Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 oui ,mais pas trop fort (Episode 4 fin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Cela vous a t'il plu ? Recommencons nous une aventure ?
oui, j'aime le sexe et le rock and roll !
50%
 50% [ 1 ]
non, je prefère le monde des bisoudours !
50%
 50% [ 1 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Patdource
Geek
avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 26/02/2013

MessageSujet: oui ,mais pas trop fort (Episode 4 fin)    Lun 5 Aoû - 18:00

Un peu de Douceure dans un monde de brutes .. mais non!..vous avez choisi de vous réfugier durablement dans cet univers sans sexe et sans rock and roll.

Mais je respecterai ce choix et vous proposerai aujourd'hui:

Au pays des Bisoudours

Avertissement: Ce texte est formellement déconseillé aux enfants de PLUS de 6 ans, aux adultes délurés et aux mascottes mal élevées. Des scènes outrageusement romantique étant susceptibles de heurter la non sensibilité de certains.

---Love !
--- love
--- amour !
--- …

Les félicitations pleuvaient sur le Tchat, Elle avait validé son haut fait 'Fais moi l'amour, vite et bien !'. Cela faisait maintenant trois mois, à raison de cinq heures par jour qu'elle devait amasser les petits cœurs disséminés dans les recoins les plus reculés de wow. elle venait enfin d'en trouver le millionième.

L'ensemble des membres du raid lui envoyait de multiples petits bisous d'un geste gracieux de la main. La fierté se lisait sur leur visage. elle leur avait fait honneur en ce jour si particulier. Déjà ils allaient affronter 'Jurontor' l'ignoble 2eme boss de l'instance, Il était laid, visqueux, et proférait des jurons en veux tu en voila à faire rougir un régiment d'ados partant faire pèlerinage au jmj.

Et puis ce soir avait lieu le 'Grand vote' celui ou nous allions décider si nous devions dessiner une 'flèche' sur le cœur de notre blason, emblème de Cupidon, emblème de l'amour, emblème de nos âmes..

Mais l'heure n'était pas aux réflexions philosophiques. Nous marchions cote à cote clopin clopant en nous tenant la main, en échangeant des regards emplis de tendresses et de complicités et en chantant les comptines de nos enfances, lorsque soudain:

--- Ah mon dieu ! Qu'il est sale !!!

au détour du virage , nous vîmes 'Jurontor' il était grand, très grand même. Ses yeux fins, petits et d'un noir profond trahissaient une lubricité exacerbée venue d'un autre âge..

Terrifiées,  les filles, paniquées et toutes tremblantes sautèrent se réfugier dans les bras des garçons pour se mettre à l'abri de l'horreur et de la perversité. Tels des chevaliers blancs montant fièrement leurs destriers sauvages, et voulant protéger la vertu de ces dames. Ils faisaient bonne figure ! mais étaient-ils plus rassurés ?…

--- N'ayez crainte gentes damoiselles !, tant que nous vivrons nulle bête n'entachera vos jolies robes ! Par la rose et le cœur nous combattrons jusqu'à la mort!

les premiers émois passés, nous fîmes face à Jurantor. Nous étions tous alignés un peu comme ces délicieuses petites pates de fruits disposées sur l'étalage de  la 'Reine Astrid' , fantastique pâtisserie de la rue Washington à Paris.. nous tenions dans la main gauche, la main du cœur, une rose rouge superbe, dégageant un parfum absolument délicat ayant cet avantage du plus bel effet: nous protéger des odeurs nauséabondes de Jurontor !.
 
En main droite, un ouvrage, mais quel divin ouvrage,..le guide du parfait gentleman et de la demoiselle vertueuse illuminait de sa puissance ce lieu de perdition.

Jurantor , quant à lui tenait en main une chope de bière et mastiquait de ses dents jaunies par une vie de débauche une chique répugnante !

Le combat allait commencer, les hommes étaient tendus, crispés, presque raides tant qu'ils étaient concentrés, les femmes, elles transpiraient, étaient humides du stress qui atteignait son apogée .

Et ce fût l'explosion, le déchainement des forces, le feux d'artifice tant attendu..

--- Tirez le premier Maire Jurontor ! la galanterie est dans notre camp, cela conforta le moral de nos troupes !

---  Vos mères  kljgmzsij  des  lk'jh'fli   en enfer !! (censuré, cf l'exorciste)

La violence de cette attaque soudaine nous surprit,  certains durent aller vomir de dégouts, d'autres se cachaient les yeux avec un voile en flanelle parfumé et brodé de la plus belle manière..d'autres encore vomissaient des crapauds gluants et imploraient la sainte ni touche !

Ne s'arrêtant pas la, Jurontor l'odieux, voulu  nous porter le coup de grâce!

--- GG ! GG:! GG !  hurla t'il cruellement

Cela fît des ravages, nous reçûmes son juron de plein fouet !! Aurions nous la force de survivre ? nos têtes allaient exploser, nos veines éclater, nos boyaux allaient être éparpillés.. enfin bref, nous étions mal..

Alors, les membres du groupe se rassemblèrent et se donnèrent délicatement la main.: BEEERRRNNNAAARRDO !!!!!!! l'incantation du sort ultime était lancée !

Jurontor se tût..vaincu !, que pouvait-il faire d'autre ? il était entravé, soumis !

Et c'est ainsi que le bon droit et le bon gout triompha une nouvelle fois
!
Ils vécurent heureux ,…. et Douceure dans tout ca ?

on dit qu'elle concrétise des rêves ou tout n'est pas si rose..

The End
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
oui ,mais pas trop fort (Episode 4 fin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» c'est grand , c'est rouge,ça cogne (trop) fort
» ils sont trop fort
» Purée, Akinator est trop fort
» oui, mais pas trop fort ! (épisode 3)
» Oui , mais pas trop fort (épisode 2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh :: Le café-
Sauter vers: