Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Justice ou pardon (I)(II)(III)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ariale
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 704
Où c'que j'suis : Sur mon Drake du néant, ou mon mecanotrotteur ...enfin toujours en vadrouille ^^
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Justice ou pardon (I)(II)(III)   Ven 4 Juil - 12:34

Un nouveau texte qui aura une suite sous peu.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

La canopée filtraient les rayons du soleil offrant ainsi une lumière douce et une chaleur constante aux voyageurs se promenant sous sa voute.
Deeva appréciait les voyages et aujourd’hui elle avait décidé de rendre visite à une de ses amies en Azeroth.
Elle avait quitté Orgrimmar tôt le matin et son faucon-péregrin trottait d’une allure tranquille vers sa destination, son familier Humar allant à ses côtés.
Elle était plongée dans ses pensées quand un bruit la fit sursauter ! Prompte comme l’éclair elle descendit de sa monture et se tapie derrière un bosquet. Ses sens de chasseur en éveil elle repéra le bruit et s’y dirigea de manière prudente et à couvert.
Le bruit…un râle de souffrance plutôt à la réflexion, se dit l'elfe de sang provenait d’une clairière.
La chasseresse resta dans l’ombre encore quelques minutes puis se dirigea vers la silhouette étendue au milieu de la clairière.
La silhouette d’un homme (un elfe à en juger par la taille de ses oreilles) était étendue à plat ventre sur le sol de la clairière, sa main était encore crispée sur le manche du couteau qui avait certainement servi à tuer les 2 ours qui gisaient morts à ses côtés.
Deeva possédait quelques notions de secouriste mais les blessures de l’homme dépassaient de loin ses compétences.
Elle savait que le retourner pourraient aggraver son cas ... elle ne pouvait se résoudre à le laisser seul.
Elle chargea donc Humar son fidèle compagnon de trouver de l’aide et de la ramener auprès d’elle.
Le lion noir partit comme une flèche…Deeva l’avait apprivoisé quant il était encore un jeune lion et avec les années l’osmose entre la chasseresse et son familier était devenue parfaite.
Humar comprenait bien mieux que quiconque les humeurs et les pensées de celle qu’il accompagnait.
Aujourd’hui elle avait besoin d’une aide particulière pour cet homme entre la vie et la mort et Humar fit le choix d’aller chercher la personne qu’il savait pouvoir si ce n’est guérir du moins atténuer les souffrances….sans hésiter il se dirigea vers Thunder Bluff.

Hathor entretenait son potager quand Minoa arriva. Elles se serrèrent longuement dans les bras.
Minoa tint Hathor à bout de bras :
« Tu ne changes pas décidément ! »
« Les Taurènes sont de vrais rocs et toi tu es toujours aussi belle »
« Autant qu’une trolle puisse l’être ! »
« Veux-tu te rafraichir ? »
« Avec plaisir …as-tu encore de cet excellent hydromel de ta fabrication ? »
« Oui assieds toi je te sers »
Hathor revint avec un plateau chargé d’une bouteille contenant un liquide ayant une robe ambrée, 2 verres et un assortiment de pâtisseries.
« Les enfants ont aimés les pâtisseries la dernière fois ? » s’enquit-elle
« Ils n’en ont pas laissé une miette » répondit Minoa.

Depuis la fin des hostilités avec la légion ardente et la paix (fragile certes mais la paix quand même) avec l’alliance les 2 aventurières avaient remisé armes et armures au placard et se consacrait pour l’une à l’agriculture ce qui semblait un choix logique pour une druidesse taurène. Quant à la chamane trolle elle se vouait tdésormais à récolter des fonds pour les différents orphelinats que comptait le monde d’Azeroth. Ses plus fidèles soutien restaient malgré tout Hathor –qui ne manquait jamais de la ravitailler en pâtisseries - , Deeva et surtout Humar qui se prêtait de bonne grâce aux caresses timides et craintives des enfants , et les sœurs Fizzlespell, Ariale en tête qui n’hésitait jamais à faire visiter l’école de magie qu’elle avait crée et Mazzi qui venait enseigner de temps à autre des rudiments de combats mais qui passionnait tout le monde avec ses inventions gnomiques et surtout ses feux d’artifices qui ravissaient petits et grands.

Les 2 amies devisaient depuis un bon moment quand Humar apparu. Hors d’haleine il s’écroula au pied d’Hathor le regard suppliant.
La taurène lui apporta un grand bol d’eau qu’il bu goulument …il se remit sur ses pattes et poussait cette dernière en direction du chemin
« Humar qu’est ce qui se passe ? Deeva à des ennuis ? »
*grognement*
« Oui c’est bon je viens …arrête de me pousser …je me change et je te suis »
« Je t’accompagne » dit simplement Minoa

Le soleil se couchait quand elles arrivèrent à la clairière.
Deeva cru d’abord être victime d’une hallucination mais non Hathor et Minoa se tenaient bel et bien devant elle.
Elle se tourna vers Humar et le serra fortement contre elle
« Tu es le plus intelligent et le plus courageux …merci d’être mon ami »
Humar se laissa aller contre elle en ronronnant.
« Je n’ai pas osé le retourner…je lui ai juste humecté le front de temps en temps »dit Deeva en désigannt le corps
« Tu as bien fait"repondit Hathor"je vais lui faire un soin des blessures de manière à pouvoir le retourner sans souci »
Les mains de la druidesse s’enveloppèrent d’un halo vert alors qu’elle appelait à elle les forces de la nature pour l’aider dans son combat pour la vie.
Le sort enveloppa l’elfe et il paru respirer de manière plus apaisée.
Avec beaucoup de précaution les filles le mirent sur le dos….ses cheveux, très long, cachaient son visage.
Deeva les écarta dévoilant ainsi son identité.
« Ce n’est pas possible » balbutia Deeva
Minoa et Hathor fixaient le visage de l’inconnu sans comprendre comment il avait pu arriver là.
« Nous devons le transporter pour qu’il puisse avoir des soins convenables »dit Hathor
« Des soins ??? Tu veux que cette ordure ait des soins ???Il est là il est inconscient…on n’a qu’à hâter son trépas » éructa Deeva
« Deeva tu t’entends ? Reprends-toi !! » Intima Minoa
Mais Deeva ne l’entendait plus. Folle de rage elle se précipitait pour achever l’elfe quand celui-ci ouvrit les yeux.
Des yeux…bleus !
Deeva s’arrêta net
L’homme les regarda toutes les trois et parla
« Je vous dois la vie on dirait…Où sommes nous ? Qui êtes vous ? Et euh…qui suis-je ? »
« Je me nomme Minoa, voici Hathor et Deeva…et vous ne vous rappelez pas de votre identité ? »
L’elfe se concentra, parut chercher dans ses souvenirs puis secoua longuement la tête
« Non j’ai beau chercher je ne me souviens pas »
Puis fatigué par l’effort fournit il retomba dans l’inconscience laissant les 3 filles perplexes
Puis Minoa repris la parole
« Vous 2 restez ici, je pars chercher Ariale, on verra ce qu’il convient de faire quand elle sera là »
Puis sans laisser le temps à Deeva ou à Hathor de protester elle monta sur son raptor et le lança à toutes jambes sur la route qui la mènerait à l’école de magie


Dernière édition par Ariale le Lun 28 Juil - 12:36, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radichou
Grand Bricoleur
avatar

Nombre de messages : 4635
Age : 35
Où c'que j'suis : Au bureau de la loose
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Justice ou pardon (I)(II)(III)   Ven 4 Juil - 13:15

Bon rythme, ce texte ! Bravo Ariale, c'est très plaisant à lire, merci !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vidin
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 769
Où c'que j'suis : Lyon, sinon un peu partout
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Justice ou pardon (I)(II)(III)   Ven 4 Juil - 22:36

Bravo, dommage que je sache qi est l'amnesique mais la suite va etre tres interessante je pense !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariale
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 704
Où c'que j'suis : Sur mon Drake du néant, ou mon mecanotrotteur ...enfin toujours en vadrouille ^^
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Justice ou pardon (I)(II)(III)   Ven 11 Juil - 11:02

La Suite :




Ariale profitait d’un moment de répit pour se promener dans le jardin de l’école de magie qu’elle avait crée.
Ca n’avait pas été facile de convaincre les uns et les autres du bien-fondé d’une école qui enseignerait toutes les magies mais finalement à force de ténacité et de persuasion cela avait porté ses fruits.
L’école avait été inaugurée 3 ans auparavant et connaissait un succès grandissant.
Elèves comme professeurs appartenaient à toutes les races d’Azeroth et se sentaient chez eux à l’école.

La gnomette s’assit sur un banc et ferma les yeux pour écouter le doux murmure de l’eau cascadant de la fontaine proche…une explosion suivi de grands cris la fit sourire.

Bouquette et Barbapépé, les espiègles enfants de ses amis Radichou et Rockfairy avaient encore dû vouloir imiter les inventions de papa ou de tante Mazzi.

Quand Ariale arriva dans la salle de classe incriminée elle du faire appel à toute sa volonté pour ne pas éclater de rire devant le spectacle qui s’offrait à ses yeux.
Assis au milieu de débris de toutes sortes les jumeaux Von Radishoo se congratulaient l’air ravi sous les applaudissements nourris du reste de leurs camarades, tandis que leur professeur de runes leur hurlait moult imprécations depuis le lustre où il pendait... .

L’arrivée d’Ariale fit immédiatement cesser le chahut.

« Professeur Sinrunel, descendez je vous prie » dit Ariale d’une voix très calme
« Mais c’est que …euh…je …je …je suis bloqué Madame ! »
« Et bien servez vous de plume légère »
« Euh oui Madame je n’y avais pas songé…l’émotion sans doute »
Elle sortit de la pièce d’un pas digne et ce n’est qu’une fois arrivée à la porte qu’elle s’adressa aux jumeaux sans se retourner :
« Quant à vous deux suivez-moi »
Bouquette et Barbapépé lui emboitèrent le pas l’air penauds.
Arrivé dans son bureau Ariale les regarda longuement
« Pourquoi ? »
« Ben euh tu sais tante Ariale il est nul, il est moche et il s’habille de manière bizarre ! »
« Et c’est une raison pour le faire décoller et atterrir sur un lustre ? Quelle est la devise de l’école jeunes gens ? »
Les jumeaux baissèrent la tête et répondirent en cœur
« Respect et tolérance »
« Pensez-vous avoir été tolérants et respectueux avec ce pauvre professeur Sinrunel ? Il enseigne une matière qui n’est pas aisée…que cela ne vous plaise pas je le conçois mais il n’est pas nul. Quand à sa beauté et sa manière se vêtir je crois que c’est secondaire.
« Vous êtes parmi les meilleurs élèves de l’école et j’en ai assez de minoré vos notes à cause de votre conduite...Croyez vous que ça me fasse palisir de faire un courrier à vos parents pour ça ? »
Bouquette et Barbapépé levèrent la tête le regard suppliant
« Oh non tante Ariale…euh Madame la directrice…ne préviens pas papa et maman »
Ariale savait pertinemment que Radichou se fâcherait pour la forme et tapoterait gentiment la tête de ses enfants en disant « Tsss…ce n’est pas bien ! » mais la colère de Rockfairy serait bien plus redoutable et les enfants en étaient parfaitement conscients
« Non ? Je veux bien être magnanime mais vous serez de corvée d’épluchage de pommes de terre pendant une semaine. Il va sans dire que vous allez présenter des excuses à votre professeur et nettoyer la classe. Allez à présent »
Les jumeaux s’empressèrent de sortir trop heureux d’échapper au courroux maternel et à bien y réfléchir ils se disaient qu’ils s’en tiraient à bon compte.

Ariale s’assit à son bureau quand une voix s’éleva derrière elle :
« Avoue que tu as failli éclater de rire quand tu as vu le tableau ? »
« Ephyrion ! Tu m’as fait peur grand fou » dit Ariale en se précipitant dans les bras de son époux qui la souleva de terre pour l’embrasser.
« Savez-vous ma mie que votre vue est pour moi un perpétuel enchantement »
« Merci mon cœur et votre présence est un tel réconfort »
Malgré des années de mariage ils étaient toujours aussi amoureux.
L’elfe de la nuit la serrait dans ses bras et ne se résolvait pas à la reposer par terre. Il adorait tenir sa femme contre lui. Il commença à l’embrasser langoureusement et serait allé plus loin si on n’avait pas toqué à la porte.

Ariale se dégagea de l’étreinte de son époux, sauta à terre et alla ouvrir.

« Minoa ? »
« C’est bien moi mon amie »
« Quelle bonne surprise, entre ! » dit Ariale en serrant la trolle contre elle
« Bonjour Minoa »
« Bonjour Ephyrion »
Si Ephyrion avait parfois été surpris par les amitiés de sa femme il avait appris à les connaître et les apprécier.
Il aimait bien Minoa, si mystérieuse mais si généreuse envers les autres …toutefois c’est bien la première fois qu’il la voyait soucieuse.
« Voulez-vous que je vous laisse entre filles ? »
« Non » répondit Minoa avant qu’Ariale ait pu ouvrir la bouche ce que j’ai à dire est grave et tôt où tard tu seras au courant.
C’est ainsi que Minoa débuta son récit. Pas une seule fois Ariale ou Ephyrion ne l’interrompirent. Quand elle eût fini Ariale dit simplement :
« Je règle un ou deux détails et je t’accompagne »
« Il est hors de question que tu y ailles seule »
« Je ne serais pas seule, Minoa sera avec moi »
Ephyrion grommela un « Grmbl, sacrée fichue logique gnome » qui amena un sourire sur le visage de Minoa.

Ariale eût vite fait de déléguer ses fonctions de directrice au professeur Kiwï. Cette dernière ne posa aucune question mais se contenta du commentaire suivant :
« Sois prudente ! »
« Tu me connais »
« C’est bien pour ça que je te le dis »
« T’inquiètes pas Kiwïchoutte je reviens bientôt » dit-elle en embrassant l’autre gnomette sur les deux joues

Ariale se changea rapidement et alla rejoindre Minoa qui l’attendait.
Elles mirent leurs montures au galop et se dirigèrent vers la clairière.

Ephyrion les regarda s’éloigner, il les fixa tant qu’il pu voir la silhouette de sa femme et même après que celle-ci eût disparue il regardait toujours l’endroit qui l’avait ôté à sa vue.
Il poussa un long soupir et tourna son visage vers le ciel …la nouvelle que Minoa leur avait annoncée ne pouvaient pas être vraie ….pourtant la trolle était ni du genre à raconter des histoires ni à s’inquiéter pour rien.




.................................................................................à suivre


Dernière édition par Ariale le Ven 11 Juil - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vidin
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 769
Où c'que j'suis : Lyon, sinon un peu partout
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Justice ou pardon (I)(II)(III)   Ven 11 Juil - 14:29

Hahaha les gamins de Radichou intenable, la directice qui en a fait des belles dans sa jeunesse ! J'aime beaucoup, continue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bachia
Troubadour
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 37
Où c'que j'suis : A la taverne de la Loose
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: Justice ou pardon (I)(II)(III)   Ven 11 Juil - 14:45

J'adore ! C'est très bien écrit et j'ai eu grand plaisir à lire les aventures de ces héros pas ordinaires . Vivement la suite ! Smile

PS: hihi, Rockfairy en mère colérique et les jumeaux von Radishoo...ça m'a bien fait rire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radichou
Grand Bricoleur
avatar

Nombre de messages : 4635
Age : 35
Où c'que j'suis : Au bureau de la loose
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Justice ou pardon (I)(II)(III)   Mar 15 Juil - 10:52

Ca y est j'ai lu ! C'est très mignon, puis on est plongé dans cette espèce d'atmosphère intime, je me suis très vite représenté les éléments indiqués, les voix, l'ambiance. (par contre le passage un petit peu osé avec ton elfe, beurk, pouah, blâh !)
Radichou aurait agi exactement comme ça oui, disputant ses enfants pour la forme, et les récompensant en cachette comme un pépé un peu gâteux et farceur, eh eh eh !

Vivement la suite Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariale
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 704
Où c'que j'suis : Sur mon Drake du néant, ou mon mecanotrotteur ...enfin toujours en vadrouille ^^
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Justice ou pardon (I)(II)(III)   Lun 28 Juil - 12:39

la suite :


Dans la clairière, Hathor essayait de calmer Deeva, mais cette dernière était trop en colère pour entendre raison... elle décida de partir chasser histoire non seulement de se reprendre mais aussi de rapporter un repas. Elle s’éloigna dans la forêt accompagnée de Humar. Hathor la regarda partir puis secoua la tête. Elle retourna au chevet de son patient d’un pas fatigué.
« Elle ne m’aime pas on dirait ! » dit l’elfe qui avait repris conscience
« En effet » se contenta de répondra la taurène
« Pourquoi m’en veut-elle à ce point ? Que lui ais-je fait ? »
« Et pourquoi vous ne le lui demanderiez pas ? »
« Vous êtes toujours comme ça »
« Comme quoi »
« Laconique, sibylline, pas causante quoi ! »
Hathor se contenta de sourire …décidément les elfes ne pouvaient se passer de parler comme si le silence leur faisait peur !
« Vous êtes une taurène n’est-ce pas ? » reprit-il
Hathor se contenta de hocher la tête !
Voyant qu’il n’obtiendrait rien de plus que des réponses anodines l’elfe referma les yeux attentifs aux murmures de la nature…il entendait les oiseaux, le vent dans les feuilles, la rivière coulant non loin…puis il sombra dans le sommeil….Quand il rouvrit les yeux la nuit commençait à tomber et la personne prénommée Deeva était de retour et s’activait à allumer un feu.
Il commença à l’observer. La silhouette de la jeune elfe se découpait en contre-jour…Elle lui rappelait quelqu’un mais qui? Soudain un nom lui vint à l’esprit et il murmura :
« Sylvanas »
Deeva se retourna et s’approcha de lui
« Qu’avez-vous dit ? »
« Je….euh…en te regardant je ne sais pas pourquoi mais ce nom m’est venu spontanément à l’esprit »
« La mémoire vous revient ? »
« Je ne sais pas …votre silhouette, votre allure m’ont fait penser à Sylvanas…mais je ne sais plus qui c’est ! Vous la connaissez ? »

Deeva sentit ses yeux se remplir de larmes et se détourna son regard. Ce n’était pas la première fois qu’on lui trouvait une ressemblance avec celle qui avait périt de la main d’Arthas et qui avait été transformé en banshee avant de devenir la dirigeante des Réprouvés.
Ainsi donc il ne se rappelait de rien…Elle avait cru qu’il simulait mais il n’en était rien
Elle se leva et alla se pelotonner contre Humar.
Hathor vint la rejoindre et sans une parole pris son amie dans les bras et la serra longuement contre elle.

« Il m’a dit que je ressemble à …Sylvanas…mais il ne sait même plus qui elle était »
« Je sais j’ai entendu ? Calme-toi… »
« Que penses-tu de lui »
La taurène regarda longuement les étoiles avant de répondre à son amie
« Et bien aussi étrange que cela va te paraître je le plains …je ne saurais te dire pourquoi mais c’est la vérité ! Quant à toi ma jeune amie je comprends ta colère et ta rage mais ne les laisse pas t’envahir et t’aveugler car sinon tu ne vaudras pas mieux que celui que tu condamnes aujourd’hui »
« Je dois lui pardonner ce qu’il nous a fait c’est ce que tu es en train de me dire ? »
« Je dis que visiblement il lui est arrivé quelque chose qui l’a transformé et je voudrais juste que tu considères toutes le données de l’équation comme dirais les gnomes ! »
« A propos de gnome penses tu que Minoa et Ariale seront bientôt là ? »
« Oui je pense qu’elles arriveront un peu après l’aube ».

Le soleil pointait à peine ses premiers rayons qu’elles arrivèrent. Ariale sauta à bas de sa monture Mecanotrotteur pour aller serrer Hathor et Deeva dans ses bras ! Cela faisait toujours sourire les spectateurs qui assistaient à la scène que de voir ce petit bout de femme serrer dans ses petits bras une créature aussi grande que la taurène….
Puis elle se dirigea vers l’elfe qui s’était réveillé
Il avait déjà croisé des gnomes mais celle qui avançait vers lui l’air déterminé lui rappelait quelque chose mais quoi?…L’avait-il déjà rencontré?…Il maudit sa mémoire qui ne voulait toujours pas revenir… Il avait le sentiment qu’elle était comme un vol d’oiseaux dans le ciel…insaisissable …parfois elle venait le narguer et quand il pensait se souvenir elle s’enfuyait en le raillant.

La gnome s’arrêta près de lui et le considéra longuement
« Il parait que vous avez perdu la mémoire ? »
« Oui…je la sens proche mais elle me fuit »
« Il va falloir que vous fassiez un effort parce que votre retour va remuer pas mal de chose et qu’on va vous demander des comptes »
« J’ai vraiment été si terrible ? »
La gnome partit d’un rire cristallin
« Terrible ? Non…quand Zul’jin et les Amani attaquaient les elfes et les humains ça c’était terrible, quand les troggs ont attaqués Gnomereggan ça a été terrible !! Vous vous avez été une plaie pour tous !
Dans un premier temps on va vous transporter dans mon école et de là je préviendrais les différents dirigeants de votre « résurrection »…nul doute qu’ils vont être intéressés »

« Ariale les humains vont demander un procès »
« S’il n’y a qu’eux, Minoa ça ne sera que demi-mal ! »
« Mais il a perdu la mémoire »
« Oh ça lui reviendra vite ! N’est ce pas prince Kael’Thas »

Elle l’avait appelé prince Kael Thas …ce nom prononcé les portes de sa mémoire s’ouvrirent et un flot d’images l’assaillit brutalement …Sa terre natale vandalisée et détruite par le fléau d’Arthas, la mort de son père le roi Anasteriian, la profanation du puits du soleil source de leur énergie magique, le terrible constat que son peuple était devenu dépendant du Puits du soleil, la décision de se rebaptiser Elfes de Sang en l’honneur des leurs tombés au combat, son espoir de combattre Arthas et son fléau au côté de l’alliance, l’hostilité à leur égard, la mission désespérée donnée par le connétable Garithos dans l’espoir de les voir disparaître lui et ses combattants si l’arrivée de Dame Vashj et de ses nagas n’avaient changé l’issue de la bataille, l’accusation de trahison, leur emprisonnement et leur condamnation à mort, leur délivrance par dame Vashj qui expliqua que les nagas aussi souffraient d'une dépendance à la magie, et qu'Illidan pourrait aider les elfes de sang. Leur arrivée en Outreterre et la libération d’Illidan, la demande d’un remède contre la dépendance à la magie des elfes de sang et le marché d’Illidan. Contre la loyauté des Elfes de sang, il proposa de leur apprendre à drainer la magie à partir de sources alternatives, comme les démons, et ainsi apaiser leur douloureuse dépendance. C'était une offre que Kael'thas ne pouvait refuser. Il était persuadé que son peuple courait à sa perte s'il ne trouvait pas un remède ou une nouvelle source de magie. Il jura allégeance à Illidan.
Puis sa prise de conscience de la folie d’Illidan et son alliance avec Kil Jaeden, sa mort dans le donjon de la tempête son retour à la vie par Kil Jaeden grâce à de puissantes énergies corrompues son retour sur Azeroth pour préparer l’invocation du démon….tout ça lui revint en mémoire avec une telle violence qu’il en eût le souffle coupé…il en eût le vertige et retomba sur sa couche assommé par la révélation.

Puis une autre image vint se superposer. Il se vit en train de se regarder dans un miroir et de prendre conscience de sa déchéance, Il se revit hurler son désespoir et demander pardon aux dieux pour ce qu’il était devenu mais surtout pour son peuple qu’il avait trahi, aveuglé par sa colère, sa soif de vengeance et sa dépendance à la magie il en était venu à s’allier avec celui qui avait damné Ner’Zhul en faisant de lui le terrible roi-liche. Roi-liche qui avait fini par prendre le contrôle du Prince Arthas et le transformait en chevalier de la mort avant de le lancer contre Quel Thalas pour invoquer le puissant archimage Kel'Thuzad en usant du puits du soleil, lequel Kel Thuzad devenu la première liche invoquerait plus tard Archimonde.

Quelle ironie du sort il était devenu l’allié de celui qu’il aurait du combattre.

Il se souvint aussi de 4 elfes magnifiques d'une beauté quasi surnaturelle -2 hommes et 2 femmes- qui lui étaient apparus alors qu’il tentait de mettre un terme à cette folie en essayant de se suicider. Il se souvenait que chacun d’eux était nimbé d’un halo de couleur différente. Un des hommes était enveloppé de bleu et l’autre d’or ou plus exactement d'une sorte de tempête de sable le faisant apparaitre de couleur plus bronze que doré. Les femmes se mouvait dans une brume rouge pour l’une et verte pour l’autre.
IL s’était spontanément agenouillé devant eux, persuadé qu’au-delà de leur apparence ils étaient bien plus qu’ils ne paraissaient.

La femme en vert avait les yeux clos mais cela ne semblait pas la gêner pour voir.

Puis celle en rouge s’approcha et il émanait de sa présence tant d’amour et de bonté que Kael en avait été remué jusqu’au plus profond de son être, elle prit la parole :
« Prince Kael Thas, ta supplique a été entendu et les dieux consentent à te donner une nouvelle chance. En échanges ta dépendance à la magie te sera ôtée et tu devras apprendre à ton peuple à s’en passer. Les Elfes de Sang doivent redevenir des Hauts-Elfes »

« Ca ne sera pas facile et tu vas devoir surmonter bien des épreuves, mais tu ne seras pas seul, tu vas trouver des alliés assez inattendus qui te porteront assistance de manière désintéressée » enchaina l’elfe à l'aura sableuse.
« Tu devras apprendre à ton peuple à utiliser la magie en la puisant au fond de leur être comme le font déjà certaines races d’Azeroth…certains en auront la capacité et pas d’autres…et il n’y a aucun déshonneur à ne pas user de magie…je dirais même que je préfère ! » surenchérit l’elfe bleu
L’elfe au halo vert se rapprocha et tapota l’épaule de celui en bleu comme pour le réprimander de manière gentille puis elle s’adressa à Kael :
« Tu as une longue route devant toi et si tu acceptes ce que nous sommes venus t’offrir tout retour en arrière sera impossible. Tu as le choix jeune prince entre la mort que tu semble souhaiter de toutes tes forces mais qui ne sera qu’illusoire puisque le démon ne te laissera jamais y goûter, ou la vie et la rédemption de tes fautes mais le chemin sera long »
« Ais-je des chances d’être pardonné pour ce que j’ai fait »
« Je connais la réponse à ta question, jeune prince » dit l’elfe à l’aura sableuse »mais je ne peux te la donner sans conditionner tes choix »
Kael hocha la tête, se décision était prise …il ne voulait plus vivre comme ça. Il dit donc
« J’accepte votre marché »
« Très bien » dit l’elfe au halo rouge » ta mémoire te jouera des tours pendant quelques temps mais tu la retrouveras je te le promets »
Puis les 4 elfes avaient disparus et Kael s’était senti aspirer dans un tourbillon qui lui fit perdre connaissance.

« Que va-t-il lui arriver ? » demanda l’elfe rouge à son compagnon au halo sableux.
Celui-ci ne répondit pas immédiatement car il reprenait sa forme initiale …un majestueux et imposant dragon de bronze avait remplacé l’elfe…les autres achevèrent leur transformation.
La rouge Alexstraza -la Porteuse de Vie- la verte Ysera -maîtresse des Rêves et du Rêve d'émeraude- le bleu Malygos- personnification de la magie- et le bronze Nozdormu -seigneur du temps, appellé l'éternel capble de voir l'avenir et le passé-..les 4 aspects gardiens d’Azeroth
« Je peux voir le passé ou l’avenir mais je ne peux, ni ne veux, influer sur le destin des êtres tu le sais «
« Oui je le sais mais lui quel est son avenir…Nozdormu tu peux nous le dire ! »
« Ah bah ça va mal se passer c’est sûr » dit Malygos d’un ton grinçant
« Malygos ça suffit » trancha Alexstraza
« Vous verrez ils sont dépendants de la magie à un point tel qu’ils recommenceront les mêmes erreurs ….on ne peux pas leur faire confiance " reprit Malygos
« Tu n’en sais rien mon ami » dit Ysera « il faut lui laisser sa chance. Alors Nozdormu, quel est son avenir?"
"Il vivra " répondit Nozdormu avant de prendre son vol clôturant ainsi la discussion.


Dernière édition par Ariale le Mer 30 Juil - 11:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radichou
Grand Bricoleur
avatar

Nombre de messages : 4635
Age : 35
Où c'que j'suis : Au bureau de la loose
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Justice ou pardon (I)(II)(III)   Lun 28 Juil - 13:50

Moi aussi j'aimais bien Kael'Thas ! Le texte est très bien agencé, bon rythme, personnages variés. Tu choisis de prendre pour personnages de grosses pointures, tout de même. Sois prudente et attention aux dérapages (interprétations personnelles de personnes au background déjà tracé et suivi par des milliers de fans), les connaisseurs ne vont pas te louper ! Personnellement, je ne connais pas trop les grands dragons (pour une fois, faisons appel à Madoushi !), mais les quatre grands aspects se réunissent-ils pour ça ?
Sinon c'est rigolo le fait que tes personnages se retrouvent avec un Kael'Thas sur les bras, j'attends bien de voir comment tout cela se manigancera par la suite. Bon courage, j'ai hâte de lire ça ! (on y gagne à relire les premiers passages, du coup)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariale
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 704
Où c'que j'suis : Sur mon Drake du néant, ou mon mecanotrotteur ...enfin toujours en vadrouille ^^
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Justice ou pardon (I)(II)(III)   Lun 28 Juil - 16:26

Oui je sais qu'on ne va pas me louper et j'attends la réaction du grand "kisaitout" pour reprendre si besoin est certaines partie du texte...pour les aspects j'avais un peu envie de me faire plaisir Very Happy alors voilà...
Pour la suite c'est dans la tête mais il ya des trucs qui ne vont pas alors j'attends que ça murisse doucement lol! ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madoushi
Troubadour
avatar

Nombre de messages : 448
Age : 31
Où c'que j'suis : Dans mon musée empli de mes collections...Oui j'ai la Collectionite Aigue et j'assume !!
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Justice ou pardon (I)(II)(III)   Mer 30 Juil - 2:42

hmmmm enfin une suite voyons voyons se que sa nous réserve...*Ajustes ses lunettes et commences à tout lire*

*Quelques minutes plus tard*

Vous atendiez divers réclamation de ma part évidement sa ne vas pas raté y a des choses qui m'ont plus choqué que se que vous pensé...

Ariale j'ai bien apprécier ton allusion au la citation de la momie un quand tu raconte l'attaque de gnomeregan et les trog et tout et tout...mais sa ne colle pas du tout sur plusieurs point. Tu dit que c'est Vol'jin qui menait les Amani dans sa guerre contre les elfes et les humains. En soit c'est une erreur, car Vol'jin fils de Sen'Jin a été rencontré par Thrall alors qu'il voguait aux alentours es îles brisés dans le Maelström.
De plus Vol'jin commande les Darkspear, les Amani, les grand troll des forêt son à la Botte de Zul'Jin le trol mancho et borgne (pas de chance le pauvre), se qu'il y à d'autre c'est que tu dit que les trolls on attaqué les elfes ET les humains, c'est à moitié vrais, ils se sont surtout concentré pendant facile 8000 ans sur les elfes qui leurs avait volé leur terre et c'est au moment ou Quel'thalas allait tombé que sont arrivé les humains de l'empire d'Arathor et c'est grace à eux que la guerre a été perdu pour Zul'Jin et les Amani et que sont apparu les premier Mage humain.

Remarque suivante quand tu parle de l'attaque de Quel'Thalas par Arthas afin qu'il s'en prenne au "Puit Solaire" afin d'invoquer Archimonde gràce à ses énergie tiré du Mythique puit d'éternité, c'est à nouveau une partie de la véritée. Oui Arthas à bien conduit le Fléau à Quel'Thalas mais uniquement pour réssuciter Kel'Thuzad, car tu découvre que la puissance de se Nécromancien, et ancien dignitaire du Kiri'nTor et ami d'Antonidas, est tel que pour le ramené à la vie sous la forme de la premiére Liche il fallait usé d'une grande source de pouvoir, à savoir les aeu béni et imprégné de magie pure du Puit, c'est cette seule raison qui l'a amené a Silvermoon. Pour se qui est de l'invocation d'Archimonde, cela c'est fait sur une coline surplombant Dalaran, c'est Kel'Thuzad ramené à la vie qui a utilisé le Livre de Medivh pour ouvrir le portail et permettre à celui qui siége à droite du seigneur de la Légion de revenir sur Azeroth. Indirectement c'est se que tu peu sous-entendre vue que la corruption du puit à entrainer l'arrivé du grand pas beau...mais il faut vraiment cherché sa loin.

Ensuite les Aspects...je pensais avoir beaucoup plus à critiqué vue qu'on en avait parlé IG, mais en fait non pas trop, déja je préfère que sa soit eux plutôt que les Titants la sa m'aurait parut éxagéré, cependant les grand dragon ne reconnaisse pas les titant comme des dieux mais comme les architecte d'Azeroth, les seul Dieux...au sens premiers du termes sont ceux qui on été bannis...Elune et les autres étend des divinité d'envergure inférieurs. Bref les Aspect ne croivent pas en se que l'on appel des Dieux, en fait comme rien n'existait avant eux dans le paradi crée par les Titans ils n'ont aucune raison d'y croire ^^.
Ensuite la description que tu à fait des aspects sous formes humanoide est relativement bien pensé mais je ne les vois pas vraiment en elfes, surtout pas Malygos dans son état actuel, qui certes s'améliore mais il était fou tout de même depuis 10 000 ans et cela devrait se ressentir dans la description, en fait cela se perçoit dans ton texte, mais seulement sous sa forme de grand dragon bleu, si il est ainsi sous cette forme il doit l'être sous la forme qu'il prend quand il est humanoide, un fou. Ensuite Nozdormu, c'est se qui m'a fait sauter au plafond, sa n'es pas un dragon d'or....c'est un dragon de bronze, il n'y à pas d'or ^^...certes si ont pense qu'il est redevenu normal, sachant qu'il le serait de toute façon, il aurait put reprendre des couleurs mais non....Ont ne dit pas "le vol de bronze" sans raison et pui les dragon d'or son pacifique avec les race mortel, je me souvient de dragon de bronze plutot caractériel ^^ et son aura, elle devrait être sableuse plutot que doré...quand à sa forme humanoide mouais pas trop convaincu par un elfe...dans le roman c'est une sorque d'humain flétri et tout et tout envelopé dans une cape couleur de sable. Pour les deux femme c'est la même je ne les conçoits pas sous une forme elfique, certes Ysera vut son affinité avec le rêve, Malorne et leur fils Cénarius...c'est possible mais pas trop Alexstraza...plutot humaine elle, fin c'est mon avis sa.

Quand tu dit que Nozdormu ne peut influer sur le destin, c'est pas qu'il ne peut pas, c'est qu'il ne veu pas, il sais se que sa risque de changer le court du temps, et il n'a à pas le droit de faire quoi que se soit, c'est la régle imposé par les Batisseurs. Par contre tu à bien montré son coté solitaire quand il dit qu'il vivra et qu'il part, j'ai bien aimé sa.

Il y a une autre chose qui l'espace d'un instant m'a choqué mais je n'ai rient dit car sa n'es pas faux, c'est quand tu énumèrent les Aspects les uns aprés les autres, tu finit en précisant qu'ils sont 4, certes ils le sont...maintenant mais il ne faut pas oublier Neltharion, Alias Xaxas, Alias Ailedemort le grand dragon noir, l'ancien aspect de la Terre à présent aspect de tout se qu'il y a de plus noir en Azeroth, bon il à fuit avec la horde à la fin de War2 BTDP et se cache en Outreterre depuis la défaite de la horde, mais bon il est censé étre mort tuer par UN seul nain pfff baliverne...tout sa pour dire que finalement 4 Aspects c'est bien ^^.

*Retire mes binocles et les range, avant de plier le courirer et de le posté.

Melle Ariale
3 Avenue du Tram
Gnomeregan
Azeroth. *

Bien voila ma critique, j'espere qu'elle te sera assez constructive Ariale j'ai fait du mieu que j'ai put pour corrigé toute les erreur que j'ai jugé outragante pour le BG de wow mais dans le fond j'ai adoré ton histoire, j'accroche vraiment j'ai hate de voir la suite et de voir les rôles que nous allons tous avoir à jouer hihihi.

Pour répondre à la question du chef, non les Aspects ne se réunisse pas pour se genre de chose, surtout pas pour sauver de la Damnation un péon aussi nuisible que Kael'Thas aussi important soit son destin...Mais bon si sa colle avec l'idée d'Ariale je veu bien laissé passé...Pour cette fois ^^

OUI Je sais Galaki attention à mon ortographe mais bon je fait comme je peu.

Madoushi
Le Grandkisaistout
Archiviste de WOW
Locataire à l'année des bibliothéques d'Azeroth et de Kalimdor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morberius.skyblog.com
Ariale
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 704
Où c'que j'suis : Sur mon Drake du néant, ou mon mecanotrotteur ...enfin toujours en vadrouille ^^
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Justice ou pardon (I)(II)(III)   Mer 30 Juil - 10:55

J'ai marque Vol'jin en pensant Zul'JIn ...je perds la boule mwa....ah lalala c'est triste de vieillir...et si Zul'Jin est devenu borgne et manchot c'est la faute aux nelfes..

Effectivement c'est tiré par les cheveux mon raccourci pour l'invocation d'Archimonde par le puits solaire puisque tu as raison c'est bel et bien KelThuzad qui en a bénéficié..mais d'un autre côté je ne voulais pas encore alourdir le récit..

Pour les aspects comme je l'ai expliqué avant j'avais envie de me faire plaisir (si l'auteur peut plus se faire plaisir où va-t-on? lol! )...et quand je parle de dieux je reste vague à dessein ....pour leur apparence ce sont des dragons et ils peuvent apparaitre sous la forme qui leur plaît. Kael étant un elfe il me paraissait approprié qu'ils lui apparaissent sous des traits familiers et amicaux....ils auraient tout aussi bien pu prendre l'aspect d'un nain ou d'un orc (Ysera est verte donc Smile ) mais outre l'effet comique cela ne me semblait pas cohérent.
Tu as raison pour le grand Nozdormu mais va donc faire sérieux avec :"son aura était bronzée" ...ah bon il fait de la pub pour Ambre Solaire? ....dorée me paraissait être le qualificatif le plus proche qui ne mettait pas en péril le récit...je sais parfaitement que les aspects étaient 5 mais commme tu l'as si bien dit il y en a un qui est corrompu et qui est présumé mort...donc 5-1=4 ^^

Je m'en vais corriger Vol'Jin (pardon grand chef des trolls) et remanié le passage du puits solaire et cvoir ce que je peux faire avec les dragons Smile


Merci Madou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Justice ou pardon (I)(II)(III)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Justice ou pardon (I)(II)(III)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Justice ou pardon (I)(II)(III)
» Manga Apollo Justice
» Apollo Justice Ace Attorney
» Justice League : Heroes Nations (PC Based)
» Les Jeux signé Cat's Eyes ... pardon Capcom !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh :: Poésies-
Sauter vers: