Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 The Settlers Online

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Radichou
Grand Bricoleur
avatar

Nombre de messages : 4635
Age : 36
Où c'que j'suis : Au bureau de la loose
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: The Settlers Online   Lun 18 Nov - 13:52

Salut salut !

En ce moment je passe du temps sur the settlers online, que j'ai découvert depuis peu.

J'aimais bien la franchise, ayant joué au II puis III, mais les autres épisodes m'avaient laissé de marbre (surtout les derniers, plein de bugs). Je me suis dit "allez, pour les 20 ans de la franchise, voyons voir où ça en est" et j'ai testé leur jeu sur navigateur.

Qu'est-ce que ça donne ?

- C'est gratuit.
- Un tout petit temps de chargement sur le navigateur, après c'est permanent.
- C'est les Settlers et les dessins sont chouettes.
- On retrouve les petites voix marrantes de la série.
- C'est basé sur l'économie (les combats ne font pas tout, contrairement, je trouve, à Travian ou même Heroes of Might and Magic Kingdoms)
- Les colons continuent leurs activités quand tu es hors ligne.
- Les circuits économiques sont très sympa à mettre en place. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, le voici : vous arrivez sur une île avec un peu de ressources de base (du bois, de la pierre, des outils et des gens), il faut construire un entrepôt, puis une cabane de bûcheron pour couper des arbres, et une scierie pour découper ces arbres en planches. Ensuite vient le forestier qui replantera des arbres à recouper ensuite, etc.

L'onglet de gestion de ressources est plutôt intuitif, et on voit le taux d'approvisionnement de chaque type de ressource, avec des flèches et des couleurs. Exemple : votre industrie de bois marche fort, vous verrez la ressource "planche de pin" avec une flèche qui monte entourée de vert, tout va bien. Si la flèche montante est entourée de jaune, c'est que le rendement est moyen, il faut donc améliorer le circuit économique (réduire les temps de transport entre le dépôt et les arbres par exemple). Si la flèche descend et est entourée de rouge, c'est que vous consommez plus que vous ne produisez, entraînant, à plus ou moins court terme, une rupture des stocks !
Moi c'est simple, je me connecte, je vérifie si mes indicateurs sont au vert, sinon, je regarde si je dois déplacer les cabanes de mes artisans.
Et on ne peut pas faire n'importe quoi non plus : l'entrepôt est vite rempli donc ça ne sert à rien d'engranger des quantités folles de ressources !

- Il y a un hôtel des ventes, qu'on construit chez soi, pour commercer avec les autres.
Parce que oui, il y a les autres, c'est tout le but du "online". Contre une ressource choisie, on peut proposer la ressource de son choix. Hein ? Quoi ? Hum... Mettons que vous souhaitiez échanger plein de pierre contre du bois, vous pouvez faire une offre. Un autre joueur ayant plein de bois mais étant en pénurie de pierre y trouvera son compte. Bien sûr, vous pouvez aussi proposer des quantités données de matériaux de base comme rares contre des pièces de monnaie sonnantes et trébuchantes.
- Concernant l'aspect multijoueur, pour l'instant à ce que j'en ai vu, c'est chacun sur son île avec des échanges commerciaux à l'hv. Mais il y a possibilité d'envoyer des ressources à un ami, de visiter son île, et même de lui offrir des améliorations.

- Les personnages
Il y a des "héros" à suivre ! Le général, le géologue, l'explorateur... Chacun a un rôle bien spécifique. En plus de pouvoir leur donner le nom de votre choix, vous pouvez les envoyer régulièrement en mission. Le général mènera vos recrues au combat, l'explorateur se chargera de cartographier votre secteur mais aussi de partir à la chasse au trésor (une chasse de base dure 6 heures et notre homme revient avec du bois et du marbre par exemple mais il existe des versions plus élaborées). Le géologue, lui, part à la recherche de carrières de pierre exploitables, puis de cuivre, puis de fer, de marbre, etc. Ces personnages, classiques de la série, peuvent gagner de l'expérience et ils ont, semble-t-il, des arbres de talent où l'on met des points ! Mais pour consigner ces points, il faut des livres ! Et pour avoir des livres, il faut que votre atelier de reliure dispose d'assez de feuilles de papier (faites à la papeterie) et de plumes de bronze (fabriquées à l'atelier de plumes, contre des lingots de cuivre, faits à la fonderie, qui, contre un bout de charbon et de cuivre, fournit un lingot de cuivre, etc.).

- Les quêtes
Elles sont très nombreuses et viennent s'ajouter à votre journal de quêtes au fur et à mesure que votre ville grandit (on a des niveaux qui s'accumulent au fil de l'expérience reçue). Certaines s'accomplissent de suite (au début, on vous demande de construire une cabane de bûcheron) pour vous apprendre les rudiments du jeu. D'autres sont beaucoup plus longues et il faut s'armer de patience pour en venir à bout (comme envahir 4 secteurs).
Il existe des petites missions plutôt sympa, comme la collecte d'objets sur la carte. Via une mission, vous apprenez qu'il y a 9 objets à ramasser sur votre carte. Ça peut être des épouvantails, des parterres de fleurs... Si vous les amassez dans votre mairie, vous gagnerez par exemple un "dicton paysan", qui peut être dépensé pour remplumer un de vos champs de blé avec de belles récoltes à venir.

- Le menu étoile
Petite nouveauté que je découvre, ce menu stocke toutes les ressources rares, les personnages (explorateur, général...) et les récompenses de quête. C'est plutôt malin, car si vous accomplissez une quête et que la récompense est de disons 200 planches de bois de pin, mais que votre entrepôt est déjà plein... Ça sera perdu ! Que nenni, avec le menu étoile, la récompense reste disponible et vous l'ajoutez à vos stocks quand vous voulez !

- Les améliorations
Ce sont des "buffs" qu'on met sur les bâtiments pour accroître leur productivité. Le buff de base sera par exemple l'assiette de poisson (pour ça il faut du poisson, poisson que le pêcheur attrape, et il lui faut construire une cabane de pêcheur au bord d'un coin poissonneux, etc., vous aurez compris le système), qui multipliera par deux le rendement d'un bâtiment pendant une demi-heure. Il en existe plein d'autres ! Comme le sergent instructeur qui multiplie la vitesse d'enrôlement de vos recrues, etc. Ce qui est sympa, c'est qu'on peut offrir ces améliorations au village d'un ami.

- Les combats
C'est un peu ce que je n'aimais pas dans Settlers, je trouvais ça difficile à gérer. Pour l'instant, c'est pas mal. Comme d'habitude, il faut produire un circuit économique digne de ce nom avant de partir la fleur au fusil. Déjà sur votre île, il y a des camps de bandits. Au début une dizaine, puis une vingtaine, puis les ennemis deviennent coriaces (ils opposent des troupes de tir, des chefs avec des capacités spéciales...). Pour conquérir un secteur, il faut non pas vider un camp de bandits mais vider les camps de bandits et aussi vider le camp du chef du secteur. Ce sont des pnj bien sûr. Je n'ai pas encore entendu parler d'affrontement entre joueurs. On construit dans un premier temps un bivouac, si possible pas trop loin du camp à attaquer (le placement du bivouac est décisif car c'est de là que partira votre armée : si votre armée trouve le plus court chemin jusqu'à sa cible, tout va bien. Mais si elle parcourt un long chemin passant non loin d'autres camps ennemis, votre armée se fera intercepter, combattra, et perdra des hommes avant même d'arriver à destination pour sa bataille). Pour avoir des recrues, il faut une caserne. Il faut aussi de la boisson et des épées (donc un brasseur et une forge). Les combats se font tour à tour, votre troupe d'hommes disposant d'une puissance d'attaque qui frappera l'ennemi, et l'ennemi en retour vous frappera de sa puissance d'attaque. On retire les pertes et on recommence (y'a rien à faire en fait). Mais je suis peu expérimenté sur ce sujet, donc j'attends de mieux combattre pour vous en parler !

- Les guildes
Il existe des guildes dans ce jeu, n'en faisant pas encore partie d'une, je ne saurai vous dire quels avantages elles apportent. Mais vous pouvez aussi accueillir une maison de guilde sur votre île, sachez qu'elles sont horriblement chères (logique). Mais il y a un petit côté social très sympathique.

- Il y a pas mal d'événements programmés avec des scripts spéciaux (ceux qui ont joué à Heroes Kingdoms ne seront pas dépaysés) selon les saisons, les fêtes... La communauté semble bien active (il y a une fenêtre de discussion bien animée) et les modérateurs prennent souvent la parole. Les nouveaux sont bienvenus et les gens semblent tolérants (ce qui devient rare).

- On peut acheter des choses à la boutique en ligne mais finalement pas tant que ça. Ça sert surtout à gagner du temps, de la décoration sympa, mais aussi des quêtes spéciales. En tout cas, au début du moins, je verrai plus tard, pas la peine de mettre la main au portefeuille pour voir se développer vos Settlers.

Bref, pour l'instant ma petite ville se développe tout doucement, j'essaie de chasser ce fichu chef des bandits qui me nargue avec sa troupe d'une vingtaine d'hommes, et je n'ai encore aucun contact. Je suis sur le royaume "Terres d'Ambre", et mon maire s'appelle... Radichou ! J'espère vous voir là-bas !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The Settlers Online
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Settlers Online
» Problème Jeu offline --> Online
» Règles de la Guilde 5hark
» Les Settlers Online
» [Software] Le jeu des Toa Mahri sera-t-il un Mahri Nui Online Game ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh :: Autre jeux et terres d'Exil-
Sauter vers: