Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Charte de Guilde 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Radichou
Grand Bricoleur
avatar

Nombre de messages : 4635
Age : 36
Où c'que j'suis : Au bureau de la loose
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Charte de Guilde 2012   Lun 8 Oct - 13:55

Citation :
Les doux rayons du soleil couchant chauffaient timidement les visages parcheminés assis à la table de majong, en cette soirée flamboyante d'automne, dans la Vallée des Quatre vents. Deux silhouettes massives et tranquilles se dessinaient dans l'ombre d'une haute terrasse, une troisième, plus menue, se tenait entre les deux. Leurs mouvements mesurés démontraient à la fois calme, sérénité et maîtrise de soi.
- Il ne devrait plus tarder à présent. Fit une première voix bourrue.
- Son entraînement est achevé. Espérons qu'il l'ait mis à profit à bon escient. Répondit une voix douce, féminine et patiente.
- Était-ce vraiment une bonne idée de l'accueillir chez nous ? S'interrogea une troisième voix, posée.

Une porte coulissante s'ouvrit dans un bruit discret, et un tout petit homme, dont la barbe arrivait jusqu'aux genoux, sortit d'une pièce embrumée de vapeurs d'encens. Il portait un chapeau conique, une robe de soie, et des petites pantoufles décorées de vrilles vertes, ressemblant à des ronces phosphorescentes.
- Mes chers amis, je vous remercie pour votre hospitalité, fit le petit être en s'inclinant, d'une voix nasillarde.
- C'est nous qui vous remercions, fit la première voix en s'inclinant à son tour. Son visage quittait alors l'ombre pour mieux goûter les dorés rayons de soleil du soir. C'était un pandaren, un homme panda, avec de longues moustaches fines et tombantes. Tout comme ses deux compagnons, un mâle et une femelle, assis à la terrasse d'une propriété surplombant des plaines verdoyantes où finissaient de paitre tranquillement quelques yacks avant de rentrer à l'étable.
- Vous nous apportez de nouvelles histoires d'au-delà des brumes, petit homme, et nous vous en remercions.
- En fait, je suis un gnome, là d'où je viens, les tailles peuvent varier énormément. Enfin, tout cela est de peu d'importance à présent. C'est à qui de jouer ?
Demanda le gnome, en s'asseyant à la table de majong.
- C'est à vous, répondit calmement la pandarène, en souriant.
- Est-il vrai que votre "Alliance" cherche notre soutien pour alimenter ses troupes ? S'enquit le plus bourru des trois ursidés.
- Eh bien, répondit le gnome en se grattant la barbe, c'est assez exact. Nous avons besoin de nourriture, de montures, et de fournitures.
- Je vois que vous êtes aussi poète ? sourit la pandarène.
- Toujours. Et aussi loser, mais là n'est pas la question. Pourrez-vous nous fournir ce que nous demandons, ou non ? Je dois apporter ma réponse !
Le troisième pandaren leva doucement une grosse patte :
- Allons, prenons tout notre temps. Sirotons un thé au ginseng. Nous donnerons notre réponse, cher... euh... Radichou ?
Le gnome soupira. Depuis trois jours qu'il était dans cette ferme pour demander l'aide de ces pandarens à son unité de l'Alliance, et les négociations n'avaient toujours pas abouti. Ces vieux pandas étaient de vrais filous. Non pas malhonnêtes, mais ils ne donnaient jamais de réponse, tergiversaient sans fin, utilisant sans cesse des métaphores... Profitant de son temps sur place, Radichou avait alors suivi un entraînement zen auprès d'un vieux maître, qui lui avait appris à laisser passer les épreuves comme l'eau s'écoule sur le rocher dans le torrent. Ce a quoi le gnome avait répondu que selon les lois de la physique, et selon la composition de la roche, l'érosion aquatique agissait néanmoins sur le rocher, et que plus le temps passait, plus la roche devenait galet et... Radichou se reprit. Zen, vieux grigou ! se dit-il. Fais comme on t'a appris.
En plaçant une de ses tuiles de majong, le panda bourru lança :
- C'est vrai que vous n'êtes pas bien grand, gnome, mais vous mangez autant que l'un d'entre nous, ce n'est pas peu dire.
Les deux autres pandarens pouffèrent en plissant les yeux. Radichou essuya la remarque : peu importe que le vent hurle, la montagne jamais ne se brise.
- Oui ! De plus, l'étrange petit lapin mécanique que vous nous avez offert s'est cassé ! Toutes vos constructions sont-elles aussi fragiles ?
Le gnome répondit, tout sourire également :
- Fragile ? Impossible, qu'il ne se casse ainsi, honorables hôtes, à moins que vous ne vous soyez assis dessus ?
- Notre invité a de la répartie. Dommage que sa rapidité d'esprit n'ait d'égale sa politesse.
- Que voulez-vous dire ? Demanda le gnome en relevant la tête, après avoir joué son tour.
- Que cela fait maintenant quatre jours que nous avons déjà envoyé ce que l'Alliance a demandé, et qu'un autre émissaire s'était présenté à nous. Bien plus grand que vous, avec les oreilles en pointes.
Radichou haussa un sourcil, tel le roseau face au vent, qui se courbe, mais ne se brise, nullement décontenancé néanmoins. La pandarène compléta les informations de son congénère :
- Oui, nous tenions simplement à vous offrir l'hospitalité et voir si votre cœur était pur comme vous le prétendiez. Je sais que vous avez mis à profit ces jours passés parmi nous pour vous faire à la philosophie pandarène : prendre son temps, manger, voir ses amis, cultiver son jardin.
Le vieux gnome acquiesça. Oui, il faisait bon vivre ici. Un homme se présenta à l'entrée de la terrasse, cependant, il portait sur son tabard le cœur doré sur fond vert des Poetic Loosers.
- Messire Radichou, j'ai un message pour vous.
- Oui, Jean-Pierre ? Radichou s'adressa à l'assemblée pandarène qui s'était redressée. C'est mon héraut de guilde, qui vient m'annoncer les dernières nouvelles.
L'humain s'inclina et reprit :
- Concernant la banque de guilde, Drolio a mélangé toutes les gemmes que vous aviez rangées dans un ordre précis, Shanonne a déposé toutes ses vieilles reliques Qiraji, et on me dit qu'il n'y a plus de place pour placer les ingrédients de cuisine. De plus, les rentrées d'or sont insuffisantes pour couvrir les frais de réparation. Douchka a raflé tout le minerai que nous avions et a tenté de camoufler ses retraits en effectuant de fausses opérations au sein de notre banque et...
Il n'en fallait pas plus pour que la nature gnome reprit le dessus. Radichou explosa, tapant de son petit poing sur la table, suffisamment fort pour envoyer valser les tuiles de majong patiemment assemblées. Des volutes d'énergie violette se concentraient autour de ses épaules, luisantes dans la semi-pénombre du soir.
- Non mais où est-ce que vous vous croyez ? Vous pensez qu'une guilde qui a tenu plus de sept ans s'est faite toute seule, sans efforts, ni discipline, rigueur et travail ? Je, je...
Le gnome était rouge de colère. Les pandas soupirèrent.
- Je crois que le maître a encore un long travail devant lui...
Radichou se renfrogna, et produisit un parchemin de son peignoir en soie. Soigneusement calligraphié, on pouvait lire dessus, "Charte de guilde".
- Je vous prie de m'excuse pour cet éclat impromptu. J'aimerais vous soumettre cette humble charte de notre guilde, destinée aux Poetic Loosers, de Pandarie, des Royaumes de l'Est, du Norfendre, de Kalimdor (et même d'Outreterre)... Je vous prie de bien vouloir la lire, et de laisser des commentaires, n'hésitez surtout pas, nous sommes là pour en discuter tous ensemble."


La voici, la voilà, la fameuse Charte de guilde, donc, mise à jour !
Je vous recommande de la lire intégralement, tâchez d'en parler aux autres en jeu. Quand bien même elle ne sera pas lue, au moins, les officiers feront en sorte de l'appliquer au maximum. Bonne lecture à tous, et comme annoncé en introduction, vous êtes libres de l'approuver, et si un point vous gène, nous pouvons toujours en discuter, voire "vous trouver une guilde plus à même de répondre à vos attentes,afin de vous satisfaire pleinement dans votre expérience de jeu", comme on dit en langage administratif.


Conduite à tenir :
Canal de guilde :
Le canal guilde est fait pour être vivant, les discussions sont donc les bienvenues !
Saluer les gens est apprécié, un petit « bonjour » suffit, manifestez-vous quand vous arrivez, vous aurez plus de chances d'avoir des réponses en retour.
Quand on part, on apprécie aussi un petit message d’au revoir ! c’est quand même plus sympathique.
Respectons cette politesse élémentaire, et tout ira bien !
Lorsqu’un groupe de 5 Poetic Loosers partait en expédition, il était de bon ton d’en faire profiter les autres…
Ca rend le moment plus vivant, plus appréciable, et les autres Poetic Loosers sont au courant de nos exactions…
Bref, on peut en faire profiter tout le monde tant que ça ne dérange pas trop, bien sûr.
Faire part de ses aventures même si on a l’impression de parler tout seul, réfléchir
« à clavier haut », oui, pourquoi pas, dire qu’on a pris un niveau, s’étonner du nombre restreint de naines (à propos de naines, de par
l'amendement Bilili, il est expressément interdit de se moquer d'elles sous peine de bernardisation ou de renvoi selon l'humeur des officiers),
etc., tout cela est encouragé.
Certains d’ailleurs ne s’en privent pas, et ça fait vivre le canal de guilde.
N’hésitez donc pas à prendre la parole… Ce canal est notre assemblée, notre « espace » à nous, et il ne
tient qu’à nous tous de le faire vivre.
Cependant, il est demandé à tous :
De faire un effort d’écriture.
Pas de sms systématique. Pas de « C kom ». Des fautes, on en fait tous, mais tâchons de garder l’œil sur ce que l’on écrit, le canal sera plus
lisible, et c’est bien plus agréable pour tout le monde.
Evitons aussi les « comme même », les « sa » au lieu de « ça », par exemple.
Le « gg » systématique, quand y’en a quinze qui défilent, ben voilà quoi…
C’est moche. Mais c’est court à taper. Bref, n’en abusons pas, s’il vous plaît !
Vous êtes chez les Poetic Loosers, faites des phrases, avec des mots ! Si tout le monde parle en acronymes, on n'est pas rendus...
Les propos injurieux à l’encontre de quelqu’un en particulier sont exclus… même si un juron de temps en temps est toléré (ça peut arriver, tant que ce n’est pas systématique), les insultes, elles, sont à bannir. Le vieux Radichou a beau faire un apprentissage zen en Pandarie, la vulgarité et la grossièreté lui font encore friser la moustache, donc on évite, merci.

Le flood :
Pas de message à flood répété qui emplit trop de lignes… Ca fait sauter les discussions en
cours, ça gène plus qu’autre chose, en fait. À la rigueur, d’accord, mais prévenez avant « attention, chérie, ça va flooder » (il a été
démontré que chez les jeunes aventuriers qui sont sur le point de passer des caps fatidiques, tel le niveau 90, on observait régulièrement des
messages à la chaîne de « gg » ou autre création graphique à base de mystérieux caractères jusqu’à présent peu usités du clavier pour des
créations pictographiques d’un goût parfois douteux).

A moins d'une demande expresse, on ne poste PAS le dps de Recount sur le canal guilde.
N'hésitez pas à le demander en chuchotement, par contre, si vous voulez vous améliorer de cette façon.

Le grade Bernardo peut paraître cruel :
Une personne avec cette promotion ne peut plus parler sur le canal de guilde. Eh oui, c’est une atteinte à la liberté d’expression, c’est
aussi une façon brutale de dire « oh, eh, arrête de soûler avec ton flood sur le canal ». Ca refroidit souvent les ardeurs, et… Oui, en
fait, c’est cruel, mais vous avez signé pour entrer dans une guilde tyrannique après tout. Si ça peut vous rassurer, cette « promotion » ne
dure jamais bien longtemps (sauf cas exceptionnel ou masochisme forcené).
Si, malgré tout, les personnes ne comprennent pas cet avertissement ludique (ben oui, en général, ça fait marrer les autres
comme des crétins), eh bien… leur place serait sûrement plus appropriée ailleurs.



Valeurs et éthique
World of Warcraft est un jeu, et doit le rester.
Tout ce qui est d’ordre d’IRL passe donc bien évidemment avant tout (mais est-il besoin de le préciser ?).
Si jamais nous apprenons qu’une personne a acheté de l’argent virtuel ou a acheté son perso, ou pire, a vendu des biens de Blizzard à une autre
personne contre de l’argent vrai, ou utilise un bot, eh bien cette personne sera susceptible d’être renvoyée de la guilde.
Bon, à l'heure actuelle, je ne sais pas si c'est encore en cours, ce genre de litiges, mais on ne sait jamais.
Un Poète ne mange pas de ce pain là.

La prière à Jean-Paul Belmondo n’est PAS obligatoire.

Crier « Pour la Loose éternelle » avant de charger est un plus appréciable, cela véhicule les valeurs de notre guilde.
Et si vous avez l'âme créative (textes, dessins sur le forum, vidéos...), vous avez tout à fait votre place parmi nous, looser peut-être, mais
Poète surtout !



Forum
Les Poètes ne sont pas obligés d'adhérer au forum, bien sûr, mais c'est quand même plus agréable : ça permet de garder un contact en
dehors du jeu, de faire vivre notre communauté.
Nous encourageons donc les joueurs à venir poster des messages sur ce forum, pourquoi pas des créations personnelles section dessin ou poésie,
des techniques sur le jeu, ou simplement des sujets qui n'ont rien à voir section café !
Et surtout, pensez à faire venir les autres sur le forum, il suffit de se motiver un peu !



Sorties en guilde :
Pour les raids :
Nous fonctionnons avec le calendrier de guilde en jeu, les invitations seront envoyées aux niveaux 90 pour les sorties 90, etc.
En général, c'est "premier inscrit, premier servi", mais il peut arriver que les officiers décident de faire tourner les effectifs d'une sortie
en raid ou en groupe, histoire que chacun s'y retrouve. En cas de litige, ou si vous vous estimez lésés, n'hésitez pas à contacter les
Légendes et autres Serial Loosers (et le Grand Schtroumpf, bien sûr).

Jours de sortie :
Eh bien ça reste encore à déterminer, nous verrons ce que nous réserve la Pandarie.
Nous tâcherons de proposer le maximum de sorties, à jours fixes.
Ces sorties ne bougeront pas, mais les organisateurs, eux, oui. Histoire que ça ne soit pas toujours les mêmes cadres qui se coltinent
l'organisation (ça peut être très fatigant). Et quand bien même il n'y a pas d'organisateur présent, n'hésitez pas à sortir entre Poètes.

Nombre de sorties par semaine :
3 soirs par semaine, éventuellement une sortie le weekend.
Nous sommes une guilde dite "casu" et nous l'assumons, même si eh bien on se retrouve très souvent presque tous les soirs...
Niveau rythme et organisation, on sait lever le pied. C'est le secret de notre longévité !
Nous n'avons pas la prétention de faire du "très haut niveau" (dit "VHL"), du moins, pas dans l'immédiat.
Pouvoir découvrir le contenu en raid normal, avec un effectif suffisant, à un rythme régulier, c'est déjà un bel objectif.
Si d'aventure, vous vous sentez pousser des ailes et voulez vous frotter tout de suite au "VHL" et autre raid héroïque, n'hésitez pas à changer
de guilde ! Vous pouvez rester, bien sûr, si vous tombez sur des guildes intelligentes qui vous acceptent en raid héroïque SANS vous demander de
rejoindre leur guilde, mais à condition que les sorties Poetic Loosers restent prioritaires.
En effet, rien de plus frustrant que d'organiser une sortie tel soir, et de voir qu'un ou deux membres estimés sont présents, mais pas
disponibles, disponibles en raid, mais pas pour leur propre guilde...
Moi j'veux bien qu'on garde des gens attachés à cette chère vieille guilde, mais il faut aussi que ces gens s'investissent un minimum dans
leur "guilde de cœur".




Présence :
Il n'y a pas de présence obligatoire chez les Poetic Loosers. Jamais on ne vous demandera "dispo 3 à 4 soirs par semaine, cv fourni, etc.".
On n'oblige personne à se connecter pour jouer avec nous.
Mais !
- Si vous vous inscrivez en sortie, vous êtes tenu de venir.
- Si vous avez un empêchement, prévenez, si possible en avance, des gens de la guilde, ou mieux, par courrier, à l'organisateur de la sortie à
laquelle vous ne pouvez être présent.
- Si vous êtes connecté chez les Poetic Loosers, vous êtes tenu de sortir en guilde avec les Poetic Loosers. Ben oui, sinon, quel intérêt ?
Alors je sais, de temps en temps, on peut vouloir faire du pickup dans son coin, ok.
Mais les sorties en guilde - si vous êtes disponible pour une sortie bien sûr - doivent se faire en guilde, point.
S'il y a de la place pour vous bien sûr ! On ne vous en voudra pas si, parce qu'il n'y avait plus de place en raid (rêvons à trop d'inscrits pour un
événement), vous partez faire le vôtre en pickup.
- Mais attention aux ID de raid ! Pensez à vos rerolls, pensez qu'un raid s'étale sur plusieurs jours et qu'on pourra tout de même avoir
besoin de vous !


Il est possible de créer des sorties sur le calendrier à partir du grade de Loser, alors n'hésitez pas ! Pensez aux "vieilles instances",
qui donnent l'occasion d'écumer les vieux donjons, les raids qu'on n'avait pu faire au niveau 60,70, 80... les héroïques d'antan, en
groupes séparés...
L'occasion pour nouveaux venus et vétérans de la guilde de jouer ensemble et d'apprendre à se connaître.

Pour les raids, on distinguera deux étapes :
1) Vous venez d'être 90, et piaffez d'impatience d'aller en raid.
Tout doux, Bijou, ça ne se fait pas comme ça. Nous sommes contre le principe de mâcher le travail.
Vous allez par vous même vous hisser vers le haut niveau, et la guilde va vous y aider. Et vous en serez d'autant plus fier (c'est aussi pour ça que je suis
contre le principe du rush d'instance). Oui mais comment faire ?
- En demandant des conseils, en vous renseignant sur votre classe, sur la façon de jouer votre spé préférée (on ne force personne à respé bien évidemment), vous jouez comme vous aimez (les nouveaux talents encouragent cette voie), et la guilde est là pour vous en donner les moyens (p't'être en conseillant
tel glyphe ou tel talent, éventuellement), il faut savoir accepter les conseils des plus vieux, aussi, qui ne devraient pas, normalement, être donnés de façon condescendante (sauf peut-être venant des elfes).
- En allant vous équiper avec des instances héroïques et en amassant des points de justice.
- En enchantant votre équipement (on a d'excellents artisans ainsi que des composants en banque de guilde, profitez-en ! Prenez les parchemins !).
- En mettant tous vos glyphes qui mettront en valeur votre spécialité, votre truc à vous, qui vous permettra de vous affirmer en raid.
- En sertissant vos objets ! Nous avons d'excellents joailliers qui ne demandent qu'à être sollicités. Et la banque regorge de gemmes en tous genres.

Pour les raids à 10,
les nouveaux joueurs arrivés au niveau maximum(60, 70, 80, 85, 90 etc.)
devront passer par quelques donjons héroïques pour s'équiper, puis pourront se présenter au raid à la mode, qui demandera un minimum de préparation.
Gardez à l'esprit que les vétérans, s'ils sont prêts à aider les "nouveaux venus" dans la sphère 90, ne seront peut-être pas disponibles pour faire
une instance de raid qu'ils ont écumée depuis près d'un an, connaissent par coeur et n'ont rien à gagner à part connaître de nouvelles têtes
(ce qui est sympa en soi, et plus souvent qu'on ne croit, les loosers se mobilisent pour partir en instance ensemble, alors profitez-en).
Pour les raids, les officiers désigneront les plus responsables pour organiser ces sorties.
Ca ne sera pas facile, mais on ne se rendait pas à ICC une fois le niveau 80 franchi, vous vous en doutez bien Smile
Bref, pour prendre la voie des raids haut-niveau, c'est :
- de l'organisation entre les récents 90 (les officiers vous aideront ! S'ils ne viennent pas vers vous, c'est pas par snobisme, alors venez
vers eux et proposez les sorties que vous aimeriez voir, et je le répète, des Vétérans viendront tout de même avec vous, y'a toujours un
haut fait à faire ou des insignes à ramasser).

2) Vous êtes prêt, vous êtes un roxxor, on ouf, paré pour botter les fesses des Pandarens renégats, botter les fesses des Shas, etc. !
On n'a pas envie de ficher les gens, on n'est pas dans une guilde paramilitaire. On fonctionne donc à la confiance, si vous vous inscrivez pour un raid,
c'est que vous vous estimez capables de soutenir un dps élevé, d'avoir une bonne défense si vous tankez, ou de gros soins (ah, les gros soins !) si vous soignez, bref, vous avez la gniaque, vous êtes un(e) ouf(e), un(e) Belmondo/Belmonda !
Après, si y'a vraiment des faiblesses régulières, c'est peut-être aussi parce que quelque chose cloche, et c'est là que la guilde intervient encore pour vous
conseiller, vous aider à trouver comment vous améliorer. Après tout, si vous venez à nos raids, c'est parce que vous avez envie de les réussir,
non ? Alors on s'en donne tous les moyens, l'expérience des uns bénéficiant aux autres.

Grosso modo, voici quelques indices qui vous indiquent que vous êtes plus ou moins prêt à passer aux raids top niveau :
- Quand on a atteint la limite maximum de niveau jouable (je précise, on ne sait jamais).
- Globalement, avoir un bon équipement et avoir envie de jouer votre classe et la spé de votre choix avec une réelle volonté de progresser.
- Quand on pense avoir un bon arbre de talent et qu’on a potassé un peu sa classe (ou qu'on peut être prêt à le faire).
- Que l’équipement est serti correctement et enchanté (ce qui vous arrange, mais venez pas les mains dans les poches quoi).
- Qu’on a tous ses glyphes équipés.
- Que l'on soit assistant de raid ou simple aventurier, avoir Bigwigs ou autre addon comme Deadly Boss Mods aidant pour les techniques des boss,
ça aide GRANDEMENT.
- La guilde fournit les festins, alors régalez-vous ! Si le poisson est périmé, merci d'envoyer une note à l'intendance.
- Les flacons de raid sont distribués par les officiers. Et en plus on vous chouchoute ! Eh oui, la guilde met ses ressources à contribution pour équiper les joueurs en raid, mais aussi pour les consommables... Petits veinards ! Et un grand merci à tous nos artisans qui participent à leur manière à l'effort de guerre.

Vous remarquerez que les joueurs soucieux de la réussite du raid trouveront naturels la plupart de ces points, c'est pour ça qu'on ne s'arrêtera pas
formellement là-dessus non plus. C'est indiqué pour ceux qui se sentiront un peu perdus, ou qui se disent "Et maintenant ? Est-ce que je
peux me proposer pour un raid haut niveau ?".

Il n’y a pas de restrictions concernant les spé : vous êtes prêtre ombre ? On s’assume, et si on vient et qu’on prend une place de prêtre ombre, on le joue
entièrement. On ne peut se permettre d’avoir des /suivre dans ces raids-là, hélas, ça se voit tout de suite, et surtout, on n’avance pas, on wipe, et on s’énerve.

Sinon pour les raids en général, conduite à tenir un minimum :
- Venir réparé.
- Venir à l’heure.
- Venir tout court quand on a cliqué sur « accepter » au calendrier :
Si vous avez un empêchement, que vous le savez à l’avance, prévenez-nous si possible, c’est quand même sympa (un courrier en jeu, un message
personnel sur le forum, un pigeon voyageur…). Si vous n’avez pas pu venir pour des raisons personnelles (ce qui peut arriver bien sûr), ce
n’est absolument pas grave, et on ne vous en tiendra pas rigueur si au moins vous donnez de vos nouvelles a posteriori. Quelqu’un qui se
connecte comme une fleur, alors qu’il était inscrit en raid, et attendu, et ne parle pas de son absence, alors que des joueurs comptaient sur
lui, risque fort de se retrouver sans guilde au bout d’un moment. Si vous nous posez trop de lapins, on vous proposera d’arrêter de vous
inscrire à nos sorties, déjà, ne serait-ce que pour que les organisateurs arrêtent de s’arracher les cheveux, merci pour eux.

Dans les raids, le chef peut avoir tort, mais c’est l’chef ! Celui qui fait, il fait bien. On écoute et on évite d’y aller de son commentaire « non
faut faire comme ça et pas comme ça » pendant l'appel.
On attend le go du chef de raid pour y aller
, et si ça foire, on en rediscute ! Et c'est uniquement le chef de raid qui donne le go final. Ça évite les départs ratés.

Pour connaître vos classes :
Parlez ! Parlez avec des gens de votre classe ! On n’est jamais bête quand on demande conseil ! Et ça fait plaisir aux anciens de donner leurs petits trucs.
Que ce soit pour l’équipement, les talents, la façon de jouer… N'hésitez pas à participer aux sujets dédiés aux classes sur ce forum !

Il n’y a pas de temps de présence minimum exigée. C’est juste que si vous vous êtes inscrits pour une sortie, vous êtes priés de venir. Si vous
n’êtes pas sûrs, inscrivez-vous quand même en incertain.

Addon recommandé en raid :
Bigwigs, il est très bien pour prévenir des techniques des boss. Vous l’aurez à cette adresse :
http://wow.curse.com/downloads/wow-addons/details/big-wigs.aspx

Ou alors DBM, qui est aussi très utile !

Nous jouons sans utiliser Teamspeak ou autre logiciel vocal. C’est une longue tradition de la loose, et nous la respectons. Mais faisons en sorte aussi que ça passe sans cet outil bien pratique pour augmenter la réactivité : avec un addon tel que bigwigs, vous savez quand un boss va lâcher son truc sur vous pour vous écarter à temps, vous savez qui est poursuivi par le léviathan à Ulduar (roh la vieille référence), etc. On ne devrait normalement pas avoir à dire, par exemple, « Eh, Radi, bouge tes fesses ».

Il peut arriver que certains soient sur TS entre potes, mais pour le moment, la Loose met cet outil de côté, qui doit rester d'ordre privé
uniquement.
Si vous êtes sur TS entre copains, libre à vous, mais cela ne doit pas se faire au détriment de la discussion sur le canal de guilde.
Sinon, on sera forcé de vous demander de faire un choix.

Il est possible que l'avenir nous réserve des surprises : un outil vocal pourrait alors se révéler bien utile si on wipe à répétition sur un
boss de raid, ou alors si on a besoin de faire très vite en mode défi (à mon avis, on en aura certainement besoin en mode défi d'ailleurs, mais pour l'instant, nous essayons sans : il faut de toute manière être tellement concentré sur ses touches, action, décor autour de soi qu'on n'a même pas le temps de parler non plus).
Mais une fois encore, nous tâcherons d'être fidèles à notre tradition non-vocale, en gardons l'outil sous la main, certes, mais sans aller sur TS
systématiquement.
TS n'est donc envisageable que pour nous dépanner en raid. (voir le même sujet dans avis à lire, Plus on est de fous...)



Les horaires de sortie sont 21h-23h30 le soir, et 14h-17h l’après-midi.
On peut pousser plus loin lors de soirées exceptionnelles (par exemple le soir, on continue généralement jusqu'à minuit si on est sur une bonne lancée),
mais on ne tient pas rigueur à ceux qui partent une fois passée l'heure "officielle".
En semaine, on peut aussi prévoir d’arrêter plus tôt, bien sûr, mais à ce moment-là, essayez d’en discuter avec un officier, ou mieux, vous débrouiller tout seul pour trouver quelqu’un qui vous remplacera lors de votre départ du raid en cours. Si on doit s’arrêter pour recruter en plein raid, d’autres suivront… La motivation, c’est comme un soufflé : ça retombe très vite.

Si l’horaire c’est 21h, c-à-d qu’à 21h on est prêt à entrer dans l’instance, et pas au goulet, ou je ne sais où. Prévoyez un minimum et nous pourrons partir plus vite, et parcourir ainsi plus de chemin. Le premier « pull » à 21h05 est idéal, tout le monde buffé et présent (je sais que je rêve...).
À partir d’un certain retard, on envisage un remplacement. Si on se connecte à 21h15, il faut parfois s’attendre à voir le groupe déjà parti et qu’il n’y ait plus de place… Oui, je sais, c’est cruel !

Autres sorties en guilde :
Les officiers proposent les sorties régulières en guilde, mais les poètes peuvent organiser sur le pouce une instance sans aucun problème.
Pour ce qui est des sorties à 10 (ou 25), pour des raisons de logistique, un joueur devra en parler à un officier connecté pour organiser
la sortie. Emmener toute une ribambelle de Poètes ne se fait pas comme ça, il convient donc d'en parler avant, d'organiser ça, pour prévenir les officiers, et les Poètes, bien entendu.

Pensez à organiser des instances héroïques, qui permettent de rassembler vieux et nouveaux, d'apprendre à se connaître, s'amuser et
éventuellement ramasser deux-trois bricoles. Les scénarios sont de très bons exemples d'entraînement à trois par exemple !



Loots en sortie :
On procède ainsi pour les loots normaux :
Les intéressés lancent le dé et obtiennent leur objet, point. Bien évidemment, les classes principales sont prioritaires, ceux qui ont la
double spé ne se feront entendre qu’une fois que les principaux intéressés se seront fait connaître.
Si vous jouez avec un reroll, demandez à ceux qui sont présent avec leur personnage principal s'ils n'ont pas besoin de l'objet qui vient de tomber,
car les personnages principaux sont prioritaires !
Pour ne pas se prendre la tête, parfois, le seuil de butin est monté d'un cran : les objets verts seront donc ramassés comme des loots normaux. Ca
évite qu'on soit perturbé par la fenêtre du jet de dé pour du vert, ou qu'un maître de butin se coltine tout le chemin à refaire "pour du
vert", genre "eh, le MB, t'as oublié "gants du singe empapahouteur là-bas !"




Banque de guilde :
Nous avons tous les onglets de disponibles, et chacun a son utilité.
Les objets en plaque vont dans l'onglet Forge/Ingénierie, les objets en tissu section couture, les gemmes section joaillerie...
Si vous repérez quelque chose d’intéressant prenez-le, mais n'en abusez pas (pour des raisons évidentes de pillage, l'accès reste limité à un
certain nombre de retraits).
L'onglet libre-service est... en libre service : mettez dedans ce que vous voulez et qui n'a pas sa place
ailleurs. Mais par pitié, pour éviter l'encombrement, PAS d'objets gris, si possible pas d'objets qu'on peut acheter chez le pnj, etc.

Je pense avoir fait le tour et… Eh ! J’en vois qui dorment, là-bas !

Donnons-nous les moyens d’avancer, de réussir des sorties dans notre légendaire bonne humeur, d’avoir des discussions débiles sur le canal de guilde,
d’être les irrévérencieux poètes de Médivh, soyez créatifs, lancez-vous si vous avez des idées, arborez fièrement votre tabard, continuez d’être
les trublions, les emmerdeurs de Médivh, vous traînez avec vous un nom qui a été validé le 10 avril 2005, alors pour Jean-Paul Belmondo qui est
un ouf, pour la loose éternelle, et le Belzhibou grillé,

Soyez Poetic Loosers !

Cordialement vôtre, votre Grand Schtroumpf
Radichou Barbapépé Bidibulle von Radishoo

_________________


Dernière édition par radichou le Mer 10 Oct - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwï
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 32
Où c'que j'suis : Sous mes couettes
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Charte de Guilde 2012   Lun 8 Oct - 14:28

Lu et approuvé !

*signe*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
desintox
Noob


Nombre de messages : 5
Age : 49
Où c'que j'suis : montech 82
Date d'inscription : 22/03/2012

MessageSujet: Re: Charte de Guilde 2012   Lun 8 Oct - 20:14

lu et approuvé !

oui Chef ^^

indi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuuden
Poète/Poètesse
avatar

Nombre de messages : 272
Age : 23
Où c'que j'suis : Pics de la Sérennité
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Charte de Guilde 2012   Mar 9 Oct - 1:23

Lu et approuvé !

*Lève sa barrique de bière* drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igarf
Geek
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 36
Où c'que j'suis : Lyon
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Charte de Guilde 2012   Mar 9 Oct - 13:07

Lu et approuvé Very Happy

(c'est bon, je peux prendre mes 5000 po dans la banque ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pèremathieu
Loser
avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Charte de Guilde 2012   Dim 25 Nov - 19:11

pf ces long mais bon je signe a 2 mains
lu et approuvé
un pretre pere pêcheur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charte de Guilde 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charte de Guilde 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A LIRE OBLIGATOIREMENT] Charte de Guilde
» Charte de Guilde 2012
» La Charte de Guilde .
» Charte de guilde
» Charte de Guilde !!!!!! [ A LIRE AVANT DE POSTULER ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh :: Charte de guilde-
Sauter vers: