Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vos premières impressions sur Mist of Pandaria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiwï
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 32
Où c'que j'suis : Sous mes couettes
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Vos premières impressions sur Mist of Pandaria   Lun 1 Oct - 15:30

Bonjour à tous !

Cela va bientôt faire une semaine que mop (comme on dit) est sortie, et j'aimerai recueillir vos premières impressions.

Est ce que cette nouvelle extension est à la hauteur de vos attentes ?
En avez-vous pleins les yeux ?
Avez vous déjà peur de vous ennuyer ?
Qu'aimez vous ou détestez vous dans MOP ?
Quelle est votre réaction face à l'évolution du jeu, de l'histoire, de votre personnage, de votre classe ?

Bref, j'aimerai un peu avoir votre point de vue !

Quant à moi... Je l'attendais avec impatience cette extension ! Les pandas, oui ! moi qui suis un panda, il fallait que je vois cette extension ! Mais j'avais le goût un peu amer de Cataclysm qui, plus personne s'en cache maintenant, était vraiment une extension pourrie pour les +85. Alors ? déçue ?

Le décor
Et bien dès qu'on arrive sur le continent, on en a pleins les yeux, car les paysages sont vraiment magnifiques, on prend ENFIN de la hauteur ! oui parce que les paysages des autres extensions étaient assez plats ! ici tout est vallonné, en relief, coloré, des petits ponts, des cascades, des forêts, des montagnes, des architectures magnifiques, c'est beau.

L'histoire
On arrive alors que le conflit entre l'Alliance et la horde est bien avancée, trouverons nous notre place dans ce conflit ? Et ce nouveau continent, ce nouveau peuple à découvrir, quelles seront nos actions face à ces peuples indigènes ? Les histoires s'enchainent et ne se ressemblent pas ! Les quêtes sont découpées en petits chapitres d'histoires avec toujours la grande histoire en fond. Ce sont des histoires (de quête) exotiques et originales qui nous font rire mais aussi sont fortes en émotions ! Les quêtes sont très souvent soulignées par des dialogues vocaux, c'est très immersif ! Et il y a beaucoup de cinématique qui nous donne encore plus envie de savoir ce que sera la suite ! Mais que va-t-il se passer ! Il peut y avoir des petites quêtes tranquilles comme peindre un tableau ou méditer, comme des quêtes épiques où nous avons un vrai rôle à jouer dans cette guerre ! Les quêtes ne sont pas du tout linéaire. On choisit où on veut aller, et quelles quêtes on a envie de faire. Bref, on ne regarde pas son compteur d'xp mais belle et bien le texte de ses quêtes car elles sont toutes de superbes histoires !

Les donjons
Les donjons (en tout cas en normal) ne sont pas dans la difficulté de Woltk ou Cata. Non, on se débrouille très bien, c'est assez court, environ 30 minute pour un donjon et c'est très bien comme ça ! Les décors sont beau, les boss ont quelques techniques. On se familiarise et on se dit que les défis de donjon doivent être abordable et plutôt sympa !

Les métiers
C'est un peu le bémol de l'extension, les métiers sont très simples à monter ! Pas de véritable difficulté ! Mais par contre pour les objets épiques, il faudra énormément de compos. Perso je suis un peu déçue pour l'alchimie. On trouve toutes les recettes très rapidement et on a très vite plus rien à découvrir ni a faire, à par quelques transmut et flacon. Rien de transcendant ! Mais d'autres métiers sont plus épiques comme l'ingénierie, mais je laisse cette partie à Radichou !
Par contre la cuisine est vraiment intéressante et est un véritable changement avec ces différentes voies et la possibilité des jardiner ses propres légumes ! C'est très agréable et ça ne prend pas trop de temps. ça me rappelle un peu la cuisine dans lotro. Ce qui est bien c'est qu'il y a une faction pour cela qui est la faction des laboureurs et qui permet d'aller à fond dans ce métier.
De même, il y a une faction pour les pêcheurs, les hameçonneurs, qui est super ! Je suis au paradis car j'adore la pêche et Nat Pagle est ma rock star, alors je fais les quêtes de cette faction avec plaisir et les récompenses sont très sympa ! Comme un petit radeau qui te permet de pêcher en pleine mer ou la nouvelle super canne à pêche.
De même il y a une faction pour les archéologues ! Cette factions est aussi très intéressantes, même si je n'ai pas encore tout vu mais apparemment on peut leur donner les objets ramassés, les mettre sur une étagère, avoir des récompenses par objets découverts, c'est très stimulant et on a vraiment l'impression d'être un archéologue, d'autant plus que le métier est facilité par maintenant la possibilité de trouver jusqu'à 5 points sur une même zone. Je sais pas si je suis très claire mais maintenant c'est plus simple et plus rapide.

L'exploration
Enfin un peu d'exploration dans WoW ! Effectivement il faut aller au fond des grottes et derrière les cascades car il y a partout des parchemins qui racontent l'histoire de Pandaria et des trésors un peu partout sur la carte ! Par exemple tout au fond d'une grotte, il y avait une pierre, je clique dessus et me voilà avec une pierre grise de 100 po ! Il y a aussi des rares un peu partout, assez dur à tuer, qui loot de l'équipement, des po mais des aussi des objets rigolos. Bref, il faut explorer les amis !

Le combat de mascotte

C'est une système assez intéressant, pas du tout obligatoire pour ceux qui n'aime pas ça, et qui demande à ce qu'on créé une équipe de 3 mascottes que l'on monte en niveau pour capturer et battre les bestioles du monde d'Azeroth, c'est marrant et assez technique. Les premiers niveaux se prennent assez facilement mais plus on monte en niveau, plus la difficulté se corse !

Les différentes factions
Il y en a énormément, et on se pas lesquelles choisir tellement elles sont toutes bien ! Surtout que maintenant, on ne peut plus monter sa reput avec le tabard en donjon ! Non il faut faire leurs quêtes, à l'ancienne, quoi ! Mais c'est très stimulant. On ne sait plus où donner de la tête au niveau 90 et c'est grisant ! Et il y a une faction mystérieuse en plus, on sait pas trop ce que c'est... oui il y a du mystère dans mist of Pandaria !
Choisirez vous de monter en premier les Klaxxi pour la monture scorpion et l'équipement sorcier ? La faction du lotus doré pour débloquer les deux autres factions qui y sont liés ? La faction des dragon volant pour pouvoir en monter un ? la faction des hameçonneurs pour boire des coup avec Nat Paggle, celle des laboureurs pour vendre vos légumes, celle des chroniqueurs pour être incollable dans l'histoire de la Pandarie ? Et toutes celles que j'oublie !

On ne s'ennuie pas au niveau 90 ! D'autant plus qu'il y a les scenario, que j'ai testé qu'une seule fois donc je peux pas trop en dire, mais ça se fait à 3 et c'est assez marrant ! il y aussi le jcj que je dois découvrir, les défis de donjon et bien sûr les raids !

Bref, je n'ose le dire mais je le dis quand même, je retrouve les sensations du tout début de wow, quand j'ai découvert un jeu riche et varié ou tant de chose m'attendait ! C'est un peu pareil, on est exalté, curieux et on en a pleins les yeux. On a juste une hâte, allumer son ordinateur pour jouer.
Voilà un peu mes premières impressions sur cette extension qui n'est pas du tout décevante pour ma part !

Et vous, qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuuden
Poète/Poètesse
avatar

Nombre de messages : 272
Age : 24
Où c'que j'suis : Pics de la Sérennité
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Vos premières impressions sur Mist of Pandaria   Mar 2 Oct - 23:12

Après avoir touché à plusieurs des apports de Mist of Pandaria, je peux commencer à répondre ! Smile

La classe de moine est une classe très marrante à jouer quelle que soit la spécialisation
D'ailleurs le tanking est différents des autres et est bien sympa à mettre en place ^^
Pour le moment je fais tank et DPS, mais je pense passer à tank et heal par la suite

Les combats de mascottes rendent nostalgique de l'époque ou je jouais à pokemon version jaune avec mon pikachu qui me suivait ... *rêvasse*
En tout cas le système des combats est bien vu et ils ont porté une amélioration du coté capture (pas besoin d'acheter les cages que l'on lance, et surtout plus on en lance plus on a de chances de capturer ^^) et on note une grande diversité des types de mascottes (aérien, bestiole, mécanique et cetera Very Happy)

De ce que j'ai commencé en Pandarie, c'est déjà très beau, et les quêtes mon bien fait rire ( "Nooooooon ! Chaussette ! T-T " ) même si je n'ai pas encore pris le temps d'explorer les régions dans leurs moindres recoins Smile

Au niveau des métiers c'est un peu le néant par contre, je n'ai rien essayé, trop occupé à monter tous mes niveaux Razz
Mais je pense que je vais bientôt prendre le temps de regarder tout ça, parce que ça me fait mal de passer devant toutes ces belles mines d'ectofer et de pas pouvoir y toucher Razz

Voilà de mon coté ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radichou
Grand Bricoleur
avatar

Nombre de messages : 4635
Age : 36
Où c'que j'suis : Au bureau de la loose
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Vos premières impressions sur Mist of Pandaria   Mer 3 Oct - 13:48

Tu as fait une sacrée performance, Kyuuden, explorer le contenu de Pandarie...
Avec un pandaren, peu de temps après la sortie de l'addon... ! Bravo à toi !


De mon côté je suis charmé.
N'étant pas particulièrement fan des mythes et du folklore chinois (je n'y connais pas grand chose), je ne pouvais qu'être agréablement surpris.
Et là, il faut reconnaître que Blizzard a fait fort.
Le vieux Radichou se retrouve plongé dans le conflit Horde et Alliance, avec une trame qu'on a envie de suivre : les scènes cinématiques sont présentes, on veut savoir la suite !
La rage au cœur contre la Horde, le vieux démoniste, a choisi de systématiquement égorger son gangrechien pour absorber son essence vitale et une partie de ses pouvoirs, le rendant plus fort, mais seul, face à ses ennemis (vive le talent sacrifice démoniaque). Mais rien n'y fait pour apaiser la colère du vieux gnome : ces sales gobelins ont largué une bombe sur Theramore, engloutissant son antique navire que l'Alliance lui avait offert du temps de son service en tant qu'amiral dans la marine de Daelin Proudmoore !
Qu'à cela ne tienne, armé de nouveaux plans et schémas pour "rendre le monde meilleur grâce à la technologie gnome", Radichou se rend au donjon de Hurlevent, et il apprend un terrible secret, on lui confie une mission digne du SI:7, et le voilà parti pour les brumes de Pandarie...

Arrivé sur place, son cœur de vieux schnock s'est ému : les décors sont magnifiques. C'est plein de couleurs ! Comme le dit Kiwï, y'a du relief ! C'est vallonné ! On retrouve le côté cartoon des débuts, mais cartoon joli, et certaines architectures ont des courbes très poétiques et inspirées, parfois.
Se promener dans la forêt de Jade nous invite à regarder autour de soi pour profiter des décors...
Mais Radichou a du travail : à peine arrivé, c'est la guerre ! Et on fait connaissance petit à petit avec les autochtones.


Histoire et quêtes
Avant, le suivi de quêtes sur l'écran des Hauts Faits, c'était "région unetelle : 12 quêtes sur 140". On n'en savait pas plus.
Là, les quêtes sont classées par série, rangées par histoire.
On est libre de suivre chaque série de quêtes indépendamment les unes des autres, dans l'ordre qu'on veut. Et une fois n'est pas coutume, on n'est pas obligé de faire toutes les quêtes d'une région pour passer à la suivante, enfin, aux suivantes.
Qui a dit que c'était linéaire ?
On va de zone de quête en zone de quête (et encore, il faut souvent ouvrir l'œil pour voir un petit point d'exclamation en chemin), oui, mais on suit les histoires qu'on veut... De quoi se plaindre ? Le jeu offre encore plus de souplesse narrative que dans les épisodes précédents.

Les nombreuses cinématiques incluant son propre personnage viennent ponctuer l'histoire, et on a envie de connaître la suite. Ça donne une teinte épique à la trame scénaristique de son personnage (ah, la séquence d'affrontement au pied de la statue du serpent de Jade !), on se sent impliqué, plongé dans le scénario.

Côté scénario, non, ce n'est pas C'thun, ce n'est pas Aile de mort, annoncé d'entrée. On arrive en Pandarie, et il faut reconnaître qu'on ne connaît RIEN. C'est de la pure découverte. Alors j'ai lu qu'on reprochait à MoP son manque de souffle épique (sur jv.com notamment)... Bien sûr, il faut se mettre dans la peau du personnage qui débarque sur la plage, tel l'humain ou l'orc de la cinématique d'introduction, et on s'attend à être surpris : on l'est. Tout n'est que brouillard autour de soi. Cette histoire épique se dévoile progressivement, comme si le rideau de brume se levait petit à petit. Et plus on avance dans l'histoire, plus on considère la richesse de la culture pandarène (mais aussi mogu, etc.), la profondeur de l'histoire, et les dangers qui nous guettent. Ce "côté épique", que les testeurs n'ont pas pu voir, car ils n'ont dû tester que les dix premières quêtes, se construit petit à petit, et il se construit avec son personnage aux côtés des PNJ, on y participe, et je trouve ce lien entre l'avatar et le scénario de l'extension assez fort, bien plus que sur Cataclysme, voire plus que pendant la montée en niveau de WotLK.

Pour en revenir au décor, c'est beauuuu ! Souvent je fais un petit alt+w pour prendre une photo, genre "les vacances de Radichou". Les textures ont été affinées et franchement c'est joli ! On se surprend à visiter les villages, faire le tour d'un bâtiment pour voir comment ça marche (curiosité gnome, hihi)...

Niveau sonore, la qualité Blizzard est là, aussi. La musique est parfois envoûtante, parfois épique, ou rigolote (musique de l'auberge). Voire horripilante (la musique de la Brasserie Brune d'orage m'agace). Mais on est bien, on écoute la musique par plaisir, et elle aide à l'immersion. C'est ça que j'attends, moi, d'un MMO, c'est l'immersion (vous comprendrez alors pourquoi je me bats contre TS, pour le coup).
Il n'y a pas que la musique : Blizzard a compris et a pompé sur la concurrence (en bien), il y a de très nombreux dialogues parlés, et la touche humoristique Blizzard est bel et bien présente. Comme le dit Kyuuden, Chaussette nous fait franchement rire. Il y a des surprises, des rires, des moments trooooop mignoooons avec les enfants pandaaaaaas (OMG kro kawaiiii (>^^)> ^(^^)^ <(^^<)). Des moments prenants où l'on se demande ce qu'il va se passer ensuite...

Pour les quêtes, elles essaient dans l'ensemble d'être assez variées.
On est amené à incarner autre chose que son personnage, parfois. S'il y a quand même des quêtes pénibles où les objets de quête ne tombent jamais sur les corps des monstres qu'on tue, il faut reconnaître que le temps du "tuer 10 louveteaux, tuer 10 loups, tuer 10 loups aigris, puis tuer Loupox le roi des loups" est révolu. Les quêtes de tir, de dialogue, sont plutôt nombreuses.
Cela dit, on est quand même vachement pris par la main : on ne cherche plus trop dans le décor les pnj à qui il faut parler, mais on cherche le point d'interrogation jaune, ou alors la petite bulle blanche qui apparaît maintenant sur la minicarte lorsqu'il faut s'adresser à quelqu'un pour avancer. Dommage !
Bon cela dit, on cherche quand même certains objets, certains pnj à tuer, malgré tout. Mais ça reste du "très facile" dans l'ensemble.


Les donjons
J'ai pu lire qu'on les qualifiait de donjons "mac do", à savoir qu'on les engloutit en 5 minutes et qu'on a encore faim après.
C'est assez injuste, mais je comprends le reproche : les instances se terminent très rapidement (ça se boucle en une vingtaine de minutes), mais finalement, est-ce plus mal ? Regrette-t-on VRAIMENT les sessions de quatre heures à Scholomance ou Stratholme au niveau 60 ? Le donjon se fait rapidement, on enchaîne les boss, mais le tout est présenté sur un joli plateau : il y a une histoire et des interventions de PNJ (j'imagine qu'au bout de vingt fois, on finit par connaître les dialogues par cœur), et quelques mécanismes originaux (rouler sur les tonneaux ou taper avec le gros marteau sur les souris, par exemple, ou alors les différents buffs apportés par la bière à la Brasserie).
En mode normal, les quelques packs de monstres ne sont pas méchants. Même avec l'équipement de raid Cata, ce n'est pas la peine de chercher à contrôler. On n'en est pas encore à l'AoE, mais pas loin.
Les boss proposent quelques techniques qui demandent de la réactivité, mais dans l'ensemble, il suffit d'un wipe ou deux pour comprendre comment ça marche.
Ah, et sinon, il paraît, mais à mon avis c'est une légende, que des loots en tissu tombent dans les donjons... Info ou intox ? Mystère...
Pour les héroïques, je n'ai pas encore testé, mais il paraît que ça reste très facile aussi. Dommage !
Pour les véritables défis, faudra-t-il se tourner alors vers le mode défi uniquement ? C'est dommage, mais on verra à l'usage si on s'y habitue.


Talents, sorts, techniques
De mon côté, avec le démoniste, je reconnais que je m'amuse. Que ce soit en quêtant, ou en donjon : les monstres résistent un peu plus longtemps, et surtout, les dots de la spé affli sont beaucoup plus rapides, et ont le temps de faire mal. Même en quête, maintenant, il est intéressant de poser ses dots (et de faire un petit échange d'âme) sur un monstre ou deux... J'AoE beaucoup moins, par exemple, car la graine met beaucoup plus de temps à se déclencher maintenant. Le bon côté, c'est que j'ai le temps d'en poser 4 ou 5 avant que la première ne se déclenche. Et là... ça fait réaction en chaîne ! Mais je n'ai plus de gangreflamme, et la pluie de feu ne fait pas autant d'effets que si j'étais spé destruction. Heureusement, il reste l'ingénierie ! J'y reviendrai.

Arrivé au niveau 87, j'ai eu un super nouveau sort, le portail démoniaque ! C'est joli, c'est Stargate, je pose un portail loin de moi, et deux portes se dessinent à force d'arcs d'énergie ténébreuse... Et hop, on se téléporte de l'une à l'autre, comme dans "La Mouche" !!
Ca promet plein de délires RP, et ça aura sûrement son utilité en raid... !
C'était le petit aparté du démoniste.

J'ai lu aussi qu'on reprochait au système de talents refondu d'uniformiser les classes.
Je dirais oui et non. Avec les glyphes, on a vraiment du choix maintenant. C'est la première fois où, sur un guide démoniste, j'ai pu lire "choisissez selon ce que vous préférez jouer pour cet emplacement de glyphe majeur". Et en mineur, on a encore plus de choix bien sûr !
Pour les talents, c'est vraiment "à quelle sauce voulez-vous manger telle facette de votre classe". Exemple le palier mouvement du démoniste, où on choisit entre bouffer un peu de vie pour être libéré des entraves au mouvement, bouffer régulièrement 4% de sa vie pour avancer 50% plus vite, et je sais plus le troisième. Y'a aussi le palier "peur", où on choisit entre sacrifier des points de vie pour que le sort de peur passe instantané, ou pour gagner le sort hurlement de terreur, etc. Y'a du choix à faire, selon là où on est le plus à l'aise. Après, je sais que ce n'est pas le cas de toute les classes, et que tout ça m'a l'air très inégal selon la classe.
Alors oui, ça change beaucoup. Ça restreint aussi, il faut le reconnaître. Quand on choisit de se spécialiser, on a l'impression d'avoir moins le choix, d'être pris par la main.
Mais franchement, avec l'ancien système de talents et de spé... La majorité des joueurs qui hurlent à l'assistanat étaient les premiers à se copier les uns les autres, et de tous faire la même chose : aller voir sur les guides quel était le meilleur arbre de talents à suivre, et finalement, les clones étaient bien plus présents qu'avec ce nouveau système où il faut un peu réfléchir par soi-même, et surtout, apprendre à se faire plaisir.


Artisanat
Là par contre, petite déception.
On monte très vite au niveau maximum. Les recettes à +5 points sont nombreuses, et on atteint le maximum avec des recettes de niveau vert, qui demandent des compos de base. Pas génial ! Pourquoi ? Quel était le but des développeurs ? Pour moi, c'est un mystère.
En couture, on n'a qu'un seul set en éolaine qu'on apprend auprès de son maître de profession. Bien sûr, après, il y a toujours les factions qui permettent d'acheter des patrons pour faire de gros objets moyennant un paiement adéquat, bien sûr. Mais en attendant, ça fait peu de choses, on en est réduit à fabriquer 58 brassards en éolaine pour passer 600. Brassards qu'on envoie à son reroll enchanteur pour qu'il en fasse des poussières. Mais je laisserai à Igarf le soin de mieux parler de l'enchantement.
Parlons ingénierie !
Alors là, je dois dire que MoP redore le blason de ce magnifique métier. Les ingénieurs ne se sentiront pas trop lésés avec des bricolages pour modifier leur équipement de manière unique et réservée (et ce de façon simplifiée : finis les 50 compos pour faire une cape parachute, maintenant, il suffit d'acheter à un pnj, ou fabriquer, les kits de bricoleurs) !
Les bricolages de gants sont toujours aussi pratiques (prédilection pour le feu d'artifice qui lance une fusée immédiatement sur un ennemi, pour tuer rapidement les bas niveaux, y'a pas mieux).
L'hydroglisseur sur ceinture est excellent : il augmente la vitesse de nage, ou nous fait sprinter à la surface de l'eau, très pratique !
Mais le meilleur reste le planeur gobelin. Ah ça, faut reconnaître. A vous les ailes de Léonard de Vinci ! Souvent, je cherche un point en hauteur, pour m'élancer et déployer mes ailes et planer... Et ça va vite et... on se dit "aïe, aïe, aïe, pas les arbres, pas les branches", et on se vautre de façon monumentale... Mais on sourit, avec des gravats plein la tête, une ou deux dents en moins, les cheveux emmêlés, mais on est heureux, comme un ingénieur, quoi.

Par contre, il y a une nouvelle ressource commune à tous les artisanats, c'est l'Esprit d'harmonie.
On le fabrique avec dix granules. Ces granules s'obtiennent sur les monstres, en donjon ou en quêtant. Mais le pire, c'est qu'ils sont liés quand ramassés ! On ne peut donc pas en acheter ! Donc si on veut faire de beaux objets d'artisanat... Faut quêter, voire farmer, et beaucoup, pour espérer en ramasser.
Et pour certains objets, il faut jusqu'à 12 essences, soit 120 granules. Et ça tombe, pour l'instant, rarement (mais je n'ai vu que la première zone). L'angoisse ! Comment construire les magnifiques lunettes à bobine de Tesla intégrées ? La fusée gnome ? M. Bling-Bling (toute référence avec un ancien président est involontaire de la part des gnomes) ???
Enfin, nous verrons bien.


Combat de mascottes :
C'est ma marotte, elles ont la côte, j'y pense en mangeant mes biscottes, c'est pas de la gnognotte, elles sont rigolotes, voici les mascottes !
Déjà, oui, il faut l'admettre, C'EST Pokémon. Mais en plus joli que sur Game Boy, faut quand même le reconnaître.
Il y a énormément de choses à faire avec le combat de mascottes.
Constituer une équipe de trois n'est pas si évident (ai-je bien fait de choisir un élémentaire ? Et si j'essayais un mort-vivant ? Ou un magique ??), et souvent, on revient sur ses choix. Heureusement, en capturant les mascottes de niveau équivalent à celles de son équipe, on peut directement intégrer ces mascottes sauvages dans son équipe, sans les faire évoluer depuis le niveau 1, ouf.
Puis faut les faire évoluer, ses petites bestioles ! On se prend d'affection pour elles ! On peut même les renommer.
Et en évoluant, ça déverrouille de nouvelles techniques. Au final, 6 techniques disponibles, mais seulement trois emplacements... Ah, dilemme, quelles techniques choisir ? L'auto-réparation du Mini XT, ou alors sa célèbre technique "cœur brisé" ? (Tellement fatiguééé... Je vais me reposer une petite minuuute) Les choix ne sont pas si évidents.
Si face aux bestioles sauvages les combats sont assez prévisibles, face à d'autres adversaires (interface très pratique, un clic, 10 à 30s d'attente, et on se retrouve face à un autre joueur dont la somme de niveau des trois mascottes est à peu près équivalente à celle de son équipe), c'est tout autre chose...
Parfois, y'en a avec deux mascottes de niveau 10 et une de niveau 1 qui ne combattra pas, alors que d'autres préfèreront 3 mascottes de niveau 7 par exemple.

C'est donc un sadique plaisir tactique, de vouloir l'emporter sur son adversaire, qui nous pousse à nous inscrire en combat de mascotte JcJ !
Mais cela ne serait pas aussi addictif s'il n'y avait le virus de la collectionnite :
En effet, les bestioles sont regroupées dans un charmant codex, qui montre qu'on est loin de toutes les avoir attrapées... Et il y en a plein !
On enfourche donc sa monture, et on passe du temps à survoler/parcourir les zones, à la recherche de bestioles qu'on n'a pas encore.
Hmmm, scorpide, serpent royal, j'ai déjà... Ah, là ! Scorpiot !
Vous vous en doutez, certaines bestioles sont "rares", c-à-d qu'elles n'existent que dans certaines régions : l'esprit perdu erre autour de Fossoyeuse, le petit bélier noir bêle sur les hauteurs du Loch Modan, le minuscule moissonneur sévit parmi les champs de la marche de l'Ouest uniquement, etc.
On cherche donc les bestioles uniques pour faire grimper son compteur de mascottes.
Et en les capturant, ça va quand même très vite. Ça tombe bien, car il y en a pleiiin à attraper. Pour tout vous dire, avec Radichou, je passe déjà énormément de temps à la capture de bestioles (au lieu de passer 90, hum, hum...), et ce, uniquement dans les régions des Royaumes de l'Est ! Sur un seul continent !
Mais il y a pire ! Certaines bestioles sont malignes ! Elles se cachent et n'apparaissent que sous certaines conditions !
Et là, c'est le frisson du chasseur, celui qu'on avait quand on chassait les rares en Norfendre, mais en mieux, parce que c'est beaucoup moins aléatoire et ça demande certaines connaissances à mettre en pratique.
Bébé singe ? Ce sale petit macaque ne sort de sous les feuilles de palmier au Cap Strangleronce que lorsqu'il pleut !
L'âme en peine, LA SEULE bestiole connue du défilé de Deuillevent ? elle ne vient hanter les caves sous Karazhan qu'à partir de minuit...
La jeune veuve du bois de la Pénombre ne daigne apparaître qu'à la nuit tombée...
Ou encore Minfernal, le mini infernal, qui n'apparaît que parmi les cendres des infernaux de Gangrebois...

Il y a donc des mécanismes à découvrir. Des indices sont laissés dans les descriptions de chaque mascotte. Amis collectionneurs, attention, c'est un passe-temps chronophage au possible !
Ce qui me sidère, c'est que chaque bestiole (la plupart du temps), se retrouve avec une (voire plusieurs) technique(s) unique(s). Impressionnant ! Le Mini XT de la boutique des mascottes a deux techniques qui étaient propres à son grand frère, en raid à Ulduar...
Pour l'instant, mon équipe est constituée du Mini XT (un robot polyvalent qui peut cogner très fort ou s'autoréparer, en plus d'avoir le rez des machines une fois par combat), l'assistante du Père Hiver parce que historiquement, c'est la fifille de Radichou et qu'il faut bien qu'elle s'occupe (une humanoïde aux techniques de gel), et après ça varie. Pour l'instant, mon dévolu se jette sur l'âme en peine de Deuillevent. Un mort-vivant qui pose mort et décomposition, et qui peut régénérer pas trop mal. Bref, à suivre dans la prochaine section "combat de mascottes" !


Les Pandarens :
Ils sont vraiment charmants. Le graphisme est soigné (comparé aux humains...), les animations très chouettes, et les emotes vocales bien timbrées ! C'est un plaisir que de voir courir son panda avec sa bedaine qui rebondit à chaque pas (j'avais le même plaisir avec ma naine et autre chose qui rebondissait, mais je m'éloigne du sujet). La zone de départ est très réussie ! Mais je n'ai pas encore testé Moine. J'ai jeté mon dévolu sur chasseur, depuis le temps que je voulais en faire un...


Exploration :
Kiwï a tout dit, il faut explorer, et ne pas hésiter à sortir des sentiers battus. La progression est linéaire, on va de village de quête en village de quête hein ? Oui, on peut faire comme ça. On peut aussi décider d'explorer une grotte, de suivre un chemin non indiqué sur la carte, de trouver un autel avec une offrande, de cliquer dessus, de voir qu'on a ramassé 10 pièces d'or, et d'avoir ensuite pendant une heure une malédiction "vous volez les morts ! Honte à vous !", qui ôte toute couleur à vos montures... Et pour l'histoire, il y a tant à découvrir ! Des fragments d'histoire à recouper sont dispersés un peu partout. Chasseurs de hauts faits et historiens, c'est fait pour vous ! Comme la culture pandarène est totalement nouvelle, on prend plaisir à découvrir de quoi il en retourne en lisant les inscriptions des stèles funéraires, ou alors en lisant les fables dans les livres qui sont éparpillés dans les auberges (je vous recommande celle du prince Mogu et du moine, ou du jeune fermier et du moine, c'est drôle en plus d'être moral).
Pour une fois que Blizzard a pensé à ajouter des éléments "secrets" dans ses zones, je ne vais pas me plaindre. Du coup, j'explore la moindre maison, je retourne les pots, je vais prier devant chaque oratoire, en me disant "et s'il y avait un dernier petit secret caché ?".
Bien sûr, tout cela ne restera pas secret bien longtemps. Les guides, astuces, conseils des joueurs seront de plus en plus nombreux et on les trouvera de plus en plus facilement sur les moteurs de recherche. Mais pour l'instant, ce n'est pas le cas, faut chercher, et je savoure mon plaisir comme on sirote un thé vert en compagnie de vieux pandas édentés qui devisent gaiement sur la vie tout en jouant au majong entre amis. En prenant son temps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bachia
Troubadour
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 37
Où c'que j'suis : A la taverne de la Loose
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: Vos premières impressions sur Mist of Pandaria   Jeu 4 Oct - 8:57

Vous me faites baver, mais je résisterai !
Rien que pour le "Chaussette" je serai capable de m'acheter l'extension Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pithivier/drakac
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 36
Où c'que j'suis : Albi
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: Vos premières impressions sur Mist of Pandaria   Ven 5 Oct - 16:30

le coup de chaussette est a mourir de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igarf
Geek
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 36
Où c'que j'suis : Lyon
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Vos premières impressions sur Mist of Pandaria   Mar 9 Oct - 15:03

Bon, après 2 semaines de jeu quelque peu intensif (si peu...), je pense que c'est mon tour de vous livrer mon premier bilan de l'extension.

Exploration


En 3 mots : C'est BEAU !!!!
Chaque zone a sa propre atmosphère, les décors sont vraiment travaillés et l'immersion dans ce nouveau continent est totale.
De plus, contrairement à beaucoup de monde, je trouve que le fait de ne pas pouvoir voler pendant la phase de leveling accentue cette immersion.
On voit chacune des zones de l'intérieur, on fouille, on cherche son chemin... au lieu de survoler tout ca de haut pour aller le plus vite possible au point de quêtes suivant.
Et, pour rejoindre Kiwette, il faut vraiment se balader de partout, il y a plein de petits trucs cachés, des trésors, des parchemins à lire...

Bref, on visite la Pandarie dans ses moindres détails avec plaisir et pas simplement par obligation pour aller de quête en quête

Le leveling/Les quêtes


Personnellement, j'ai exclusivement monté mon mage avec les quêtes donc j'ai bien profité de l'histoire de chaque zone.
Là encore, un grand bravo : un grand nombre de quêtes sont organisées par "suite" avec une histoire, quelques cinématiques assez immersives et effectivement on sort un peu du modèle "faites 20 000 quêtes dans la zone x"
Les quêtes sont assez diversifiées même si, comme l'a dit le chef, on garde quand même un bon nombre de quêtes "tuer 15 000 bidules", "ramasser 1 000 000 de machins sur les cadavres fumants des bidules".... (cela dit, je n'ai jamais trouvé Loupox Very Happy)
De plus, plus on avance plus la difficulté augmente. En tissu, fini l'aggro par pack, on est obligé de réfléchir un peu et plus se contenter de foncer dans le tas... et on meurt !!!!! (sisi, on pensait que ça n'existait plus pendant le leveling mais en fait on peut mourir... plusieurs fois même Very Happy)

Là encore, une belle amélioration par rapport à Cataclysm, on profite du leveling au lieu de prier pour que ça se termine (je sais, je ne suis pas le mieux placé pour parler de "profiter" vu mon acharnement à passer 90 mais je vous assure, j'en ai quand même profité Very Happy)

Le Mage Arcane au Niveau 90


Enorme changement : nous avons plus de 2 sorts Very Happy
Blague à part, le mage arcane a sacrément gagné en diversité de jeu avec les nouveaux talents : il faut gérer ses procs, sa mana, l'utilisation des CDs (ne jamais se tromper de disque, ca peut être fatal Very Happy), on sort enfin du modèle "cycle fixe" pour passer à un mode plus orienté vers l'adaptation à la situation.

De plus, le mage a aussi beaucoup gagné en survivabilité avec l'ajout de la barrière de glace et de la cautérisation dans les talents disponibles pour les 3 spés. On peut enfin compter sur nous mêmes pour se sortir de situations épineuses et ça nous oblige à regarder plus souvent notre barre de vie au lieu de compter sur les heals en permanence Very Happy
Allez, à la prochaine extension, on pourra tanker Very Happy


Les factions/Réputations


MoP signe le grand retour des réputations et des quêtes journalières. Il y en a foison, on ne sait pas où donner de la tête.
Arrivé 90, il n'y a pas moins de 7 réputations que l'on peut monter avec des styles très différents : entre les Pandarens Tushi que l'on monte avec un tabard en donjon, les suites de quêtes pour la réputation Lotus Doré, les champs à labourer et les parchemins à chercher pour les Chroniqueurs, on a de quoi y passer un bon moment. D'autant plus que 2 autres réputations se débloquent une fois révéré auprès du Lotus Doré.
De plus, fini l'équipement épique acheté simplement avec les points de vaillance farmés en donjon : il faut aussi monter ses réputations pour s'équiper et les points de vaillance sont aussi obtenus par les quêtes journas
Là encore, cela permet une forte immersion dans l'histoire de la Pandarie, chaque faction ayant son histoire. Cela remet un peu de RP dans le jeu une fois le niveau maximum atteint. Ca nous change du farming intensif de donjons héroïques que l'on a vécu à Cataclysm qui avait rebuté certains joueurs.
Les quêtes journalières sont là aussi assez variées, et changent tous les jours. De plus, il y a un grand nombre de hauts faits liés à ces quêtes.
Personnellement, j'adore la faction des laboureurs et maintenant que j'ai repris le boulot, je trouve ca très amusant de m'occuper de mes champs le matin en buvant mon café Very Happy
Bref, pour moi c'est un des grands points forts de MoP, on a enfin une réelle alternative aux donjons à faire en boucle

Les donjons


Alors c'est là que le bât blesse !!!
Je trouve les donjons relativement râtés. Cela manque de difficulté et on se retrouve déjà à "rush" les donjons "héroïques" qui n'ont plus rien d'héroïque.
A force de vouloir simplifier, on se retrouve ici avec un contenu sans grand intérêt : la plupart des boss peuvent se faire sans aucune stratégie, les packs de mobs sont là pour faire joli et ce manque de difficulté gâche, de mon point de vue, l'originalité de certains boss. Alors certes, la difficulté était excessive à Cataclysm (4h pour faire un donjon....) mais là on bascule dans l'excès de simplicité.
Par contre, le mode défi semble tenir ses promesses, j'ai hâte de m'y frotter (notre dernier essai s'étant soldé par de nombreux wipes sur le premier pack de mobs :s)

Les métiers


La aussi, petite déception... Les métiers montent très vite et sans aucune difficulté. Le seul point de blocage est l'obtention des esprits de l'harmonie et ça se résume à du farm...
La couture est une vaste blague : les étoffes tombent à foison, les premiers patrons intéressants (450) s'achètent avec des esprits et les pièces d'équipement épique (476) s'obtiennent avec la réputation Lotus Doré et les compos se résument aux soies impériales qui se craftent 1 fois par jour avec des rouleaux d'éolaine. Il n'y a aucune difficulté, il faut juste patienter
L'enchantement est, pour moi, encore plus simple. Là encore, on a des poussières à foison et la nouveauté c'est qu'on peut les transformer en essences. De même, on peut transformer les éclats en cristaux. Bref, il est assez simple d'avoir toutes les compos
Je n'ai même pas eu besoin de crafter des pièces de tissu juste pour pouvoir les désenchanter.

Finalement, la seule bonne surprise, c'est la cuisine. Alors là, je m'amuse beaucoup avec les différentes voies, les légumes à cultiver, les marques à échanger... On a du choix, ca prend du temps à monter... bref, on s'amuse


En résumé, cette extension s'annonce vraiment prometteuse et j'ai encore plein de choses à découvrir (j'ai tout juste testé le combat de mascottes, j'ai pas encore fait mon panda...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos premières impressions sur Mist of Pandaria   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos premières impressions sur Mist of Pandaria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos premières impressions sur Mist of Pandaria
» Mist Of Pandaria : Les montures panthères.
» MOP Le Palatank 5.1 sur Mist of Pandaria
» Forge Mist Of Pandaria
» Minage Mist Of Pandaria

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh :: Le café-
Sauter vers: