Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La disparition d'un signataire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Radichou
Grand Bricoleur
avatar

Nombre de messages : 4635
Age : 35
Où c'que j'suis : Au bureau de la loose
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: La disparition d'un signataire.   Ven 22 Juil - 16:11

Disparition d'un signataire.


Une faible lueur éclairait timidement le couloir plongé dans les ténèbres et la poussière.
Les petits bruits de pas étaient étouffés par l'épaisse moquette en velours.
Une main à quatre doigts tenait un chandelier aux flammes vacillantes, l'autre écartait d'épaisses toiles d'araignées,
libérant sommairement un étroit passage. Un trousseau de clés cliqueta et une serrure s'ouvrit non sans mal.
L'épaisse porte de chêne grinça. Furtivement, la faible lueur des chandelles se refléta sur une plaque dorée où étaient gravées ces lettres :
Radichou & Avrelivs, Gnome Brothers, affaires magiques en tout genre.

La personne qui avait dérangé les rongeurs et les araignées qui s'étaient approprié la pièce s'avança jusqu'au double bureau,
les lattes du plancher craquèrent. C'était un gnome, le même qu'un des deux personnages
représentés sur la reproduction instantanée qui ornait le bureau. Sur l'image, les deux souriaient comme des ânes en se serrant la main.
Le gnome déposa son bicorne de la marine de l'Alliance au porte-manteau et épousseta le cadre.
Son regard se perdit dans l'image et il soupira.

Le gnome s'assit alors sur son petit tabouret et alluma la lampe à huile qui avait vu les deux frères veiller jusqu'à des heures indues,
résoudre des affaires toute la nuit et s'apercevoir que c'était déjà le matin, avec l'arrivée des naines de ménage.
Un côté du bureau était rempli de pactes signés avec du sang, de chandelles noires, de fragments d'améthyste et de pierres vertes qui luisaient toujours faiblement malgré les années passées. De ce côté, on lisait « Radichou, démoniste ».
Il y régnait un capharnaüm que le Radichou en question appelait « bien ordonné ».
C'est là que s'installa notre personnage, ouvrant un épais grimoire et consultant des lignes de compte en ajustant son monocle
et en plissant son visage ridé.
L'autre moitié du bureau était impeccable, bien que dotée d'une belle couche de poussière.
Un bocal de poussière magique éventée, quelques traités sur la puissance des arcanes y étaient rangés en bon ordre.
On y lisait « Avrelivs, mage ». L'on y trouvait également quelques gourdes d'eau cristalline ainsi que des jouets représentant les robots et mécatrotteurs de Gnomeregan qui trônaient fièrement, la peinture de certains n'était pas encore achevée.
Des petits pinceaux et des pots de couleur étaient rangés au fond du bureau, témoins de la passion secrète des deux gnomes.
De l'autre côté de la pièce, la lumière de la lampe se reflétait sur de nombreux éléments métalliques, des rouages,
des ressorts et d'autres outils à l'utilisation que seul le savoir-faire gnome permettait de maîtriser.



Des bruits de pas lourds se firent entendre depuis l'extérieur, quelqu'un approchait.
Quelqu'un d'imposant car l'épaisse moquette n'étouffait nullement son arrivée.
Le gnome, qui œuvrait à la mise à jour du grimoire de comptes avec sa plume d'oie de Comté du Nord ne tressaillit point.
Il semblait même attendre cette personne.
- Tu as les derniers rapports, Drolio ? Demanda le vieux gnome.
- Oui, Radichou, les voilà.
L'arrivant était de haute stature et avait deux gros sabots en guise de pieds.
Ou de pattes, Radichou ne savait jamais. Drolio était un draenei, il était trois fois plus grand que Radichou et avait des petits tentacules en bas du visage. Pourtant, aussi loin qu'il en souvienne à tous leurs amis, ces deux-là s'étaient toujours appelés frères.
Ces trois-là, même, avec Avrelivs.
Radichou parcourut de ses yeux fatigués les lignes du rapport. Il ne semblait pas réagir, la lumière de la lampe se reflétant sur le monocle,
qui dissimulait un œil rougi, cerné et gonflé. Le bras du gnome tremblait imperceptiblement néanmoins.
Le draenei posa une imposante main... ou patte, Radichou ne savait jamais, sur l'épaule de son frère.
- Alors c'est vrai, murmura le vieux gnome. Avrelivs est parti.





A Tanaris, une opération de l'Alliance était en cours.
Les tribus de troggs avaient surgi d'on ne savait où et menaçaient la fragile paix entre les différents peuples trolls et gobelins qui cohabitaient tant bien que mal parmi les dunes du désert méridional de Kalimdor.
Un gnome aux cheveux blonds délavés s'avança dans sa tenue de désert.
Il portait des lunettes d'ingénieur qui lui indiquaient une température de quarante degrés, la latitude et la longitude,
ainsi que la possibilité d'enlever l'affichage des vêtements des personnes qu'il regardait à travers ses lunettes.
Le gnome ricana et ajusta ses lentilles. Peut-être était-ce pour mieux regarder la prêtresse de l'Alliance qui approchait ?
Mystère... A une époque, avec son démoniste de frère, il abordait les filles de Forgefer en leur disant « T'es bonne, stp ».
Encore un mystérieux mot de passe qui ne faisait rire que son frère et lui.
- Ingénieur Avrelivs, voici vos ordres. N'oubliez pas qu'officiellement, l'Alliance n'est pas censée intervenir au côté du Cartel Gentepression qui maintient tant bien que mal un semblant d'ordre dans la région.
- Faudra-t-il se déguiser aussi en gobelin, lieutenant ? Ironisa le gnome.
- Ce ne sera pas la peine.
- Je sais, répondit Avrelivs d'un air espiègle, vous préférez qu'on en fasse le moins possible que le plus maximum.
- Mais ça ne veut rien dire ! fit le lieutenant.
- C'est ça, acquiesça le gnome.
Le gnome récupéra son parchemin de mission, salua et regagna sa tente au camouflage de désert.
- Eh bien, où nous envoie-t-on cette fois encore ? Gronda une voix rocailleuse à l'arrivée d'Avrelivs.
Quand celui-ci entra dans la tente, il découvrit ses deux compères en train de s'affronter sur un plateau de Hearthstone.
Le premier, un nain à la généreuse barbe rousse, arborait un discret mais néanmoins reconnaissable symbole de sa guilde,
un cœur doré sur fond vert. L'autre ressemblait en tous points à Avrelivs, à ceci près qu'au lieu de porter une robe de mage,
il évoluait dans une solide armure de plates. Cela ne lui causait aucun désagrément, contrairement au nain,
qui suait à grosses gouttes malgré les faibles sorts de givre qui tempéraient légèrement l'atmosphère sous la tente.
L'autre gnome, lui, ne semblait nullement incommodé, sa peau pâle et ses yeux nimbés de magie témoignaient
qu'il s'agissait là d'un des chevaliers de la mort encore en service au sein de la guilde.
- Quand même, Avrelivs, tu aurais pu choisir le givre plutôt que les arcanes, on aurait eu des boissons fraîches à volonté !
- Allons Doulos, sourit le jumeau maléfique d'Avrelivs, tu sais bien qu'il déteste faire comme tout le monde. Rappelle-toi, qui a voulu devenir mage alors que personne ne songeait à emprunter cette voie, à l'époque ?
- C'est pas faux, grogna le nain en s'épongeant le front. Et je rappelle que c'est son arrivée qui m'a mis au placard. Alors, on va où cette fois ?
- On part tous les trois surveiller la frontière d'Uldum ! les informa Avrelivs, enthousiaste. Il paraît que les troggs vont tenter une incursion prochainement. Rassemblez vos affaires, car nous partons cette nuit.
- Oui, ce sera plus discret, je suppose, réfléchit l'autre gnome de sa voix d'outre-tombe.
- Mais non Avrelvis, le rabroua le nain Doulos. Parce qu'il fera moins chaud, andouille, sourit le vétéran en lui frottant les cheveux avec son poing.

La nuit venue, les trois membres de l'Alliance quittèrent discrètement le camp.
Ils se faufilèrent dans le désert et franchirent bientôt la ligne des dunes.
Les trois silhouettes s'effacèrent dans la nuit.





A la lueur de la lampe-tempête, le vieux gnome inclina la tête.
- Les trois ? demanda-t-il.
- Les trois, confirma le Draenei. Des agents gobelins viennent de transmettre l'information. Des chamanes de la guilde l'ont confirmé, ils ont effectué un relais de vision longue distance. Le S.I.:7 confirme également. Il y a eu une escarmouche avec les troggs près d'Uldum...
Le Draenei hocha lentement la tête, à peine éclairée, car la lampe n'était qu'à hauteur de bureau de gnome.
- Doulos, Avrelivs et Avrelvis morts au champ d'honneur... Je n'arrive pas à y croire.
- Mon frère... croassa difficilement Radichou d'une voix éraillée.
- Puis-je entrer ? Hasarda timidement une petite voix.
Une gnomette coiffée de deux énormes couettes vertes pénétra doucement dans le bureau à son tour.
Puis elle se précipita dans les bras de Radichou et tous deux se serrèrent longuement l'un contre l'autre.
La gnomette nichait sa tête contre l'épaule du gnome et tous deux sanglotaient. La jolie Kiwï serrait fort son époux contre elle.
Radichou était heureux d'être entouré de personnes aimantes, c'était un soutien extraordinaire en ce moment-là.
D'ordinaire impassible, l'immense Drolio s'agenouilla pour être à leur niveau et les serra tous deux très fort contre lui.

Lorsque les respirations se firent plus calmes et que les dernières larmes avaient fini de parcourir les sillons creusés
par l'inquiétude sur les visages des trois tristes compères, ceux-ci relevèrent la tête.

- Puisse l'esprit de Belmondo veiller sur lui. Je me charge de prévenir les autres membres de la guilde. Pour la Loose éternelle.
- Pour la Loose éternelle, saluèrent Kiwï et Drolio.


---


Cher Poètes et visiteurs, Kiwï, Drolio et moi-même avons la tristesse de vous faire part du décès d'Avrelivs le mage gnome
(aussi connu de Doulos pour les plus anciens). Signataire de la guilde, ses apparitions espacées à cause de son métier
n'en étaient que plus drôles et savoureuses. Nous retiendrons son espièglerie, sa bonne humeur, ses (très) nombreuses blagues,
ses nombreuses demandes de conseil sur la bonne façon de jouer (si, si, vers la fin).

Il voulait jouer mage à une époque où cette classe était encore moins représentée que démoniste.
Et puis arcanes, parce que, à l'époque, ça ne servait à rien non plus, donc fallait se dépasser encore plus avec cet arbre de talent
auquel personne ne comprenait rien.
A une époque, il tankait même pour la guilde avec son DK Avrelvis.
Pour lui WoW était un rendez-vous d'amis où il venait se détendre avant tout.
Quitte à venir en raid tuer Ragnaros au niveau 60 avec un masque d'Halloween sur le visage.
Ou à finir le Pic Sup à poil parce qu'on n'avait pas assez d'argent pour emporter une tenue de secours.
Sur TS, il jouait de l'harmonica lorsque nos alliés demandaient de garder notre sérieux. Il disait sur le canal de guilde,
après avoir entendu quelqu'un sur TS « y'en a un qui a une voix de bollos », et de s'apercevoir qu'il s'agissait d'un membre de notre guilde...

Nous passions à côté d'autres joueurs en courant avec des phrases toutes faites qui n'avaient ni queue ni tête en /dire,
juste pour les étonner. Nous aimions aussi nous cacher dans les couloirs d'IF et gifler les elfes qui passaient.
Avrelivs avait l'esprit gnome, facétieux, irrévérencieux et il était aussi un sacré séducteur.
Fatigué par son travail, il tenait néanmoins à jouer avec moi le soir, et de mon écran, je voyais son gnome avancer tout droit,
le devinant endormi sur son clavier dans sa chambre, car il tombait dans la lave du Mont Rochenoire...
Avec lui, je riais beaucoup. Il me manquera.

Radichou

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tourmaline
Poète/Poètesse
avatar

Nombre de messages : 309
Où c'que j'suis : pas loin de la mer !
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La disparition d'un signataire.   Ven 22 Juil - 16:46

Je vous envoie plein de câlins... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hydraes
Poète/Poètesse
avatar

Nombre de messages : 223
Age : 23
Où c'que j'suis : Euh...c'est une bonne question !?
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: La disparition d'un signataire.   Ven 22 Juil - 22:00

Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bachia
Troubadour
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 37
Où c'que j'suis : A la taverne de la Loose
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: La disparition d'un signataire.   Sam 23 Juil - 10:40

Il n'y aura pas de bons mots, ils n'existent pas. Vous avez tout mon soutien.

Jean-François.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lapievoleuse
Loser
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 35
Où c'que j'suis : Ailleurs
Date d'inscription : 23/05/2014

MessageSujet: Re: La disparition d'un signataire.   Sam 23 Juil - 13:03

mince... c'est moche deux fois que la guilde perds des anciens comme ça... c'est triste...
Mes condoléances que l'esprit de Belmondo et de la loose eternelle veille sur lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC7BRh9GdcO4QxVLYtWwJVqw
Vidin
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 769
Où c'que j'suis : Lyon, sinon un peu partout
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: La disparition d'un signataire.   Sam 23 Juil - 17:44

Khoro doit encore avoir les fleurs qu'il lui avait envoyé une fois...

Je me joint aux autres, toutes mes condoléances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheela/Nivy
Loser
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 29
Date d'inscription : 11/11/2009

MessageSujet: Re: La disparition d'un signataire.   Sam 23 Juil - 23:18

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo, extrait du recueil "Les Contemplations"

Mes condoléances. Quand on te lis, on comprend que vous étiez très complices et avez dû passer énormément de moments inoubliables.



Je suis de tout cœur avec vous dans cette période difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grikk
Poète/Poètesse
avatar

Nombre de messages : 405
Age : 42
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: La disparition d'un signataire.   Dim 24 Juil - 17:02

Toute mes condoléances Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorendhriel
Poète/Poètesse


Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: La disparition d'un signataire.   Lun 25 Juil - 23:37

Triste nouvelle...

Je garde le souvenir (lointain) d'un gnome sacrément barré!
Un bien beau représentant de la loose éternelle...

Condoléances à sa famille et à ses proches...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gurthwulf
Poète/Poètesse
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 43
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La disparition d'un signataire.   Lun 25 Juil - 23:58

Il était tard, Gurthwulf avait fait une longue route pour venir jusque la.

elle s'était déguisée et avait essayé de ressembler au mieux à ce qu'elle avait été il y a bien longtemps. Ses longs cheveux verts noués pour faire resortir ses longues oreilles d'elfes et même si elle avait l'air bien grande pour une elfette et surtout trés musclée, la taurene ainsi déguisée avait fait illusion.

Elle se rendi sans hésiter à la maison qu'elle connaissait si bien, elle aussi dans un autre temps avait apporté des rapports au grand schtroumpf. Cela paraissait si lointain.
La nouvelle lui était parvenue sans mal, elle avait toujours garder un oeil sur son ancienne maison la où elle avait grandi et partager tant d'aventures.

elle se sentait triste pour le vieux gnome, même si les rapports avec Avrelivs avait toujours été compliqué (mais quelle idée ce gnome avait pour essayer de charmer une elfette guerriére, décidément) mais elle se rappelait quand même des aventures partagées et des quelques mots échangés.

Gurthwulf se sentait surtout triste pour Radichou et pour Kiwette, la petite mage qu'elle avait fait entrer dans la guilde et qui restera toujours sa filleule de guilde.

Avant d'entrer elle hésita et puis elle enleva son déguisement dans l'antichambre de la maison de guilde. Elle ne voulait pas de subterfuge pour présenter ses condoléances au vieux gnome grincheux qu'elle avait toujours tant aimé finalement Smile

Elle entra, déposant ses armes à l'entrée. Elle ne portait pas d'armure et bien qu'elle ne pouvait plus prétendre à la guilde ayant changé d'allégence, elle avait cousu le coeur sur une robe qu'elle portait fiérement.
Elle s'approcha des deux gnomes et s'agenouilla devant eux.

Mes amis, je pleure avec vous aujourd'hui, malgré la distance et les factions, mon coeur a toujours appartenu à la loose. Je suis triste pour vous et au moins pour cette nuit, je redeviens celle qui s'est battu à vos côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radichou
Grand Bricoleur
avatar

Nombre de messages : 4635
Age : 35
Où c'que j'suis : Au bureau de la loose
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: La disparition d'un signataire.   Mar 2 Aoû - 10:58

Merci à vous pour vos témoignages qui nous redonnent (un peu) le sourire.

Voici quelques captures d'écran des tribulations d'Avrelivs et Doulos !
















_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nerashi
Noob


Nombre de messages : 8
Age : 28
Date d'inscription : 12/11/2013

MessageSujet: Re: La disparition d'un signataire.   Mer 3 Aoû - 19:37

Toute mes condoléances.
Je n'ai pas eu le plaisir de le connaître, et on ne se voit pas des masses en ce moment, mais j'espère pouvoir vous apporter mon soutient autant que possible.
Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La disparition d'un signataire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La disparition d'un signataire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ville de Gamla Stan - DISPARITION DE GAMLA STAN - R.I.P
» [Hors sujet] Les animaux en voix de disparition
» Disparition d'une sauvegarde
» [HRP] Disparition des villes de moins de 150 habitants? (débat au cc)
» Gros soucis disparition de joueur?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh :: Avis à lire-
Sauter vers: