : Au bureau de la loose
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Mar 1 Juin - 13:05

Bon dis, elle vient cette suite ?
J'attends, moi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vidin
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 769
Où c'que j'suis : Lyon, sinon un peu partout
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Mar 1 Juin - 18:52

Voilà, voilà !

Acte IV

Scène 1 : 

*Sur la gauche se tient Orsloë en armure, seul. Sur la droite, il y a un grand lit où l'on distingue Alise qui dort*

Orsloë : Cet endroit m'est étrangement familier … *Il est songeur puis sourit d'un coup* Je reconnais, c'est ici qu'a eu lieu ma deuxième naissance. Je peux encore voir la cage de Ramkin qui s'ouvre, je l'entends encore me donner courage et confiance ! Je suis né ici, je m'affirmerai de la même façon ici avec courage et confiance. *Il sort ensuite un kumquat et joue un petit peu avec* Ma belle doit-être en train de dormir de son sommeil serein, le visage apaisé, son torrent de larmes asséché … *Orsloë dépose le kumquat à côté du visage d'Alise* Il est pour toi mon amour. J'espère qu'elle l'aimera, qu'il lui rendra le sourire. Surtout, il faut que je rentre vite. Il faut que nous parlions, je n'aurai pas du la rejeter ainsi, hier … Je l'aime tant depuis que j'ai croisé son regard dans l'atelier de tisserand de ma mère, ce regard tendre et bleu, je ne l'oublierai jamais. Et en ces temps troubles, l'aimer est un tel réconfort. *Orsloë fait quelques pas et son armure fait du bruit, il sourit tout en frottant affectueusement son armure* Je sais, je ne suis pas venu ici pour cela. Cet homme qui a osé parler, cet Aïa, nous allons régler nos comptes et ce, dans le sang qu'il dit avoir tant côtoyé.
 
Scène 2 :
 
*Ramkin entre et fait une accolade chaleureuse à Orsloë*
 
Ramkin : Ha, tu es là Orsloë, je savais que tu viendrais, tu es un grand homme, vertueux et droit ! *Ramkin sourit* Je l'ai senti immédiatement *Il avance et se met devant le lit désignant la place juste à coté d'Alise* Tu étais juste là, précisément, quand tu m'as libéré, quand tu as fait sauter la serrure avec tant de hargne !
Orsloë : Oui, je m'en souviens. Vous avez eu les mots pour me montrer ce que je n'ai pu voir. Je me montrerai digne de ce que vous me permettez de faire.
Ramkin : *toujours souriant* Je n'en doute pas, je crois en toi, Orsloë.
Orsloë : Je serai le bouclier de ces terres !
 
Scène 3 :
 
*Aïa entre par la droite, saute et se met sur le lit*
Aïa : Vous êtes bien matinaux, messieurs. *Il sourit*
Orsloë : Te voilà enfin, je vais te faire avaler ta langue à toi et tous tes semblables.
Aïa : *dans un rire* Je n'en attendais pas moins du sot que tu es.
Ramkin : Moi, je ne vous connais pas, ayez la bonté de vous présenter.
Aïa : Soit, je suis Aïa, successeur aussi bien humain que spirituel de Shriya. Et sachez que je hais votre peuple pour ce qu'il a fait.
*Ramkin est sur ses gardes et fronce les sourcils*
Ramkin : Encore un illuminé …
Aïa : Moi, un illuminé ? Oh je vois … Orsloë est encore plus lâche que je ne le pensais.
Orsloë : Retire ça, vipère !
Aïa : *il a un grand sourire* Vous savez pourquoi il m'en veut autant ? C'est parce que je lui ai craché la vérité à la figure. Une vérité qu'il n'accepte pas, une vérité qui l'a soumis plus surement que nous trois contre un vieillard sénile.
Ramkin : Une vérité ? Quelle vérité ?
Orsloë : Un tissu de mensonge, d'ineptie. Rien d'autre que de la propagande, du fanatisme.
Aïa : Voyez comme il s'énerve, comme il la refuse. Vous ai-je donc autant hanté ces derniers jours ?
*Orsloë allait répondre mais Ramkin l'interrompt*
Ramkin : Dites-m'en plus.
Aïa : Oh, je n'ai plus la haine dans la bouche, je ne saurai vous troubler comme j'ai su si bien le faire pour Orsloë, par contre, je saurai vous convaincre.
*Aïa, avec un sourire malicieux, sort des papiers. Ramkin et Orsloë s'avancent vers lui et le seigneur prend les papiers tandis qu'Orsloë et Aïa échangent des regards pleins de défi*
Voici un bon résumé agrémenté de documents, de preuves ! *Il se tourne maintenant vers Orsloë* Et si nous échangions quelques passes d'armes, l'ami, vous semblez pressé d'en découdre !
*Orsloë tire son épée et Aïa sa dague*
Ramkin : Tenez-vous tranquilles encore un instant *Il se met à lire, la tension est palpable entre les deux hommes armés et Ramkin prend son temps*
 
Scène 4 :
 
Ramkin : Vous saviez tout ça, Orsloë ?
Aïa : Oui, il sait tout, tout de tout.
Ramkin : *dans un soupir* Vous me décevez …
*Orsloë se fige d'un coup, estomaqué*
Aïa : Ha ? Vous aussi ? *Aïa a un grand sourire carnassier*
Ramkin : Vous m'avez même trompé !
Orsloë : Trompé ? Moi, n'allez pas me dire que vous croyez ce vil personnage, cet ignominie, ce fourbe et cruel, il nous monte l'un contre l'autre.
Aïa : Loin de moi cette idée, je suis un défenseur de la vérité.
Ramkin : Vérité, nous verrons.
Orsloë : Ha, vous ne le croyez pas !
Ramkin : Je n'ai pas dit cela non plus, c'est une piste qui vaut le coup d'être explorée.
Orsloë : Explorée ? Mais ce n'est pas la peine.
Aïa : C'est vrai, il y a des lettres de roi, je vous signale.
Orsloë : Des faux, tout un grand faux, mensonges sur mensonges.
Aïa : Ce n'est que la vérité !
Ramkin : Du calme vous deux, nous tirerons tout cela au clair. Mais il y a une chose qui m'échappe, pourquoi vous nous attaquez si vous détenez la vérité.
Aïa : Parce qu'à l'image d'Orsloë, vous êtes têtu et incapable de voir la vérité comme si vous viviez dans la caverne de Platon. Nous nous battrons quoi qu'il arrive.
Ramkin : Pas aujourd'hui, le soleil se lève et doit éclaircir ce mystère avant tout … Rentrons !
 
Scène 5 :
 
*Après un temps de flottement*
Orsloë : *avec une détermination étonnante* Je refuse !
Aïa : Oh, le héros souhaite vraiment en découdre avec moi, qu'il est pressé ! * Il fait bouger ses jambes autour du corps d'Alise qui dort toujours*
Ramkin : Tu te battrais juste avec lui parce qu'il te provoque ? Ouvre les yeux, recouvre ta clairvoyance !
Orsloë : *en colère maintenant* J'ai les yeux grand ouverts, tuons le Ramkin, pour le prestige, pour la gloire.
Aïa : Ça y est, tu te dévoiles ! Gloire, prestige, honneur, ces mots sonnent faux dans la bouche d'un vrai héros.
Ramkin : Il a raison, je...
Orsloë : *l'interrompant* Je suis un vrai héros !
*Ramkin attrape Orsloë et l'emporte sur le coté droit de la scène, ils disparaissent*
Orsloë : Laisse-moi, laisse-moi !
*Des jurons éclatent, des bruits de lutte, on entend distinctement une épée qui sort de son fourreau. On entend un choc contre de l'acier, un hoquet et un silence*
Aïa : Oh, un meurtre,un parricide …
Orsloë : *toujours avec la même colère* Viens là toi, viens jouer !
Aïa : Avec plaisir ! *Aïa se rut à droite de la scène et disparaît. De nouveau des bruits de lutte tandis qu'Alise se met à bouger dans le lit. D'un seul coup, Orsloë pousse un cri qui réveille Alise en sursaut. Elle se calme tandis qu'un rire dément d'Aïa se fait entendre. Alise commence à s'étirer tandis qu'Orsloë apparaît sur la scène en rampant difficilement.*
Orsloë : Ramkin ... Ramkin ... Ramkin …
*Il arrive à monter sur le lit et s'affale, mort, à quelques centimètres d'Alise. Celle-ci baillait et à l'instant précis où Orsloë s'effondre, elle met le kumquat dans sa bouche. Elle le recrache immédiatement avec horreur sur la tête du mort*
Alise : *avec un ton de dégoût* Ah, acide, amer, il a un goût horrible, je n'aurai pas dû le manger...
*D'un coup elle relève la couverture blanche et couvre le corps d'Orsloë, elle se lève avec élégance et éteint la bougie au centre de la scène tandis que le rideau tombe sur cette image.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radichou
Grand Bricoleur
avatar

Nombre de messages : 4635
Age : 35
Où c'que j'suis : Au bureau de la loose
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Mer 2 Juin - 12:22

Je viens de lire attentivement la fin de ta pièce.
Chaque mot m'a semblé bien à sa place... Et je ne sais que dire !
Ça semble décousu alors que non, ça ne l'est pas du tout, et je trouve que c'est ça qui est fort. C'est une pièce faussement surréaliste, et franchement, bravo Vidin.
Elle parle de sentiments, de personnages déchirés, y'a des choses qui semblent venir ici alors qu'elles n'auraient, en apparence, pas leur place (le kumquat, certains dialogues), MAIS en fait ça s'inscrit dans le flot continu de ta pièce.
Et bravo pour avoir mis les scènes de violence en coulisse, ça fait très pro.
Je dirais que ta pièce est complètement zazou, aux accents de tragédie. Je ne sais pas trop quoi dire, comme annoncé au début, aussi je ne dis rien de plus, à part que j'ai beaucoup aimé ton texte. Que de changements depuis le premier avec Thrall finalement ! Tu vois qu'avec tes personnages, la portée est bien plus forte, car le lecteur ne campe pas sur "son" interprétation de Thrall du coup Smile
Je sais pas si je suis bien clair, mais BRAVO Vidin !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vidin
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 769
Où c'que j'suis : Lyon, sinon un peu partout
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   Mer 2 Juin - 13:37

Oui, la détacher clairement de l'univers de Warcraft était essentiel, pour pas avoir d'à priori sur les personnages et puis y a une raison plus pratique,pour pouvoir la présenter à mon entourage, il le fallait. Pareil, pour le choix du nom du héros, j'avais commencé à la réécrire avec le nom de Vidin et je me suis rendu compte que ce nom n'était pas totalement neutre non plus.

Par contre, ma pièce est complètement "zazou" ? C'est à dire ? Elle semble un peu partir dans tout les sens ? J'ai du mal à me rendre compte car étant l'auteur, je vois bien le fil directeur mais apparemment il apparaît tout de même. Razz

Je suis content qu'elle te plaise ! Allez, des réactions ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'arche d'Azeroth ( Acte I,II,III,IV )
» Voeux et Vertus d'un Chevalier d'Azeroth
» L'Arche du Dragon Noir
» Quand on s'evade en Azeroth...
» Prêtre liche de l'arche des âmes damnées ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh :: Poésies-
Sauter vers: