Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourvu qu'il pleuve !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vidin
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 769
Où c'que j'suis : Lyon, sinon un peu partout
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Pourvu qu'il pleuve !   Sam 12 Avr - 15:18

Quand j'étais petit
Moi et tout une bande d'amis
On croyait controler des éléments
et tout les quatre, nous marchions en prétendant
controler l'eau, la glace, le feu, la terre, le vent
Moi, je controlais l'eau et prenait mon role très au sérieux,
Mais peu a peu, nous nous sommes rendus compte que nous n'étions que des religieux,
croyant à des choses que personne n'avait vu
mais que certains disent avoir entrevu
Ma volonté n'est pas de me facher avec les religieux
Ces dix premiers vers ne sont qu'introduction
a un sujet plus humain et moins sérieux
Qui tire toute sa force de sa véracité.

L'action se déroule en 6 semaines. C'est ce même petit ayant bien grandi qui tombe sous le charme d'une blanche dame. Malgré sa sublime beauté, l'amoureux la trouve un peu naive. Il trouve qu'elle lui ressemble a une certaine époque.
Mais qui peut juger cela en moins de 2 heures ?
Interviens alors un troisième personnage
différent, incontestablement et incompréhensiblement différent.
Le petit aime les gens différents, ils sont donc ami. Le différent se rend compte de la relation qui se forme entre l'amoureux et la dame blanche. Le soir, le petit et l'incompréhensif discute de cela et l'élémentaliste fait part de ces craintes. Dans la discussion, le différent demande "carte blanche" pour faire changer la belle niaise. N'importe quel homme censé aurait refusé et le petit malgré son amour reste un homme censé.
Mais les mots du manipulateur sont si bien choisi qu'il accepta. Durant 5 semaines, le futé s'amusa avec l'amoureux faisant durer le supplice de l'inconnu. Jamais le manipulateur ne disait ce qu'il faisait.
Pour la dame, la souffrance approchait a grand pas.
A 5 jours de la fin des 6 semaines, l'action s'accéléra, l'amoureux apprit que le manipulateur avait demandé sa main à la dame. Le petit cru qu'il allait devenir fou mais l'annonce du refus le calma un peu. Sa tête étais pleinde de plein de sentiment bizzare, incompréhensible.
C'est alors qu'il fit ce que le manipulateur voulait.
Il raconta tout a la dame en une fois, sans s'arreter et elle, qui avait d'habitude la peau si blanche devint rouge de colère. Ce coup a achevé la dame, elle en avait marre et tout ou presque s'arreta la.
Le manipulateur, heureux, avait gagné.
Le petit était rongé de remords.
La belle dame était gagné par une grande lassitude.
Chez l'élémentaliste, les remords remonte parfois, comme une nausée incontrolable.
Il a fallu 2 long mois pour que le petit et la dame échange de nouveaux des mots. Mais pas n'importe lesquelles. Ils n'ont parlé que 5 minutes mais ...
Ils se sont dit tout ce qu'il y avait a se dire : lui s'escusait et elle pardonnait.
Et, libéré par ce poids, la joie de l'élémentaliste grandissait ... grandissait.
Et l'eau se mit tomber de plus en plus fort a mesure que sa joie grandissait.
Il se rendit compte qu'en 3 mois il en avait plus appris sur la vie qu'en 3 ans.
Des enseignement trop vaste et trop grand pour être décrit.
Et tant que le petit sera heureux, il pleuvra.
...
POURVU QU'Il PLEUVE !

PS: Même si le sujet semble très sérieux, tous peuvent venir flooder Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glorfi / Sedna
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 673
Où c'que j'suis : Bordeaux
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Pourvu qu'il pleuve !   Sam 12 Avr - 15:27

puisqu'on était dans le Brassens, quelque chose de plus léger sur le même thème

<div><object width="420" height="336"><param name="movie" value="http://www.dailymotion.com/swf/x1prf1&v3=1&related=1"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowScriptAccess" value="always"></param><embed src="http://www.dailymotion.com/swf/x1prf1&v3=1&related=1" type="application/x-shockwave-flash" width="420" height="336" allowFullScreen="true" allowScriptAccess="always"></embed></object><br /><b><a href="http://www.dailymotion.com/video/x1prf1_george-brassens-lorage_music">george brassens - L'orage</a></b><br /><i>envoyé par <a href="http://www.dailymotion.com/Lili-bellule">Lili-bellule</a></i></div>

Parlez-moi de la pluie et non pas du beau temps
Le beau temps me dégoute et m'fait grincer les dents
Le bel azur me met en rage
Car le plus grand amour qui m'fut donné sur terr'
Je l'dois au mauvais temps, je l'dois à Jupiter
Il me tomba d'un ciel d'orage

Par un soir de novembre, à cheval sur les toits
Un vrai tonnerr' de Brest, avec des cris d'putois
Allumait ses feux d'artifice
Bondissant de sa couche en costume de nuit
Ma voisine affolée vint cogner à mon huis
En réclamant mes bons offices

" Je suis seule et j'ai peur, ouvrez-moi, par pitié
Mon époux vient d'partir faire son dur métier
Pauvre malheureux mercenaire
Contraint d'coucher dehors quand il fait mauvais temps
Pour la bonne raison qu'il est représentant
D'un' maison de paratonnerres "

En bénissant le nom de Benjamin Franklin
Je l'ai mise en lieu sûr entre mes bras câlins
Et puis l'amour a fait le reste
Toi qui sèmes des paratonnerr's à foison
Que n'en as-tu planté sur ta propre maison
Erreur on ne peut plus funeste

Quand Jupiter alla se faire entendre ailleurs
La belle, ayant enfin conjuré sa frayeur
Et recouvré tout son courage
Rentra dans ses foyers fair' sécher son mari
En m'donnant rendez-vous les jours d'intempérie
Rendez-vous au prochain orage

A partir de ce jour j'n'ai plus baissé les yeux
J'ai consacré mon temps à contempler les cieux
A regarder passer les nues
A guetter les stratus, à lorgner les nimbus
A faire les yeux doux aux moindres cumulus
Mais elle n'est pas revenue

Son bonhomm' de mari avait tant fait d'affair's
Tant vendu ce soir-là de petits bouts de fer
Qu'il était dev'nu millionnaire
Et l'avait emmenée vers des cieux toujours bleus
Des pays imbécil's où jamais il ne pleut
Où l'on ne sait rien du tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radichou
Grand Bricoleur
avatar

Nombre de messages : 4635
Age : 35
Où c'que j'suis : Au bureau de la loose
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Pourvu qu'il pleuve !   Sam 12 Avr - 18:22

Le vieux mec qui vient se taper la voisine pendant que le mari est parti gagner le loyer...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glorfi / Sedna
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 673
Où c'que j'suis : Bordeaux
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Pourvu qu'il pleuve !   Sam 12 Avr - 18:36

...la vie quoi Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vidin
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 769
Où c'que j'suis : Lyon, sinon un peu partout
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Pourvu qu'il pleuve !   Dim 13 Avr - 11:41

Je veux bien sa vie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourvu qu'il pleuve !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourvu qu'il pleuve !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourvu qu'il pleuve !
» [Lieu] Guet - Estranger, Recrues , présentez vous !
» warhammer 40k V7 et battel V9 en méme temp ( pourvu que se soit faux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh :: Poésies-
Sauter vers: