Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Karazhan, mémoires d'outre-tombes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naincognito
Kevin
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Karazhan, mémoires d'outre-tombes   Mar 19 Juin - 10:39

Poètes du matin, bonne matinée ! Je pense qu'il pourrait être amusant de relater karazhan non ? et au pire si vous êtes pas d'accords bah taisez-vous et ne lisez pas :p. Il faudrait faire ça sous la forme d'un cadavre exquis parceque on ne sera pas toujours tous là pour raconter... Donc j'ouvre le bal avec l'épisode 1 (si vous voulez raconter attumen ça sera l'épisode 0) :


++++++++ Rapport du Paladin Naincognito, au dix-huitième jour du sixième mois de la dixième année de l’ère de l’alliance. ++++++++

"Nous nous étions battus contre des fantômes, résidus d’une ère révolue qui s’accrochaient encore à l’existence, mais sans grande difficulté. Nous arrivâmes alors devant un de leurs chef : Moroes. Cet immonde hérétique était entouré de ses acolytes, dont l’un était, je le reconnaissais, un membre disparu de l’ordre des paladins… Nous nous préparâmes au combat, d’aucuns affûtèrent leurs lames ou les enduisaient de poison, d’autre mettaient leurs mixtures à portée de main, moi j’accordait une dernière prière à la lumière avant de me lancer dans la tourmente de la bataille. Le Sergent-major Grenor fut le premier à partir, je voyais au fond de ses yeux la rage qui le poussait à combattre. Le choc fut terrible. Si nous voulions gagner, nous ne pouvions nous permettre de nous occuper des sous-fifres, nous prêtres, Illicite et la vénérable Abeona utilisèrent leurs dons divins afin d’en encager deux, le chasseur posa des pièges de glace pour en paralyser un autre. Nous purifiâmes le dernier, une prêtresse ayant voué son âme à l’ombre, avant de nous focaliser sur notre objectif premier : Moroes. Les sorts fusaient, les coups pleuvaient, mais il tenait bon, et je voyais son rictus se dessiner sur son visage décomposé par le temps. Il blessait mes équipiers, et nous devions tenir les hémorragies par des garrots, mais cela les affaiblissait et si cela continuait ainsi, nous ne survivrions pas longtemps. J’entendis alors qu’il dit : « où en étais-je ? » puis il disparu. Les armes s’abaissèrent, le temps s’arrêta. Je cria alors : « Moroes ! Engeance du démon ! Je suis le représentant de la lumière ! Viens te battre contre moi si tu l’oses ! ». Ce pernicieux maroufle n’osa pas. Comme pour répondre à sa propre question, il se répondit : « Ah oui.... » Et tenta de me sectionner les tendons derrière mon genou. Mais ne blesse pas un nain qui veut ! Ni une ni deux, je me transforme mon épiderme en pierre, sa lame ripe sur du granite, puis il s’éloigne en marmonnant, non content d’être un mort-vivant, il est aussi fou… Il s’affaiblissait le bougre, voyant cela, notre adroit Waylander lui planta un couteau de botte antre les omoplates puis la retourna, faisant ainsi entendre dans la salle un bruit de craquement d’os. Moroes tomba, c’était fini. Le chef de notre expédition, Tobedoo, se chargea de détrousser le cadavre, il partagea équitablement avec un prorata équivalent au temps passé, aux ennemis tués et à l’odeur des chaussettes (ce qui m’a humblement permis de gagner ma solde…) la bourse du félon (35 pièces d’or et ma mémoire ne me trompe jamais sur ce genre de choses) et distribua les différents artefacts à ceux qui en avaient la plus grande utilité.
Le groupe se remis en marche. Nous eûmes un léger contretemps avec un valet qui s’accrochait à l’univers matériel et qui amocha grandement le groupe, mais les guérisseurs, les deux prêtres évoqués ci-dessus et moi-même, étant d’une si grande qualité, tu le monde fut remis sur pied. Il n’y eu pas d’autre incident avant de pénétrer dans le couloir des chambres, nous passions méthodiquement au fil de nos épées tous ceux qui ne dressaient contre nous. Quand nous arrivâmes dans ce couloir donc, nous étions attendus. De nouvelles abominations étaient là en embuscade, usant de leurs pouvoirs de séduction pour tenter de nous faire dévier du droit sentier du vertueux (et elles auraient réussi si je ne m’étais chargé de donner quelques coups sur des têtes (Gnomes en particulier)). C’était un déluge de perversité mais nos voyions parfois leur vrai visages, elles se montraient sous leurs vrai jour, des succubes corrompues par le mal. Certains voulurent rester à jamais ici, envoûtés par la beauté sans égales et par ses charmes qui ne vous quittent jamais l’esprit….. Bref ! Nous les avons toutes renvoyées dans leur dimension et nous ne les reverrons jamais (trace de larme sur le parchemin). Notre vénéré chef nous rejoint alors, remplaçant le soldat Sournoise, trop amoché pour continuer. Après avoir pris un journal que nous réclamait depuis un temps un homme dehors, nous avançâmes dans le couloir pour arriver à une rotonde. Il y avait là la damoiselle de vertu, et nous savions que qui nous voulions avancer, nous aurions à la pourfendre. Je n’avais entendu sur elle que légendes, mais aucune d’elles ne faisaient part de sa taille. En effet, elle est aussi grande que les gnomes sont petits ! Mais trêve de discours, encore une fois, allions nous battre.
Nous chargeâmes en criant d'une seule voix « Pour la Loose ! ». Elle nous frappa les uns après les autres de son feu sacré, et parfois des cercles de flammes sacrées l’entouraient. A un moment de la tourmente, alors que nous étions occupés à guérit les grands brûlés, elle nous rendit tous inconscients pour mieux s’acharner sur le Sergent-major Grenor. Quand quelques instants plus tard nous reprîmes nos esprits, il était salement amoché. J'implorais la lumière de me blesser à sa place par un rituel souvent inusité : la bénédiction de sacrifice. Ainsi quand tous étaient dans les limbes du sommeil, la souffrance qui me venait de notre valeureux Grenor me réveillais et je pouvais donc me remettre à la guérison des autres. Et puis, le premier d’entre nous tomba, ce fut Waylander. « Non !! » cria Radichou en s’élançant secourir son ami. Je l’attrapais au vol en lui criant pour qu’il m’entende à travers le fracas des armes : « Si tu y va, tu es mort, et si tu es mort, on est tous morts, alors tu reste là et si vraiment tu tenais à lui, venge donc sa mort ! ». Alors je vis s’allumer dans ses yeux la flamme de la vengeance, et s’il avait été paladin, son nom eût été courroux. Il concentra toute sa puissance démoniaque en un point, distordant la réalité, altérant le réel, et envoya cette boule de négation sur l’ennemi. La géante prit l’attaque de plein fouet et se tordit de douleur avant de tomber sur le sol, raide morte. C’était fini. Nombreux étaient ceux qui étaient morts, mais nous avions réussi. Je n’aime pas beaucoup pactiser avec les démonistes mais cependant je suis un radical : ’il faut combattre le mal par le mal, et cela nous avait octroyé la victoire. Mais nous savions tous intérieurement que Karazhan n’avait pas livré tous ses secrets et que les embûches seraient nombreuses avant la victoire…"

++++++++ Fin du Rapport ++++++++


Dernière édition par le Mar 19 Juin - 13:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radichou
Grand Bricoleur
avatar

Nombre de messages : 4635
Age : 36
Où c'que j'suis : Au bureau de la loose
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Karazhan, mémoires d'outre-tombes   Mar 19 Juin - 10:52

Excellente idée ! Et tu écris bien. Mais tu y gagneras encore plus en te relisant Wink

Par contre euh... c'est mal me connaître, c'est pas comme si j'étais allé vraiment secourir Waillander... (et puis il s'est pris un coup de pantoufle de la géante, non ?)
Nous consignerons nos exploits ici, et ça sera marrant de voir les récits de points de vue différents Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naincognito
Kevin
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Karazhan, mémoires d'outre-tombes   Mar 19 Juin - 11:45

erf oui désolé j'ai pas eu le temps de me relire, et puis pour wayl, il fallait bien mettre une touche d'héroïsme à lla gloire de la loose ! promis j'édite tout ça dès que j'ai le temps (à savoir demain soir parceque demain en début d'aprem c'est le bac donc là c'est un peu le foutoir au milieu de mes feuilles....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Karazhan, mémoires d'outre-tombes   Mar 19 Juin - 11:48

héhé ... un second rapport ! J'avoue que le tien est plus romancé que le mien et relate mieux l'action. Bel exercice retraçant notre glorieuse sortie.

Mig
Revenir en haut Aller en bas
Naincognito
Kevin
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Karazhan, mémoires d'outre-tombes   Mar 19 Juin - 11:56

Voila j'ai fait quelques modifications qui s'imposaient mais je reverrrais ça plus en détail demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radichou
Grand Bricoleur
avatar

Nombre de messages : 4635
Age : 36
Où c'que j'suis : Au bureau de la loose
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Karazhan, mémoires d'outre-tombes   Mar 19 Juin - 11:58

File vite réviser à la dernière minute Wink

Bonne chance pour tes épreuves.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asina/Waylander
Poète/Poètesse
avatar

Nombre de messages : 236
Age : 27
Où c'que j'suis : Dammarie_les_lys
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Karazhan, mémoires d'outre-tombes   Mar 19 Juin - 13:37

Je confirme le gros coup de pantoufle , pas loin de 9000 dégats.
Mais je m'en fous au moins elle s'est tachée les bottes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariale
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 704
Où c'que j'suis : Sur mon Drake du néant, ou mon mecanotrotteur ...enfin toujours en vadrouille ^^
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Karazhan, mémoires d'outre-tombes   Mer 20 Juin - 9:59

Un bien beau et prenant rapport soldat Naincognito Wink
Tu m'as donné envie de faire Kharazan et ça c'est fort parce que jusque là je renaclais ...bon il faut que je me mette sérieusement à travailler mon accès Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naincognito
Kevin
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Karazhan, mémoires d'outre-tombes   Mer 20 Juin - 11:38

Allez c'est sympa karazhan ! surtout quand on est à côté des concubines qui racontes des .... hum il faut le voir pour comprendre Very Happy
Et puis ce soir, je vous promet un autre rapport ! de moi ou de quelqu'un d'autre si quelqu'un veut....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Karazhan, mémoires d'outre-tombes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Karazhan, mémoires d'outre-tombes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHRONIQUE ABYSSALE : MÉMOIRES D'OUTRE-MONDE.
» Salutations d'outre tombes
» [HRP] Mémoires d'outre-tombe
» Mémoires d'outre-tombe
» rois des tombes avec bretos et ogre contre des elfes noires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh :: Poésies-
Sauter vers: