Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les griffes à Zul'Gurrub Ch: 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Madoushi
Troubadour


Nombre de messages : 448
Age : 31
Où c'que j'suis : Dans mon musée empli de mes collections...Oui j'ai la Collectionite Aigue et j'assume !!
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Les griffes à Zul'Gurrub Ch: 3   Mar 21 Nov - 19:19

Depuis combien de Lunes, nous les fière soldats d'Ysera ne nous étions pas rassembler devant les grandes porte plusieurs fois Millénaires de la vielle Capitale de l'empire troll de l'est...il me semblait que cela faisait plusieur mois que nous avions térassé le grand prétre Vénoxis et son amie Jeklik...il me semble que depuis se moment la grande dragonne ténébreuse Onyxia était tombé tandis que sa tête pourraissait à Stormwind, et j'avait aussi eu l'honneur avec des frère d'arme des griffes de nétoyer Le mont blackrock, des profondeur au sommet du pic, mais en évitant scrupulesement les territoire des 2 seigneurs s'affrontant pour prendre le contrôle du pic, Néfarian le fils du dragon Noir Ailedemort jadis un des cinq grands aspect et Ragnaros le seigneur du feu et général en chef des armé du feu des dieux très anciens, enfin bref ceci est une autre histoire, car aujourd'huis nous avions un autre But au sein du territoire des trolls Gurrubashi...Térrasser le générale des Armées troll du dieu-démon Hakkar.

Une fois de l'autre coté des portes la sensations d'un déséquilibre entre les forces en présence était vraiment palpable, en effet la morts déja ancienne de deux source du pouvoir d'Hakkar était perceptible, je ne saurais vous l'expliquer mais je percevait cette impression. Cependant j'était sur d'une chose, si j'était le seul à ressentir cette sensation, une chose est sur chacun de mes compagnons d'armes percevait la râge infinie que nourrissait l'écrocheur d'âmes à notre attention.

Mais sa n'est pas cette sensation qui allait nous faire rebrousser chemin, loin de la, nous nous sommes juré de pacifier cette cité en ruine, après tout, nous avions déja tuer des centaine, peut être même des milliers de soldats trolls à la solde du démon, alors quelques centaine d'autres sa n'était rien. Plusieurs heures après avoir pénétré les portes de la cité nous avions déja massacré je ne sais combien de fanatiques, quand devant nous se dressa un des champions des trolls, un Berserker, une créature immense d'environs 6 mètre de hauteur et semblant capable de nous massacrer tous, cette créatures était signe que nous approchions de quelqu'un d'important, peut être un grand prêtre ou alors notre cible principale du jours. Toujours est il que cette créature nous barrait la route et sa, nous ne pouvions l'accepter, c'est pour cela que nous avons tous déchaîner nos forces sur cette chose. Il falut un peu moin d'un bon quart d'heure pour que cette être tombe devant nous, étrangement je me sentait un peu coupable, après tout nous avions tué une créature qui était sous l'emprise d'un démon, et même si les elfes et les trolls se battent depuis toujours j'avait de la pitié pour toute nos victimes...bon je me reprend, après notre victoire nous avons escaladé les pente raides de la cité pour nous retrouver devant un camps de trolls tout vétu de rouge cotoyant de grandes créature rouge, des vélociraptors, des créatures que je n'avait vue qu'au coeur du cratère d'Un Goro, dans les zones desertiques des Tarrides, et dans la jungle environnante de la forêts de Strangleronce, j'ignorait comment les adorateurs d'Hakkar avait put dominer c'est bête féroces mais nous savions que la questions que nous nous pausions était plutôt, comment allait ont les tuers ??

Soudainement, devant la présence unis des trolls et des raptors se fut la révélations pour nous tous, nous étions tout proches de notre cibles, le générales des armées Gurubashi, fort de cette découverte et avec la stratégie addapté nous nous sommes jeté à corps perdu dans le campement trolls, le massacres fut violent, aucun des serviteur du générale n'en réchapa, se fut un carnage sans égale, le sang coulait à flots et se deversait sur nos armes et nos armures, c'était une sensation grisante de puissance...Elune protège nous de cette soif de sang qui ferait de nous des démons.

Après cette écrasante victoire nous avons avancé à pas feutré dans le campement, pui passant une immense arche nous avons aperçut une immense Pyramide au sommet de laquelle se trouvait un guerrier troll chevauchant un raptor, plus de doute possible c'était luis, Le générale des armées Gurubashi Le seigneur Sanglant Mandokir. Le temps était venu pour cet être démoniaque d'être mis à bas, nous nous sommes donc avancé discrétement, massacrant tout ses larbins se trouvant aux pieds de la pyramide, même si il ne le montrait pas nous savions tous que Mandokir nous regardait, il devait se croire assez tranquille pour ne pas intervenir dommage pour lui.

Se ne fut qu'au moment ou nous avons tué le porte-parole des trolls Vilebranch que le seigneur sanglant à décidé de s'en méller. Pendant que certains d'entre nous l'affrontais lui, d'autre avait décidé de tuer sa monture, après tout c'était elle aussi un jouet d'Hakkar. Se fut un combats très long et épiques ponctués des menaces de Mandokir, se valeureux guerriers pensait offrir lui même nos âme à son seigneurs. Malgré cela, jamais il ne réussit à en tuer réellement un d'entre nous, car les spectres de ses anciennes victimes se sacrifiait pour nous ramener d'entre les morts, grandissant hélas la puissance du seigneur Trolls, mais cela n'à pas dut suffir car au bout d'environs une heure le Seigneur Sanglant Mandokir et sa monture tombait à nos pieds. Cette fois si je n'ai pas ressenti la même impression que pour le Berserker, contrairement à lui Mandokir était maître de ses actes et de ses décisions, et c'est pour cela que je ne ressentait envers lui que du mépris.

Après avoir partagé les majestueuses richesse de notre victimes (), certains de nos compagnons ont du nous abandonnés ayant recut des messages importants venant de leur proches. Après un dernier aurevoir, tel un déluge, nous nous sommes engouffré dans les partit en ruines de la cités ou nous n'étions pas encore aller, après avoir parcouru une grande distance nous avons fait face à une Horde de tigres, je supose que nous n'étions pas loin du temple de l'aspect du Tigre "Thekal", bien que nous nous soyons fixé le but de libéré tout les esprits des grand prêtre Zandallariens envouté par Hakkar, nous savions que nous n'étions pas assez nombreux pour terrassez un être aussi puissant, c'est pour cela que nous nous sommes contenté de massacrés ses larbins ansi que divers soldats Hakkari.

Continuant notre avancé au sein de la cité trolls, un de nos amis à sans le vouloir dérrapé le long d'une falaise, loués soit notre maitresse notre frère d'armes n'était pas mort, au contrère il avait trouvé les restes d'un campement de pécheurs humains, et au vue de la présence de nombreuse bouteille de Bière Sombrelune, il devait y avoir au moin un Nain..peut-être l'explorateur perdu Brann Bronzebeard, enfin toujours est il que le campement était visiblement vide et abandonné depui longtemps. Cependant un de nos compatriote découvrit un livre contenant divers instruction écrite en language humain, c'est ainsi que nous découvrime qu'au coeur même de la capital troll, dans ses eaux paisibles pour être exacte, dormait un monstre sans âge, une créature mithique que les anciens trolls vénérait sous le nom de Gahz'Ranka. Cependant nous pensions qu'il ne s'agissait que de quelques élucubrations d'un pécheur un peu trop éméché et accompagner d'un nain, hélas nous avions tors. Un de nos amis s'aventura prés de l'étendu d'eau pour observer le temple d'Hakkar qui nous faisait face, il était la, si près et pourtant si loin. Bref, j'ignore se qui à tiré la créature de son sommeille mais se qui est sur, c'est que cette abomination n'était guère une divinité, mais rien juste une Hydre d'une taille gigantesque, nous n'avions jamais vue pareil créature, des légendes mentionnait tout de même la présence d'une créature à peu près similaire dans les ruine de Zul'Farrak au Tanaris, mais nous n'aurions jamais pensé que nous rencontririons une tel entité.

Une seule chose semblait certaine, cette chose n'était pas la en ami, et lors de sa première attaque notre meilleur combatant à riposté d'un magistral coup de son arme, attirant l'atention de toute les autre têtes, c'est ainsi que sous une averse de sort de soin que le guerrier put combattre son adversaire, mais cela ne suffisait pas, et tandis qu'il faiblissait, nous, les autres guerriers avons chargé cette abbomination et l'avons frappés de toute nos forces, c'est ainsi que chacun d'entre nous affronta une des têtes de la créatures. Un par un mes amis tombères sous les griffes de la pseudo divinitée, je ne pouvait le toléré et dans un élant de folie je me suis jeté sur une des tête restante, tandis que les sorciers et les chasseurs s'acharnait sur le reste du corps de la créatures, et c'est après un grand nombre de mort et une tempête de sang que nous avons tranché la dernière tête de l'hydre qui c'est éffondré à nos pieds faisant tremblé la terre. Peu après notre victoire les prêtre et les paladins survivant ramenèrent une fois de plus nos amis à la vie et nous soignèrent tant bien que mal, sa n'est qu'après tout cela que nous avons partagés se que possédait ou plutôt avait avalé la créature, c'est à dire pas grand chose, juste de l'équipement de pécheurs, il semblerait qu'elle avait avalé une des personnes se trouvant dans le camps, d'ailleur c'est peut-être pour cela qu'ils sont tous parti, dire que je pensais que c'était le nain qui en était la cause...enfin bref.

Une fois remis de nos blessurent, nous Les griffes d'Ysera nous jetèrent de nouveau dans les méandres de la cité maudite afin d'affaiblire encore la force de l'écorcheur d'âme, pour qu'un jours nous puissions le térrassé, et je sais au fond de moi que se jours est plus proches qu'il ne le crois...Prend garde à toi Hakkar les porte millénaire de la prison des Dieux très anciens c'est entre-ouverte et elle attend que nous, les fièrs soldats d'Ysera et des trolls Zandallar te jetions au fin fond de cette prison pour que jamais plus tu n'en sorte et qu'enfin le monde soit libéré d'une des nombreuses menaces qui pèsent sur luis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morberius.skyblog.com
 
Les griffes à Zul'Gurrub Ch: 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les griffes à Zul'Gurrub Ch: 3
» Les griffes à Zul'Gurrub Ch: 1
» [Recherche W40k ] Griffes Eclair
» Griffes de Tourment
» Évader des griffes du démon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh :: Poésies-
Sauter vers: