Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Celestene retrouvée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Celestene retrouvée   Jeu 28 Juin - 20:23

Chers poètes,

Ce n’est pas sans une certaine émotion que je vous annonce l’arrivée de ma petite sœur parmi nous. Pardonnez moi de ne jamais vous avoir parlé d’elle, ni même de mon passé ; il y a des drames que l’on préfère garder en soi. Mon cœur aurait été obscurci si je m’étais confié à vous. J’aurais attiré la compassion alors que je symbolise, en notre grande famille, la joie de vivre. C’est d’ailleurs dans ce rôle que je puise mon énergie, et me nourris de vos sourires. Les retrouvailles avec ma sœur lèvent le voile sur le pan de ma vie que je tenais secret et que je suis heureuse de partager enfin avec vous.

Il y a des années déjà, Ten (c’est comme ça que nous surnommons Celestene) et moi vivions une enfance heureuse dans la maison cossue de nos parents au sein du village d’Astranaar. Ceux-ci, notables à cette époque, comblaient tous nos désirs, nous passaient tous nos caprices. Notre jeunesse était, je dois l’avouer, plutôt dorée. Nous avions droit à la meilleure éducation. Ten et moi vivions nos premières aventures ; traquer les lapins du village pour mieux les observer ; mais nous évoluions dans une « bulle » un peu trop protectrice. En tant qu’aînée j’en parlai un soir à nos parents. C’est ainsi, qu’à l’approche du printemps ils acceptèrent l’idée de monter un campement dans les forêts avoisinantes. Nous étions en âge (et c’est à contre cœur qu’ils en avait convenu) de découvrir la nature sauvage, d’apprendre à vivre en harmonie avec elle mais aussi d’en déjouer les pièges. Nous étions excitées comme de puces le jour du départ … nous partions à l’Aventure ! Après une interminable marche à contourner des lacs, franchir des rivières, grimper des collines, au sein d’une forêt infinie, nous parvîmes à une clairière où mes parents décidèrent que nous passerions la nuit. Un feu de camp fut dressé et après un dîner dont ma mère a le secret, nos litières de mousse nous attirèrent comme par enchantement. Ten, exténuée, blottie contre moi, sombra de suite dans un profond sommeil. Sommeil que pour ma part j’avais du mal à trouver. Allongée sur le dos, le regard perdu dans l’immensité du ciel étoilé, je me délectais du hululement de deux chouettes qui se répondaient dans la nuit. De quoi pouvaient elles bien parler ? Je ne les voyais pas mais j’imaginais leurs grands yeux ronds, leur plumage soyeux, quand soudain elles se turent. Je perçu alors des crissements de feuilles inhabituels se rapprochant. Ca ne pouvait être un animal ! Les tigres, ours et autres loups croisés dans la journée auraient été effrayés par le feu de notre campement. Tremblante, je laissai ma sœur endormie pour aller alerter mes parents. Ils ne firent qu’un bond. L’instant suivant, la clairière était illuminée de boules de colère, des pluies de feux stellaires s’abattaient, des ronces sortaient du sol pour retenir les assaillants. J’étais pétrifiée et fascinée à la fois. C’était la première fois que je voyais mes parents, si doux d’ordinaire, se battre farouchement. Le bâton de mon père rougeoyait dans le noir, tant il surchauffait, ma mère ne cessait d’invoquer des éclairs de soins. L’affrontement me sembla durer une éternité, puis soudain, face à la détermination des mes parents, les assaillants battirent en retraite. L’un d’eux se transforma en aigle, tournoya un moment, et piqua vers le sol. C’est lorsqu’il redécolla emportant dans ses serres puissantes un petit corps inerte que je compris. TENNNNNNNNNNN !!!!!
Ce cri de détresse, je ne pourrai jamais l’oublier. Rien que d’y penser il me tire encore de chaudes larmes. Rassemblant l’énergie qui nous restait, nous partîmes à la recherche de ma petite sœur mais nous ne trouvèrent aucune trace des elfes renégats. Tous s’étaient envolés, empêchant toute possibilité de suivre une direction. La seule chose qui me restait de ma sœur était son médaillon, tombé sur notre couche de mousse, lorsque l’elfe l’avait emportée. Le pas lourd et le cœur serré, nous avons rejoint Astranaar où mes parents voulaient alerter au plus vite les autorités. Dans la maison, désormais vide des rires de ma petite sœur, je pleurais silencieusement en nourrissant une terrible culpabilité. C’est moi, qui avait convaincu mes parents d’organiser ce campement, c’est moi, qui, pétrifiée par le combat, en avais oublié de retourner aux cotés de ma sœur endormie. Des affiches furent placardées dans tout le comté. Mes parents n’avaient cessé de questionner chaque visiteur traversant Astranaar. Les années passant, j’avais perdu tout espoir. Ten était dans mon cœur endolori, mais je la croyais morte. Nous n’en parlions plus à la maison, tant la peine était grande, toutefois, l’espoir pour des parents de retrouver leur enfant ne les quitta jamais. Bénie soit Elune qui fit que je pris mon indépendance précocement. Ils ne m’avaient pas fait part de leur projet pour ne pas me mettre de pression sur les épaules, mais, mes parents s’étaient juré de déléguer leurs postes à Astranaar et de partir à travers le continent pour une ultime recherche, lorsque j’aurais quitté le toit familial.

Je combattais ardemment hier soir à Karazan lorsqu’un message express m’est parvenu : ma petite sœur était retrouvée. L’esprit troublé mais ivre de bonheur, je vous ai suivi, un peu distraite dans nos aventures, puis je me suis ruée étreindre longuement ma Ten à Aldrassil.
Merci de ne m’avoir jamais questionné sur mon passé, et mes excuses pour vous avoir caché si longtemps ce lourd secret. Me le pardonnerez vous un jour ?
Revenir en haut Aller en bas
Galaki/Dreg
Poête/sse du Printemps
Poête/sse du Printemps


Nombre de messages : 805
Age : 25
Où c'que j'suis : Au temple d'Elune ou dans vos poches ou dans vos sac. Sinon à la taverne de la guilde pour boire !
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Celestene retrouvée   Mer 4 Juil - 3:07

Alors demain je suis pas dispo pour pardonner, vendredi non plus euuuh
Dimanche matin ça ira pour le pardon?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Celestene retrouvée   Mer 4 Juil - 9:34

J'aime beaucoup Mig ! ( viens de me lever, donc j'arrive pas a etre plus causant ^^' )
Revenir en haut Aller en bas
abeo
Poète/Poètesse
avatar

Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Celestene retrouvée   Lun 24 Mar - 23:39

Ma chère soeur adorée,


J'erre le coeur lourd dans les forêts du monde entier, sur tes traces. Pourtant je n'arrive pas à oublier Ashenvale, où je vis le jour, sous les étoiles.

Je sais que tu es tres occupée, et que tes fonctions au sein de la guilde t'accaparent. C'est pourquoi je t'ecris ces quelques lignes, afin que tu ne t'inquietes pas inutilement.

Eté grandit de jour en jour, si tu le voyais, tu ne le reconnaitrais pas ! ce n'est plus le louveteau chétif que nous avions recueilli le soir où nous nous sommes enfin retrouvées. Enfin, tout ça pour te dire que je ne crains rien en sa compagnie.

D'ailleurs il s'est pris d'amitié pour une chamane. Nous l'avons croisée par hasard aux alentours de Darnassus.
La nuit tombait, quand j'ai vu s'approcher un énorme loup, d'une espèce jusque là inconnue. Lorsque je me suis approchée, le loup s'est transformé en Draenei !
La chamane me propose de m'accompagner. Elle prétend te connaitre. Comme elle a le meme tabard que nous, je suppose que c'est vrai.
Pourtant je l'ai vue hier soir, plier le morceau de tissu bien soigneusement, et le ranger dans son baluchon. Aujourd'hui elle ne l'a pas remis.
Je ne sais pas pourquoi elle part, mais je pense que comme moi, elle ne reviendra pas.

J'ai bien aimé ce temps passé en ta compagnie. Mais je ne suis pas faite pour cette vie. La compagnie de ces êtres étranges me pèse. Je n'aime pas l'agitation que créent tous ces gens.

Hé oui, tu vois, je suis toujours aussi solitaire, au fond, même si j'ai essayé d'apprivoiser ma nature, pour rester avec toi.
Je crois que c'est toi qui m'a appris ce proverbe humain : chassez le naturel, il revient au galop. Ou bien était ce ton amie la pretresse lunatique ? En tout cas, c'est tres vrai, pour une fois les humains font preuve de sagesse.

Je termine de trier mes souvenirs, et de balayer ma chambre.
Demain je serai loin dans la foret, surement près d'un lac, pour qu'Eté puisse prendre un bon bain (il en a besoin !)

Je t'ecrirai aussi souvent que le permettront mes moyens. Et aussi souvent que j'oserai affronter le grouillement d'une ville pour trouver du parchemin.

Bien à toi,

ta petite soeur qui t'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Celestene retrouvée   Mar 25 Mar - 2:57

C'est le coeur lourd que je te vois prendre la route de la forêt et je t'envie dans un certain sens. Le clapotis de la rivière, le parfum des fleurs embaumant apres la pluie, la douce sensation de plonger dans une mer étoilée lorsqu'on regarde le ciel en s'endormant. Cette nature est à jamais gravée dans mon esprit. Ele m'appelle régulièrement, nul doute que je je laisserai les tumultes de la ville derrière moi, de temps à autre, pour venir me ressourcer à tes cotés de temps à autre et veiller à ce que tu ne manque de rien.

Ta grande soeur qui t'aime.

Mig
Revenir en haut Aller en bas
Mystigrie
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 619
Age : 31
Où c'que j'suis : De toute façon vous me verrez pas :p
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Celestene retrouvée   Mar 25 Mar - 11:11

[mouchoir mouillé]
C'est triste! Sad

*Donne des maracas à la chouette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariale
Ménestrel(le)
avatar

Nombre de messages : 704
Où c'que j'suis : Sur mon Drake du néant, ou mon mecanotrotteur ...enfin toujours en vadrouille ^^
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Celestene retrouvée   Mar 25 Mar - 13:08

C'est beau ...mais c'est triste...
Si jamais ta route croise la mienne jeune Ten , n'hésite pas à demander de l'aide à la gnomette, la soeur de mon amie Mig est la bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Celestene retrouvée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Celestene retrouvée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mémoires retrouvées] Némésis Seraïs
» Epave de P-40 de la RAF retrouvée dans le Sahara
» spécial préz - Je' l'ai retrouvé
» Antiques et curiosités
» Retraite de la Grande Armée: la biologie réécrit l'histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Poetic Loosers - royaume Medivh :: Présentation des membres-
Sauter vers: